Tag Archives: Travail

Le travail dans les livres pour enfants

19 Mai

Collé à la maison en télétravail ou sur le front à multiplier les heures de présences ? Voici une courte sélection de titres destinés aux enfants -des plus jeunes aux ados- et à leurs parents sur des métiers réels, fantaisistes ou d’avenir pour expliquer en quoi consiste le travail, découvrir des métiers et ouvrir le dialogue.

Commençons par quelques livres au contenu plus ludique que documentaire.

Pour les tout- petits

Jean Gourounas, propose un imagier des métiers. Dans Au boulot ! (nouvelle fenêtre) plutôt que d’énumérer des professions, il nomme les actions, le  » faire « , le  » savoir-faire  » de chacun. Cet album présente d’autres qualités. D’une part, les formes géométriques simples utilisées permettent de prolonger l’histoire.

D’autre part, même si le livre papier n’est pas accessible en ce moment, il peut être lu dès à présent sur le site des éditions L’atelier du poisson soluble (nouvelle fenêtre) qui permettent d’accéder à tous les titres de leur catalogue (nouvelle fenêtre).

Pour les uns peu plus grands

Dans L’abécédaire des métiers imaginaires (nouvelle fenêtre),  Anne Montel propose au fil de l’alphabet des métiers extraordinaires. Chaque double page présente un métier imaginaire. Son initiale majuscule est dessinée au pinceau, la minuscule à la plume. L’illustration est aquarellée et  accompagnée d’une explication aussi fantaisiste que merveilleuse. Un album loufoque et poétique avec plusieurs niveaux de lecture pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Ne serait-ce que pour l’attrapeuse de chat dans la gorge !!

 

Dans la même veine, l’imagination prend le dessus avec L’Abcdaire des métiers qui n’existent pas (nouvelle fenêtre). A comme ….Aplatisseur de feuilles de papier, B comme …Bisouilleur de cailloux, C comme …Colorieuse de lune, Jusqu’au Zébreur d’éléphants, voici un florilège de métiers inventés piqués d’humour et de douceur, tant dans le texte que le dessin. Tantôt teintés de quotidien, tantôt nés d’une rencontre improbable, et toujours créatifs, ces métiers doivent leur existence à un jeu auquel se livrait l’autrice Claudine Morel avec sa sœur et ses cousines durant son enfance.

 

Alors, en attendant de pouvoir lire ces livres, pourquoi ne pas jouer, rêver inventer en famille encore plus de nouveaux métiers ?

Chez les plus grands, le principe de réalité prend le dessus.

 

Héritiers d’un savoir ancestral, certains métiers, comme ceux de l’artisanat semblent connus.  Mais à quel point ? Dans l’album documentaire, Les métiers de l’artisanat en images (nouvelle fenêtre), Mélanie Mettra présente une trentaine de ces métiers en image et surtout leurs outils particuliers. Faut-il rappeler que l’ exercice de ces métiers exige rigueur et une longue pratique avant d’acquérir un savoir-faire précieux.

 

Le guide des idées de métiersChez les ados, on devient sérieux pour ne pas dire anxieux face à l’avenir et au choix d’un métier. Sandrine Pouverreau élargie l’horizon avec Le guide des idées et des métiers (nouvelle fenêtre). Journaliste spécialisée en orientation et professions, elle recense des idées dans 18 secteurs : des carrières artistiques au paramédical, de l’environnement à l’informatique, de la restauration au juridique, en passant par les métiers de la fonction publique, de la finance, du sport, du journalisme ou du commerce. Pour aboutir à 130 propositions de métiers, des plus classiques aux plus futuristes, des plus rares aux plus porteurs.

 

 

Mais au fait,que savons-nous des métiers de demain ?

Martin Rhodes, journaliste, spécialiste des questions liées à la vie étudiant, à l’éducation, aux formations et à l’emploi des jeunes a mené l’enquête.  Il répond dans Les métiers de demain : seront-nous tous remplacés par des robots ? (nouvelle fenêtre) et propose des jobs d’avenir. Enfin, ceux d’un avenir proche.

 

 

De son coté, Stéphane Biso tente de pousser les limites de notre imagination, avec son essai Slasheurs, designers, gamers… : Quel seront les jobs de nos enfants demain ? (nouvelle fenêtre)

Il constate que l’innovation technologique bouleverse nos besoins, nos comportements, nos métiers et que notre vision du travail doit évoluer et avec elle, celle de la formation, de l’éducation, des compétences. Alors à quoi ressemblera l’entreprise de demain ? A quels enjeux devront faire face nos enfants ? Quel sera leur avenir dans ce nouveau monde du travail ? Et comment les y préparer ?  Cet ouvrage percutant, accessible et ludique se propose de le dévoiler.

 

Mais finalement, Travailler, ça sert à quoi ? (nouvelle fenêtre) 

Jacques Olivier Pô aborde différents aspects de cette problématique, avec ce qu’il faut d’humour pour répondre aux enfants.

 

 

« Le travail c’est la santé, rien faire, c’est la conserver. Les prisonniers du boulot  ne font pas d’vieux os » chantait Henri Salvador.  Cependant, qui s’imagine vivre sans ? Reste à définir ce qu’il est ou sera.  En attendant pour découvrir  toutes les évolutions surprenantes du travail dans nos vies et notre société encore à vivre, vive l’imagination  !

Merci à Nathalie F. pour la rédaction de cet article

Pourquoi travaillons-nous ?

20 Juin

Pour nombre d’entre nous, nous passons chaque jour beaucoup de temps au travail, nous y investissons énormément d’énergie au point de ne plus en avoir pour nos vies personnelles et familiales. Le travail a une position centrale dans nos vies. Notre identité est définie en priorité par notre travail.

Pourquoi travaillons-nous ? Que nous apporte le travail ? Quelle est notre relation au travail ? Doit-il nous rendre heureux ?

Sous l’effet de la révolution numérique, les profondes mutations qui apparaissent dans le monde du travail s’accompagnent de nombreuses études, débats et réflexions. Divers spécialistes des sciences humaines réfléchissent sur le sujet et le travail de demain, alertés sur l’urgence de revoir la place accordée au travail dans nos vies. De nos jours, le travail évolue et en parallèle la valeur qu’on lui accorde. Dans leur grande majorité, les Français aiment travailler, même s’ils souffrent des conditions d’exercice de leur métier.

En France, 2 Français sur 3 ont un emploi, soit environ 26 millions de personnes, et 3 millions sont au chômage. Le taux d’emploi des 15/64 ans est de 64.3 %. On compte 11.7 millions d’inactifs, les inactifs étant « les personnes qui ne travaillent pas et ne recherchent pas un emploi ou ne sont pas disponibles pour en occuper un ». (Chiffres Insee 2016).

Pourquoi travaille-t-on ?

On a tous de bonnes raisons de se lever le matin pour partir au boulot : gagner sa vie, avoir un statut social, apprendre de nouvelles choses, s’épanouir, réaliser des projets…

La réponse tient en quelques mots. On travaille pour gagner sa vie, pour voir des gens, exister socialement et faire des choses qui nous intéressent : soigner, enseigner, construire ou réparer, faire la cuisine, écrire, etc. Mais chacune de ces motivations a aussi ses revers et donne envie parfois de tout plaquer. (Extrait du livre de Jean-François Dortier Travail : guide de survie).

Le blog B.R.E.F. ne vous soumet pas une dissertation sur un sujet qui pourrait tomber au bac de philo ! Nous vous proposons une sélection d’ouvrages pour y voir plus clair :

D’un point de vue plutôt sociologique :

Le travail peut-être synonyme de plaisir mais aussi de souffrance : pourquoi les Français aiment-ils leur travail et qu’en même temps ils en souffrent ? L’auteur présente des expériences, ouvre des pistes pour agir afin d’améliorer le bien être de chacun au travail.

Heureux au travail ? Voici une enquête menée dans le quotidien de l’entreprise. Les auteurs explorent la réalité complexe du monde de l’entreprise aujourd’hui en France en montrant les vertus de la reconnaissance au travail.

Face aux profondes mutations du monde du travail, Denis Plennel nous livres les clés pour comprendre le besoin de liberté au sein de ce monde. Il propose des réformes pour accompagner la naissance d’un nouvel âge du travail.

Ce Numéro des Cahiers français aborde une des questions essentielles accompagnant l’avènement du numérique dans nos sociétés : celles des nouvelles formes d’emploi et des conditions de travail.

Met en lumière les enjeux juridiques, techniques mai aussi humain du travail et de ses évolutions. Il analyse la situation réelle du travail en France comparée à celle des autres pays d’Europe.

D’un point de vue plutôt économique :

Les auteurs s’attaquent à l’importance du travail dans nos vies, dans une perspective de décroissance. Plutôt que chercher à aménager le travail pour le faire perdurer, ils tentent d’imaginer des voies de sorties. Ils posent la question de savoir si le travail est une fin en soi, et quelle est sa place dans notre société.

L’auteur prône l’urgence de revoir la place accordée au travail dans nos vies. Une révolution réalisable à condition de changer notre conception de la richesse et du progrès.

Quelle est notre relation au travail ? Comment renouer avec le plaisir de travailler à chaque étape de sa carrière ? Que nous apporte le travail ? Autant de questions auxquelles les auteurs tentent de répondre en analysant les différentes étapes de la vie professionnelle.

D’un point de vue philosophique :

Le travail est-il moral ou immoral ? Dans cet essai, le philosophe italien explique que le travail est un ennemi de l’homme.

L’auteur interroge la croyance moderne qui lie le travail, bonheur et sens de l’existence. Il cherche à savoir si l’on s’épanouit un peu, beaucoup, ou pas du tout au travail à travers une série de reportages.

Récit à la fois philosophique, sociologique, cet ouvrage est un plaidoyer en faveur du travail manuel. Directeur d’un think tank, Matthew B. Crawford  a repris un atelier de réparation de motos.

Et pour terminer ce tour d’horizon, deux ouvrages jeunesse au titre évocateur :

Gagner sa vie est-ce la perdre ? Travailler ça sert à quoi ?

La Tortue Bleue : une association au service de l’emploi

18 Fév

Connaissez-vous La Tortue Bleue ?

Association loi 1901, créée en 2009, La Tortue Bleue intervient auprès des personnes en recherche d’emploi pour les aider à trouver ou retrouver un travail. Parce qu’il est nécessaire et indispensable d’être soutenue et épaulé par des organismes car chercher un emploi est un vrai travail.

La Tortue Bleue (nouvelle fenêtre) regroupe des professionnels de la communication et du marketing qui partagent des préoccupations environnementales et sociétales. Ils s’engagent et agissent autour de valeurs communes : solidarité, humanisme, responsabilité, curiosité, non-conformisme, confiance en l’avenir. Ils échangent sur leur métier et s’engagent dans des missions citoyennes.

L’association accompagne les personnes en recherche d’emploi, isolées et qui se sentent démunies face à leur situation. Elle redonne confiance à chacun et donne des outils pour avancer dans sa recherche d’emploi. Pour cela, un accompagnement humain différent est nécessaire et devra être mis en place.

 

 

 

Bruno Paillet, président de La Tortue Bleue, revient sur le choix du nom et du logo de l’association :

 

 

La tortue pour symboliser la nécessité de la lenteur quand tout va (trop ?) vite, c’est le moment de prendre le temps de réfléchir, de partager… la tortue est obligée d’avancer.

L’orange, car vue par Paul Éluard, la terre est bleue comme une orange, que l’orange est la couleur complémentaire du bleu et que finalement cela fait du bien de casser la logique des choses…

Depuis 2010, l’association a organisé plus de 700 ateliers pour l’emploi (nouvelle fenêtre), ainsi que des débats mensuels (nouvelle fenêtre). Destinés à tous (sur inscription préalable), ces ateliers ont pour objectif :

  • d’aider chaque individu à optimiser ses compétences et à bien définir son projet professionnel
  • d’informer sur les attentes des recruteurs et des entreprises
  • d’utiliser les bons outils dans sa recherche d’emploi et placer son énergie sur des points clés
  • Redonner confiance aux personnes

Animés par des professionnels de la communication en activité, ces ateliers sont gratuits et laissent place à l’échange et à l’interactivité entre participants et intervenants. La démarche de La Tortue Bleue met l’accent sur la capacité de chacun à bien communiquer ce qu’il est, ce qu’il sait faire et ce qu’il peut apporter à l’entreprise.

⇒ Découvrir les prochaines dates des ateliers (nouvelle fenêtre).

⇒ Les partenaires de La Tortue Bleue :

Des ouvrages à retrouver à La Médiathèque :

Préparer et réussir vos entretiens de recrutementConfiance en soiGagner en confiance en soi

 

 

 

 

 

De l'idée à la création d'entrepriseConstruire son projet personnel et professionnel

%d blogueurs aiment cette page :