Tag Archives: Travail

Efficace au travail…les bonnes méthodes.

11 Nov

cat

Du 16 au 20 novembre les locaux de CSP vous accueillent pour la troisième édition de la semaine de l’Efficacité au travail et  vous propose des méthodes, sous forme de formations payantes de 2 à 3 jours, pour augmenter cette précieuse efficience au travail.

Ce salon se déroule sur une semaine à Paris, à cette adresse:

CSP, 33  rue de Châteaudun 75009 Paris , a pour volonté de montrer qu’il est possible d’être efficace professionnellement malgré la multiplication des demandes et exigences mais aussi  des délais toujours raccourcis. Le grand pari de ces trois jours est aussi de concilier le bien-être au travail et cette efficacité.

Bref, cette semaine pleine de promesses ne pourra que séduire nombre de professionnels à la recherche de ces nouvelles compétences.

19 formations sont mises en place durant cette semaine. Parmi les stages proposés, vous pourrez choisir, entre autres,  des thèmes comme:

A lire pour rassembler des informations sur le sujet:

Articles sur le site de l’Express  Entreprise:

Vous pouvez également emprunter à La Médiathèque un ouvrage, Organisez vos idées avec le Mind Mapping aux Editions Dunod

2100525913_08_MZZZZZZZ

Bonne semaine efficace au travail ! A bientôt sur BREF.

Quand le Big Data se met au service des recruteurs !

21 Oct

Le « Big Data » fait les gros titres des journaux et s’impose peu à peu à tous, particuliers et entreprises…

Tentées par cette formidable révolution technologique, certaines entreprises s’intéressent à un nouveau processus d’embauche pour départager les candidats:

Le recrutement prédictif

recrutement big data

Une évolution en matière de ressources humaines.

Un article de l’Express, tente d’expliquer par quels moyens les « mégadonnées » peuvent offrir aux entreprises la possibilité d’élargir le champ des informations disponibles sur les demandeurs d’emploi. Ce nouveau processus de recrutement appelé « prédictif » se fait par l’analyse de données à très  grande échelle : les données recueillies servent dans un premier temps à anticiper les besoins en ressources humaines de l’entreprise. Dans un second temps, l’analyse informatique consiste à rechercher  les données collectées sur les réseaux sociaux et sur les sites de recherche d’emplois qui mettent, eux aussi, en œuvre de nouveaux processus pour permettre aux RH de piloter plus efficacement leur vivier de talents   et analyser les  compétences des CV et  les profils des candidats.

Les 4 étapes majeurs du recrutement prédictif :

  1. Déterminer les critères à privilégier en fonction des objectifs de l’entreprise.
  2. Etudier la performance des salariés passés et actuels, pour établir un lien entre leurs données (parcours, profil psychologique, capacités intellectuelles…) et leurs performances.
  3. Récupérer et analyser les données des candidats à l’embauche.
  4. Croiser toutes les données pour définir le profil idéal pour le poste.

Si la machine semble capable de fournir nombre d’informations à l’employeur pour optimiser son recrutement, ce processus d’embauche est-il un atout pour celui qui postule ?

Côté candidat…

Le site français Keljob, s’est penché précisément sur les impacts de cette ‘robotisation’ du recrutement pour les candidats.

D’après les experts du site, cette nouvelle technique de recrutement ne devrait pas effrayer les candidats. Le recrutement prédictif, serait l’occasion pour les employeurs d’avoir une vision plus objective des critères qui font leur réussite et, de ce fait, une approche plus juste en matière d’embauche.  Avec le recrutement prédictif, les CV sont triés en ne tenant compte que des critères pertinents sans aucune discrimination d’âge, de genre, d’handicap ou bien de couleur de peau. Le recrutement prédictif serait  donc équitable.

Un court article du blog « Révolution RH » relève lui aussi ce critère « égalité des chances ».  Les recruteurs se concentrent sur l’essentiel : le candidat en tant que personne, pour plus d’équité en matière d’égalité des chances.

Mais alors ! et les diplômes dans tout ça ?

Avec cette nouvelle méthode de recrutement, l’importance des diplômes qui, jusqu’à aujourd’hui semblait être un atout majeur pour s’insérer sur le marché du travail, ne devrait plus demain être le seul sésame pour se faire embaucher ! Le recrutement prédictif, par définition, implique avant tout d’anticiper la capacité ou non d’un candidat à répondre aux attentes d’une fonction donnée, dans une organisation donnée et de le sélectionner en conséquence quelle que soit l’école et les diplômes. L’accumulation d’expériences pertinentes et de compétences techniques utiles aura plus de valeur et demeurera plus adaptée aux nécessités des emplois de demain.

En conclusion:

recrutementAvec ce nouveau processus, Les DRH vont donc devoir apprendre à faire confiance aux chiffres ! A eux désormais, de savoir les utiliser à bon escient, que ce soit pour améliorer une campagne de recrutement, retenir les talents ou encore anticiper les besoins en formation.

Mais si la majorité des entreprises mesure l’enjeu théorique du Big Data, beaucoup le voient encore comme un eldorado difficilement atteignable : presque un tiers des entreprises en est encore au stade de se demander comment créer de la donnée de qualité…

Et si demain, gérer ces nouvelles datas devient un enjeu primordial pour chaque entreprise, celles-ci devront pourtant prouver qu’elles sont aussi capables de gérer leurs données en respectant les Data-privaty (données de la vie privée) !

 

Dans la peau de… S01E09 « Le salarié heureux » ?

30 Août

Précédemment dans Dans la peau de…

Durant l’été, on s’est glissé dans la peau de travailleurs précaires. Qu’ils soient femme de ménage (Florence), caissières (observées par Annie), ouvriers (Anthony, Clément), travailleur itinérant cumulant les jobs précaires (Iain), quinquas à la recherche d’un emploi (Burke et Bernard), stagiaire multirécidiviste (Hubert), tous ont fait entendre leur voix et montrer qu’ils étaient des héros du quotidien. Dans ce dernier épisode, immersion dans le monde du travail et dans la bonne humeur avec des situations dans lesquelles chacun pourra se reconnaître… Alors, heureux au travail?

Le bonheur au travail ? : Regards croisés de dessinateurs de presse et d’experts du travail

Si le monde du travail est souvent impitoyable, on peut heureusement encore en rire. C’est ce que nous prouve Le bonheur au travail ?, ouvrage publié aux éditions du Cherche midi. Dans ce livre, la vie au travail est décryptée sous tous ses angles, croquée et analysée par d’illustres dessinateurs de presse comme Chalvin, Gabs, Pancho, Plantu, Voutch et bien d’autres encore.

Tour à tour, on se glisse dans la peau d’un jeune cherchant des réponses sur son orientation professionnelle, d’un employé à une réunion de travail, d’un salarié tentant de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Bref, des situations en lien avec les préoccupations des salariés et qui rejoignent le vécu de travailleurs anonymes.

Les croquis de 35 dessinateurs alternent avec des commentaires de spécialistes autour des thèmes liés au monde du travail, tels que :

Tignous ©Iconovox

L’orientation professionnelle

« L’objet de l’orientation n’est pas seulement de savoir comment je gagnerai mon pain. C’est aussi de savoir ce que je ferai de ma vie, quelle place j’occuperai dans la société, savoir qui je serai, quelle sera mon identité. La question de l’orientation renvoie chacun au sens de sa propre vie. » Even Loarer

 

Deligne ©Iconovox

Le management 

« Tout ce que demandent les salariés, c’est de disposer des moyens leur permettant de remplir leurs missions et de réaliser un travail dans lequel ils se retrouvent. Mais au lieu de cela nombre de salariés sont en situation de dépression, de mal-être, de stress, d’épuisement professionnel. Ou de dévalorisation de soi » Danièle Linhart.

La parité homme-femme

Lasserpe ©Iconovox

La retraite

Cambon ©Iconovox

Le sens du travail

« La France tient sur la question du travail, en Europe, une place paradoxale. Les Français sont à la fois ceux qui accordent le plus d’importance au travail et ceux qui souhaitent le plus voir la place de celui-ci diminuer dans leur vie. Malgré le chômage de masse, ils sont plus de 30% à déclarer vouloir quitter leur entreprise si c’était possible. Pourtant ils y restent. » Yves Clot 

Charb ©Iconovox

Avec humour, les regards croisés des caricaturistes et des experts du travail invitent à réfléchir sur le monde de l’entreprise, en pointant ses travers, ses atouts, ses dérives et ses contradictions. Les dessins sont pertinents et font tellement rire !

Les textes des sociologues, psychologues, professeurs d’ergonomie accompagnant les croquis incitent le lecteur à réfléchir aux incidences des transformations actuelles du travail sur l’évolution de la société, de la culture en générale.

« Ils nous invitent à nous réinterroger sur le travail, sur ce qu’il est en soi, pour nous et dans nos liens avec les autres, afin qu’il continue d’être une ressource pour l’individu. Ils dessinent aussi les voies nouvelles qu’il conviendrait d’emprunter pour sortir d’une crise du travail sans précédent. Dessinateurs, chercheurs, dans un jeu de regards croisés, invitent à leur manière à voir autrement  le travail contemporain, ses enjeux, son sens, son devenir. Comment faire en sorte que le travail puisse contenir en lui-même quelques-uns des ressorts du bonheur ? » Sophie Prunier-Poulmaire et Jean Schram.

Ainsi s’achève notre saga de l’été… Mais voici quelques titres présents à la Médiathèque qui pourraient vous être utiles pour bien préparer votre rentrée :

Voutch ©Iconovox

C’est la rentrée pour B.R.E.F. aussi ! Rendez-vous la semaine prochaine avec « Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. » pour suivre toute l’actualité.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :