Archive by Author

Entreprise : pourquoi faire appel à une agence de recrutement ?

16 Avr

Agences de recrutementcube 3d recrutement

Les agences de recrutement, aussi connues sous le nom de cabinets de recrutement sont des professionnels du recrutement qui  interviennent en tant qu’intermédiaire entre la société qui recrute et les candidats. Aujourd’hui, une embauche sur 5 se fait par ce biais. Plus qu’un simple sous-traitant, le chargé de recrutement conseille et accompagne l’entreprise dans sa quête du candidat idéal.

Leur fonctionnement

Ces agences sont habituellement des entreprises privées qui sont à la recherche de personnes pour pourvoir à des affichages d’emplois.  Elles n’embauchent pas de personnel pour elles-mêmes, elles recherchent du personnel destiné à d’autres entreprises.

Certaines se spécialisent dans un créneau précis, par exemple dans un type de personnel, comme les infirmières, les informaticiens, les secrétaires juridiques, les emplois manufacturiers ou les camionneurs.

Les sociétés qui sollicitent le service d’un cabinet de recrutement bénéficient d’une véritable expertise. Les consultants, ayant des expériences probantes en matière de ressources humaines, prodiguent de précieux conseils pour la définition des postes. L’agence chargée du recrutement étend ses recherches en utilisant la méthode  sourcing en recrutement (nouvelle fenêtre) via  les réseaux sociaux et du 2.0. La recherche de profils et la diffusion de l’annonce vont donc au-delà des sites d’emplois habituels. L’acquisition de talents est ainsi optimisée et la qualité des recrutements mieux assurée.

bg-5etapes-sourcing

4 bonnes raisons de faire appel à une agence de recrutement

Parce qu’ils disposent de tous les moyens et ressources nécessaires (expérience, basse de données riche en profils), faire appel à un cabinet de recrutement, c’est s’assurer :

  • Meilleure évaluation des différentes candidatures : les consultants de ces sociétés sont le plus souvent d’anciens cadres possédant une longue expérience dans le secteur des ressources humaines, qui leur permet de fournir des conseils d’une grande qualité pour tout type de postes.
  • Meilleure qualité de par la richesse et la qualité des profils présentés : l’employeur doit seulement établir le profil recherché, et le cabinet de recrutement fait le reste. Il diffuse l’offre d’emploi sur son site internet, ou mène une recherche parmi sa propre base de données, pour définir une première liste de recrues potentielles.
  • Meilleure efficacité et gain de temps : les formalités administratives sont assurées en dehors de l’entreprise, et le temps économisé sur ces tâches permet de se consacrer entièrement à la productivité de la société même si passer par une agence de recrutement suppose un coût non négligeable pour l’entreprise qui peut cependant s’avérer rentable dans la mesure où cela permet de réduire les charges inhérentes aux recrutements notamment par la diffusion de l’offre d’emploi dans les médias. En général, la mission est au forfait. Les tarifs proposés par les cabinets peuvent varier d’un prestataire à un autre. Pour certains, le paiement s’effectue uniquement après la recherche et la sélection de candidats adaptés au besoin du poste et sera facturé sur un pourcentage allant de 10 à 25% du salaire brut annuel du candidat.

Recrutement-startup-1

Où s’adresser ?

Entre autres sur :

Publicités

La cyber-sécurité : des milliers d’emplois d’ici 2020

22 Mar

images

 

Le numérique occupant une place grandissante dans notre société, les cyberattaques sont de plus en plus importantes, tant en nombre qu’en intensité. Une problématique (nouvelle fenêtre) qui touche les entreprises françaises, notamment les plus importantes d’entre elles qui sont obligées de prendre des mesures de sécurité face aux nouveaux risques. Innovation technologique, Big data, protection des données, lutte contre le cyber-terrorisme… autant de points qui les obligent à intégrer et développer en interne une expertise cyber-sécurité ou de recourir à des prestataires ou fournisseurs externes d’où le besoin grandissant d’experts dans ce domaine.

RTEmagicC_CYBERSECURITE_logo_et_cubes_PNG

Quelles compétences pour devenir un Expert Cybersécurité ?

Les métiers en matière de cyber-sécurité nécessitent une formation informatique spécialité Réseaux souvent de haut niveau. En effet, l’expert  doit avoir de solides connaissances des concepts et techniques d’architecture des systèmes et réseaux qu’il met à jour en permanence tout en essayant de déceler les futures menaces technologiques. Disponible et réactif, il doit être capable de gérer son stress et d’analyser rapidement les situations en cas de crises.

Quels sont ces métiers de la cyber-sécurité ?

Encore méconnus, ces métiers couvrent un large champ d’activités et de compétences.

Ils sont répartis en 5 grandes familles

22-Cyber1

Quelles formations ?

  • Les licences professionnelles qui préparent principalement aux familles de métiers suivantes : maintien en condition  et conseil ; audit et expertise en sécurité.
  • Les formations de niveau master qui permettent également aux étudiants de s’orienter vers des métiers de la famille du conseil, audit et expertise en sécurité ainsi qu’à l’ organisation de la sécurité et gestion des données.
  • Les formations de type ingénieur qui ont tendance à former des professionnels pour les familles de métiers suivantes : management de projets de sécurité et cycle de vie de la sécurité; mais aussi conseil, audit et expertise en sécurité ; pilotage, organisation de la sécurité et gestion des risques.
  • Enfin, les mastères spécialisés dont les cursus permettent une orientation vers l’ensemble de ces métiers.

Ces formations sont en général des formations longues très souvent proposées en alternance allant de la licence professionnelle aux mastères spécialisés. Elles délivrent des diplômes d’ingénieur : sécurité des systèmes d’information, management de la sécurité des systèmes industriels et des systèmes d’information… et sont  principalement dispensées dans les établissements d’enseignement supérieur.  Si la problématique de la sécurité  informatique est abordée tout au long des différents cursus, une vraie  spécialisation pour prétendre au titre d’expert en  cyber-sécurité est proposée en toute fin de cursus par le biais d’options spécifiques → Bac + 5 ou 6. Notons qu’il existe malgré la demande, encore peu d’établissements proposant ces mastères spécialisés, accessibles après un Bac+5 (nouvelle fenêtre).

 

 

Face à l’urgence et parce que plusieurs études ont montré que les pratiques de cyber-sécurité sont méconnues du grand public, l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) propose sur Internet une formation cybersécurité, SecNumAcadémie (nouvelle fenêtre) gratuite en ligne accessible à touimagess. Grâce à ce MOOC, les utilisateurs pourront apprendre et assimiler des notions de base de la sécurité des systèmes d’information (SSI) utiles au travail comme à leur domicile.

 

Elle propose également un programme de labellisation de formations, SecNumedu (nouvelle fenêtre), ouvert à tout établissement d’enseignement supérieur répondant à un des critères ci-après :

  • Les formations universitaires délivrant un grade de Licence ou Master.
  • Les formations d’ingénieur dont le diplôme est reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI).

secnumedu

Devenir clown à l’hôpital : un engagement mais aussi un métier…

26 Fév

Depuis plus de 15 ans en France, plusieurs hôpitaux accueillent dans leurs services de pédiatrie des équipes de clowns. Faire venir des clowns dans un hôpital, c’est aussi affirmer qu’en ce lieu de vie, la culture et l’artistique ont toute leur place…

Depuis 2015, le métier de clown hospitalier est reconnu par décret et est enregistré au RNCP : Répertoire National des Certifications Professionnelles (nouvelle fenêtre).

Une véritable reconnaissance pour ces comédiens qui  interviennent auprès des enfants mais aussi, de plus en plus, dans des services de gériatrie ou des maisons de retraite.

chambre clown       maison retraite

La formation

Le diplôme de « clown hospitalier » est délivré par l’association  « Le Rire médecin » (nouvelle fenêtre).

rire medecin

Depuis sa création en 1991, Le Rire Médecin concourt à l’expansion du métier de clown à l’hôpital, en France comme à l’étranger et accompagne la naissance, ou l’essor, d’associations ayant une vocation similaire.

Depuis avril 2011, l’Institut de formation du Rire Médecin propose également une formation aux comédien(ne)s qui souhaitent exercer le métier de clown en établissements de soins.

Il s’agit d’une formation de cinq mois au cursus très dense qui comprend des modules sur l’oncologie, la réanimation, la gériatrie, les soins palliatifs, la douleur, le deuil ou « l’éthique médicale et l’éthique du clown ». Elle s’adresse à des comédien(ne)s professionnel(le)s qui possèdent une solide expérience de spectacle vivant déjà formé(e)s dans des lieux tels que le Samovar (nouvelle fenêtre), l’APIAC (nouvelle fenêtre) ou l’école internationale de théâtre de Jacques Lecoq (nouvelle fenêtre) .

La formation a pour objectif  de leurs transmettre :

  • Les techniques artistiques et les savoir-faire qui permettent d’adapter le jeu en duo au milieu de soins.
  • Une connaissance approfondie de l’univers hospitalier, de ses spécificités, contraintes et potentialités.
  • Les éléments de vocabulaire médicaux et psycho-sociaux qui permettent d’interagir avec les équipes soignantes et de collaborer avec elles.

La formation s’effectue sous forme d’ateliers, de cours sur les pathologies et repose sur une immersion en milieu hospitalier. L’apprentissage sur le terrain s’effectue  avec des comédiens-clowns du Rire Médecin, ce qui  permet d’acquérir une véritable expérience pratique et  de les initier aux spécificités du jeu dans les établissements de soins accueillant différents publics en situation de vulnérabilité.

Devenir clown à l’hôpital

À terme, les diplômés disposent du bagage nécessaire pour se faire embaucher par une association ou créer leur propre compagnie.

Il existe plusieurs associations (nouvelle fenêtre) dont l’activité est entièrement  dédiée à l’intervention régulière de clowns professionnels en structures de soins.

poeme fin

Les clowns de l’espoir (nouvelle fenêtre)

Cie du bout du nez (nouvelle fenêtre)

Bises de clown (nouvelle fenêtre)

Les Clowns Stéthoscopes (nouvelle fenêtre)

123 Soleil (nouvelle fenêtre)

Soleil Rouge (nouvelle fenêtre)

Vivre aux Eclats (nouvelle fenêtre)

Etoil’clown (nouvelle fenêtre)

Eclats de l’île (nouvelle fenêtre)

 

« Être clown à l’hôpital, c’est être à l’écoute de ce qui vit au moment présent dans le respect de chacun : enfant, parent, personnes âgées, soignant. Le clown ne cherche pas à faire à tout prix mais offre un espace possible de jeu à partir de ce qu’il perçoit de son auditoire ».

%d blogueurs aiment cette page :