Tag Archives: Entreprise

Ça s’est passé le… 15 avril

15 Avr

 

 

Ray Kroc , vendeur de machine à milk-shake, est l’instigateur du premier restaurant franchisé des frères McDonald. Il ouvre ainsi son premier restaurant le 15 avril 1955. Ce dernier deviendra le milliardaire du hamburger en rachetant à l’âge de 58 ans en 1961 la chaîne McDonald’s à Richard et Maurice McDonald.

 

Ray Kroc, fondateur de la marque Mac Donald

 

 

En 1937 les frères Mc Donald exploitent une petite chaîne de hamburgers à San Bernardino en Californie. Celle-ci offre des plats standardisés qu’on peut manger avec les doigts. Le Speedee Service System, est un concept innovant de restauration rapide. Chose extraordinaire pour les consommateurs américains des années 1950, dont Ray Kroc fait partie. L’objectif est d’allier d’avantage de productivité et d’efficacité grâce à un système qui permet de produire des hamburgers à la chaîne. Les commandes ne sont désormais plus servies en 30 minutes mais en 30 secondes. Kroc, fasciné par cette façon de travailler propose alors une association avec les frères McDonald.

« J’étais émerveillé. Ils servaient des hamburgers pour 15 cents, des frites pour 10 cents et des milk-shakes pour 20 cent. Et fondamentalement c’était le menu, et j’ai dit, « c’est pour moi » – Ray Kroc

Kroc voit tout de suite le potentiel de ce concept de restauration rapide, et ouvre le 15 avril 1955 à Des Plaines (dans l’Illinois) le tout premier restaurant Mac Donald franchisé, reconnaissable à son célèbre M jaune. Le succès est immédiat : les ouvertures de restaurant se multiplient, 700 en 10 ans. Le premier Mac Donald français ouvrira ses portes en 1979 à Strasbourg.

S’il y a un dicton représentatif de ce visionnaire, pour qui le travail représentait l’essentiel de sa vie, c’est bien celui-là : « Le travail est le steak du hamburger de la vie ».

Un biopic consacré à Ray Kroc (interprété par Michaël Keaton) a même été réalisé en 2016 par John Lee Hancock. Le fondateur retrace l’itinéraire de ce vendeur devenu le milliardaire du hamburger et nous éclaire sur la recette du succès de McDonald’s à travers le parcours de celui qui voulait faire de McDo « la nouvelle église américaine ».

 

 

Aujourd’hui, Mac Donald’s reçoit plus de 45 millions de clients par jour. Même si la firme multinationale a souvent été critiquée pour la précarité de ses emplois ou pour la qualité de ses produits, elle reste néanmoins une illustration parfaite de l’American Way of life si chère aux Américains.

Publicités

Ça s’est passé le… 11 mars

11 Mar

Le Danois Ole Kirk Christiansen, inventeur du jouet Lego, est décédé le 11 mars 1958.

– Il était une fois…

Dans les années 1930 au Danemark, un menuisier danois fabrique des modèles miniatures en bois pour l’aider dans la construction de ses meubles, et se lance dans la fabrication de jouets en bois. En 1932, la marque Lego (nouvelle fenêtre), (une contraction de leg godt qui signifie joue bien en danois) est créée. Devant le succès de ses jouets, Ole Kirk Christiansen décide d’utiliser le plastique pour réaliser ses briques modulaires. En 1958, les briques, jaunes à l’origine, sont de plusieurs couleurs et s’emboitent. Le jeu de construction est lancé. C’est aussi l’année où l’inventeur de la brique Lego décède. L’entreprise est alors reprise par le fils et est actuellement entre les mains du petit-fils de Ole Kirk Christiansen.

À l’occasion de son 80ème anniversaire, Lego a réalisé cette vidéo retraçant son histoire.

Dans les années 1980, Lego a fait énormément évoluer ses jouets et en particulier ses figurines. Le petit atelier est devenu une entreprise internationale qui est aujourd’hui le deuxième plus grand fabricant mondial de jouets. Depuis 1997, Lego se décline en jeu vidéo, avec en 2016 la sortie du jeu Star Wars : le réveil de la force. En 1999, la brique est élue « jeu du siècle ». En 2014, le film Lego-la grande aventure connait un gros succès. Après un passage difficile au début des années 2000, la marque Lego est le jeu de construction le plus populaire au monde (nouvelle fenêtre).

– Lego en chiffres :

  • 983 pièces de lego achetées dans le monde chaque seconde
  • Chaque individu sur terre possède en moyenne 64 de ces briques
  • Tous les enfants du monde réunis passent 5 milliards d’heures à jouer aux lego
  • 4 milliards de mini-figurines ont été produites
  • Il existe 2400 formes de lego différentes
  • Mises bout à bout, les briques vendues en une seule année feraient cinq fois le tour de la terre
  • 6 briques de 2×4 tenons suffisent pour créer 915 millions de combinaisons
  • Lego utilise 6000 tonnes de plastique par an

le-go-construtions

– Lego aujourd’hui…

L’entreprise emploie plus de 17 000 personnes. Elle est implantée dans 9 pays avec 125 boutiques et 5 usines (dont la toute dernière a vue le jour en Chine) réparties dans le monde. Son CA est d’environ 4,8 millions d’euros. Lego a su résister à la concurrence du numérique et le Danois est devenu le constructeur de jouets le plus rentable de la planète. Depuis plus de 85 ans, Lego place l’enfant au premier plan et reste fidèle à sa mission éducative et à ses valeurs. Elle reste ainsi une alternative aux écrans appréciée par de nombreux parents ! Dans un article du Parisien du 17 octobre 2016 (nouvelle fenêtre), le directeur commercial de Lego France, Frédéric Darthenay explique ce succès. Un jeu indémodable qui a encore sans doute un bel avenir devant lui…

Les cinq prochaines figurines créées par Lego représenteront cinq femmes qui ont fait avancer la science au sein de l’agence spatiale américaine.

femmes-lego-nasa

Et pour les passionnés de Lego, vous pouvez retrouver ces documents à La Médiathèque :

 

Ça s’est passé le … 14 janvier 2016

14 Jan

Dans un monde en pleine mutation, l’adaptation de l’entreprise est au cœur des préoccupations des dirigeants.

Pour mieux cibler cette problématique un évènement, organisé par le réseau «Up numériqucapturee» : réseau de dirigeants de PME et d’ETI engagés dans l’innovation et la transition numérique et parrainé par Joël de Rosnay , a eu lieu le 14 janvier 2016 .

L’objectif : partager des expériences et favoriser l’intelligence collective.

14 janvier 2016 : premier congrès de l’«Entreprise du futur»

Un évènement unique en France

Plus de 1300 dirigeants d’entreprises de la net-économie et de start-up ont répondu présents à cette première édition du congrès « Entreprise du futur » à la cité Internationale de Lyon pour…

…. partager, se projeter, anticiper, innover en :

  • Réfléchissant à cette transformation numérique au sein de l’entreprise : modèles économiques, organisations, modes de conception et de commercialisation …
  • Débattant sur les pratiques et retour de premières expériences engagées dans l’innovation et la transition numérique : repenser la stratégie, le business model et faire évoluer l’ organisation.
  • Echangeant avec des spécialistes de l’économie numérique sur l’avenir des différents secteurs d’activité  et sur l’impérieuse nécessité de mutation que les PME doivent s’apprêter à vivre dans les prochaines années.
  • Favorisant l’intelligence artificielle

congrs-entreprise-du-futur-2016-4-638

Dix-neufs entreprises futuristes ont pu présenter  publiquement leurs dernières innovations sur les six axes retenus : l’impression 3D, l’innovation collaborative, la robotique, le cloud, la mobilité, le big data et les réseaux sociaux.

entreprise-du-futur

Une remise des prix du concours « Entreprise du futur » dans quatre catégories a clôturé la journée

  • Catégorie 1 Mobiliser les collaborateurs : Prix attribué à la société Sewosy, qui fabrique et commercialise des solutions de verrouillage électrique et électromagnétique des portes, pour son projet numérique consistant à motiver les équipes en leur insufflant un esprit de team-bonding.
  • Catégorie 2 Dynamiser l’innovation : Prix décerné à Rexroth Bosch Group pour son application d’optimisation du contrôle de la qualité SmartEyes utilisant des Google Glass.
  • Catégorie 3 Appréhender les technologies : Prix dédié à Wandercraft, également Coup de coeur du public, pour son projet d’exosquelette innovant, intuitif et facile d’utilisation, destiné aux personnes ayant des problèmes de mobilité.
  • Catégorie 4 Réinventer la proximité client et partenaires : Prix attribué à Coved, filiale propreté du groupe Saur, pour ses camions bennes connectés, reliés à son centre d’analyse et d’expertise des données.

Deuxième édition : 19 janvier 2017

Après l’enthousiasme soulevé par l’édition 2016, un deuxième Congrès «Entreprise du futur» est prévu pour le jeudi 19 janvier 2017 à Lyon, avec pour thème : «Ouvrir la porte à l’innovation intra et cross-entreprises, de tous secteurs, au service de la croissance et de la transformation numérique des PME et ETI».

Ce rendez-vous sera une fois encore dédié aux dirigeants et membres de comités exécutifs de PME et ETI qui construisent l’entreprise de demain.

6 bonnes raisons d’y participer :

  1. Rencontrer des dirigeants engagés dans la transformation numérique
  2. Participer à des débats/conférences menés par de grands conférenciers
  3. Profiter des retours d’expériences de dirigeants
  4. Découvrir de nouvelles opportunités business
  5. Expérimenter de nouvelles solutions sur  les stands des différents partenaires
  6. Transformer votre entreprise pour accélérer votre business

Découvrez le programme de la journée !

cover-google-promo-event-20171

%d blogueurs aiment cette page :