Archive | Ressources RSS feed for this section

Entreprise : pourquoi faire appel à une agence de recrutement ?

16 Avr

Agences de recrutementcube 3d recrutement

Les agences de recrutement, aussi connues sous le nom de cabinets de recrutement sont des professionnels du recrutement qui  interviennent en tant qu’intermédiaire entre la société qui recrute et les candidats. Aujourd’hui, une embauche sur 5 se fait par ce biais. Plus qu’un simple sous-traitant, le chargé de recrutement conseille et accompagne l’entreprise dans sa quête du candidat idéal.

Leur fonctionnement

Ces agences sont habituellement des entreprises privées qui sont à la recherche de personnes pour pourvoir à des affichages d’emplois.  Elles n’embauchent pas de personnel pour elles-mêmes, elles recherchent du personnel destiné à d’autres entreprises.

Certaines se spécialisent dans un créneau précis, par exemple dans un type de personnel, comme les infirmières, les informaticiens, les secrétaires juridiques, les emplois manufacturiers ou les camionneurs.

Les sociétés qui sollicitent le service d’un cabinet de recrutement bénéficient d’une véritable expertise. Les consultants, ayant des expériences probantes en matière de ressources humaines, prodiguent de précieux conseils pour la définition des postes. L’agence chargée du recrutement étend ses recherches en utilisant la méthode  sourcing en recrutement (nouvelle fenêtre) via  les réseaux sociaux et du 2.0. La recherche de profils et la diffusion de l’annonce vont donc au-delà des sites d’emplois habituels. L’acquisition de talents est ainsi optimisée et la qualité des recrutements mieux assurée.

bg-5etapes-sourcing

4 bonnes raisons de faire appel à une agence de recrutement

Parce qu’ils disposent de tous les moyens et ressources nécessaires (expérience, basse de données riche en profils), faire appel à un cabinet de recrutement, c’est s’assurer :

  • Meilleure évaluation des différentes candidatures : les consultants de ces sociétés sont le plus souvent d’anciens cadres possédant une longue expérience dans le secteur des ressources humaines, qui leur permet de fournir des conseils d’une grande qualité pour tout type de postes.
  • Meilleure qualité de par la richesse et la qualité des profils présentés : l’employeur doit seulement établir le profil recherché, et le cabinet de recrutement fait le reste. Il diffuse l’offre d’emploi sur son site internet, ou mène une recherche parmi sa propre base de données, pour définir une première liste de recrues potentielles.
  • Meilleure efficacité et gain de temps : les formalités administratives sont assurées en dehors de l’entreprise, et le temps économisé sur ces tâches permet de se consacrer entièrement à la productivité de la société même si passer par une agence de recrutement suppose un coût non négligeable pour l’entreprise qui peut cependant s’avérer rentable dans la mesure où cela permet de réduire les charges inhérentes aux recrutements notamment par la diffusion de l’offre d’emploi dans les médias. En général, la mission est au forfait. Les tarifs proposés par les cabinets peuvent varier d’un prestataire à un autre. Pour certains, le paiement s’effectue uniquement après la recherche et la sélection de candidats adaptés au besoin du poste et sera facturé sur un pourcentage allant de 10 à 25% du salaire brut annuel du candidat.

Recrutement-startup-1

Où s’adresser ?

Entre autres sur :

Publicités

Cojob, l’association pour aider à la recherche d’emploi

2 Avr

Créé en 2014 par Clémentine et Marie, les deux cofondatrices, Cojob est une association dont les locaux sont situés à Levallois. Elle a pour mission de réunir les demandeurs d’emploi et de leur transmettre une vision positive et solidaire de cette période qu’est la recherche d’emploi. Car chercher un job peut très vite devenir démotivant, vertigineux, déprimant…

Cojob (nouvelle fenêtre) propose à ses adhérents de :

  • Sortir de l’isolement
  • Retrouver un rythme au quotidien, avoir des horaires
  • Se sentir utile
  • Bénéficier des expériences des autres
  • Partager ses compétences

Dans un espace de coworking (nouvelle fenêtre) lumineux à Levallois, les « jobeurs » (appellation donnée par les fondatrices de l’association, Marie et Clémentine), se retrouvent pendant 3 ou 4 semaines à heures fixes entre 9h30 et 17h30 du lundi au vendredi dans un cadre accueillant, et bénéficient d’un accompagnement à la recherche d’emploi.

Les « jobeurs » sont de jeunes diplômés, des moins jeunes, des gens en reconversion, des personnes en recherche d’emploi qui veulent rencontrer d’autres gens, retrouver un rythme et sortir de chez eux. Cojob-Collectif Jobeurs (nouvelle fenêtre) s’adresse à des personnes autonomes dans leur recherche, ayant défini leur projet professionnel, souhaitant partager avec d’autres leur expérience, leurs compétences, leurs envies.

Des ateliers, appelés Youpi matin, sont organisés en groupe (une douzaine de personnes à chaque fois) en matinée, sur des thèmes comme Comment retrouver un rythme ?, Reconversion, et si on parlait formation ?, ou sur la confiance en soi.

Les après-midi sont dédiés au bénévolat de compétences. Des start-up sélectionnées au préalable, viennent présenter leur projet. Les « jobeurs » choisissent celui sur lequel ils veulent travailler et apporter leurs compétences. Accompagner une start-up qui existe et qui a un projet précis est très motivant et redonne de la confiance en soi. C’est une véritable communauté d’entraide que propose Cojob : mettre ses compétences en évidence et les présenter aux entreprises qui en ont besoin.

Sa plateforme en ligne (nouvelle fenêtre) permet partout en France de mettre en relation des demandeurs d’emploi, de se rencontrer ensuite dans une ambiance conviviale et connectée, autour d’un verre afin d’échanger, de partager, de réseauter…

Cette plateforme collaborative ou dénommée « cosearching » offre la possibilité de vivre sa recherche d’emploi autrement, de chercher ensemble dans un même lieu,  de partager ses expériences, ses bons plans, son réseau, se redonner de la motivation.

A retenir :
L’inscription se fait en ligne sur Cojob (nouvelle fenêtre)
Les trois semaines coûtent 45€ par semaine
La plateforme « Cosearching » permet de constituer un groupe en ligne pour se retrouver dans un lieu, offrant la possibilité de rejoindre un groupe qui existe déjà ou en créer un.
Adresse à Levallois : contact@cojob.fr, 105 rue Jules Guesde, 06 61 88 30 07

L’artisanat, un secteur d’avenir

19 Mar

Du 16 au 23 mars 2018, « la Semaine nationale de l’artisanat » a pour thème L’artisanat au cœur des territoires et est organisée par les chambres des métiers et de l’artisanat (CMA) et l’organisation interprofessionnelle représentative des entreprises de l’artisanat, du commerce et des professions libérales (U2P) (nouvelle fenêtre).

 

  • Avec 1.3 millions d’entreprises artisanales, 3.1 millions d’actifs et 300 milliards d’euros de chiffre d’affaire, l’artisanat est un secteur économique important. Une entreprise sur trois fait partie de ce secteur d’activité.

L’artisanat offre une formation et un travail qualifié à chacun, il donne des perspectives professionnelles et d’épanouissement aux jeunes comme à ceux qui font le choix de la reconversion. Il favorise l’entrepreneuriat, l’égalité des chances, il renforce la cohésion sociale et crée de la richesse nationale en s’appuyant sur des activités non-délocalisables.

Dossier de presse #SemaineArtisanat (nouvelle fenêtre)

Un tiers des entreprises artisanales exportent, contribuant ainsi à la renommée internationale de la France : mise en valeur des savoir-faire, capacité à innover… Le niveau d’exportation de ces entreprises  s’élève à 6 milliards d’euros par an.

  • Un secteur qui recrute

Des milliers d’emplois qualifiés sont à pourvoir chaque année dans ce secteur parmi 250 métiers. 35% des apprentis sont formés par les entreprises artisanales chaque année et un chef d’entreprise sur deux est issu de l’apprentissage. Si plus des deux tiers des diplômés sont de niveau CAP, l’apprentissage artisanal se développe dans l’enseignement supérieur.

Ces emplois sont des emplois de proximité, présents sur l’ensemble du territoire, et contribuent largement à l’économie locale tout en étant un lien social indispensable.

  • L’artisanat participe au développement du territoire et au développement durable par :

– la diversité des produits et des services offerts

– la création d’emplois locaux

– l’amélioration de la qualité de vie, du lien social

– la conservation des services de proximité en milieu rural

Le secteur sait évoluer et s’adapter aux besoins. Des métiers méconnus se démarquent par leur originalité et leur créativité, tels que : fabricant de papier-peint d’art (nouvelle fenêtre), chapelier, tourneur sur bois spécialisé dans la fabrication de jouet en bois, bijoutier-joaillier, staffeur-stucateur (nouvelle fenêtre), verrier…

Au cours de cette Semaine nationale de l’artisanat (nouvelle fenêtre), de nombreux événements sont proposés dans toute la France : des opérations portes-ouvertes, des visites d’entreprises et d’ateliers, des démonstrations, des échanges avec des artisans, des débats…

 

Pour en savoir plus :

-Des sites à consulter :

Le portail des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (nouvelle fenêtre)

L’Étudiant : top des métiers de l’artisanat qui recrutent (nouvelle fenêtre)

Choisir l’artisanat (nouvelle fenêtre)

-Des livres à emprunter à La Médiathèque :

Les métiers de l'artisanat en images

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :