Tag Archives: Métier insolite

Ama : un métier oublié du Japon

7 Déc

Elles aiment l’océan, pratiquent la pêche sous-marine et pourtant n’utilisent aucun équipement particulier, ne lisent pas les cartes marines, n’ont pas de certification en plongée pas plus qu’elles n’ont de connaissances en sécurité nautique et aquatique : ce sont les amas.

Les amas (« femmes de la mer » en japonais) sont des pêcheuses sous-marine en apnée japonaises connues surtout pour les perles qu’elles ramassaient autrefois. Aujourd’hui elles plongent principalement à la recherche d’aliments (algues, oursins, ormeaux…) et éventuellement de perles.

Légendaires amas…

Retour sur un métier de plus de 2000 ans :

– la première trace écrite qui atteste de leur existence se trouve dès 750 dans le recueil de dix mille feuilles, le Man’Yôshu, une anthologie de poésie réunissant des milliers de textes réalisés par Otomo no Yakamochi.

la légende de la pêcheuse de perle, est une très ancienne légende du folklore japonais, un mémorial lui est dédié dans le temple de Shido-Ji.

– les estampes d’Utamaro Kitagawa (Les pêcheuses d’abalones) et de Hokusai (Les pêcheuses de perles) les ont immortalisées, ainsi que les photographies de l’ethnologue Fosco Maraini et Iwase Yoshiyuki.

Les pêcheuses d'abalones

Les pêcheuses d’abalones d’Utamaro Kitawaga

hokusai

Les pêcheuses de perles d’Hokusai

fosco-maraini

Ama de Fosco Maraini

Cette vision enchanteresse de femmes souriantes dont la pose et la plastique peuvent faire penser à celle d’un mannequin a contribué à leur renommée hors du Japon.

C’était autrefois…! Ces pêcheuses traditionnelles qui plongeaient nues sans masques ni palmes, surnommée les sirènes du Japon, apnéistes hors pair constituaient une communauté exclusivement féminine et surtout une source vive de l’économie locale.

70 000 amas dans les années 1950, aujourd’hui, elles ne sont plus que 2000 à travers tout le Japon, elles sont équipées de palmes et de masques ainsi que d’une combinaison bleue et continuent à ne compter que sur l’endurance de leurs poumons.

Les amas sont désormais une espèce en voie d’extinction. La plupart de ses femmes sont âgées de 60 ans à plus de 80 ans. Fini l’ère des sirènes…Une communauté qui se réduit comme une peau de chagrin … la faute principalement à la rudesse du travail et à la surpêche …

Les amas vieillissent et leur tradition risque de disparaître c’est pourquoi une association s’est constituée à l’initiative du directeur du Musée de la mer de Toba pour inscrire au Patrimoine mondial de l’Unesco cette tradition et c’est pourquoi aussi plus tristement, afin de perpétuer leur savoir, certaines d’entre elles se sont tournées vers le tourisme et leurs plongées ne sont plus que des attractions.

La photographe allemande Nina Poppe immortalise à son tour les dernières femmes de la mer.

 

Publicités

Ces métiers insolites vous inspireront-ils ?

21 Sep

Nous avons déjà passé en revue sur le blog B.R.E.F quelques métiers insolites mais nous n’avons pas dit notre dernier mot. Il existe toujours des métiers auxquels on ne pense pas communément et pourtant, leur existence nous semble évidente quand on les découvre.

 

boulot-technicien-de-big-ben

Par exemple, le métier de:

  • Voix off  , l’expérience d’Hervé Lacroix, comédien de formation qui est devenu voix off d’émissions populaires. Pour devenir voix off suivez le guide pour trouver la formation la plus adéquate

 

  • Rudologue peut-être un métier étonnant mais qui peut susciter des vocations. De quoi s’agit-il ?:

« Le rudologue étudie la gestion des déchets industriels ou ménagers et leurs rapports avec la sociologie pour proposer des solutions de traitement et de prévention adaptées des pollutions. »

  • Héliciculteur, si vous aimez les petites bêtes baveuses. Il s’agit du nom des éleveurs d’escargots….

 

 

  • Un métier auprès des plantes voire des arbres ? « Yamadoriste » qui est le nom des créateurs de bonsaï. L’art du bonsaï portant le nom de Yamadori.

 

  • Le métier dangereux de trayeur de serpent pourra peut-être vous intéresser si vous avez le goût du danger…Métier fort utile puisqu’il sert à fabriquer des vaccins et des antidotes. Mais le risque de mortalité est trop élevé pour oser vous indiquer comment dégoter ce job ! Nous tenons à nos lecteurs…

 

  • Pourquoi pas déménageur d’Iceberg ? L’idée de créer ce métier survient au lendemain de la catastrophe du Titanic, afin d’observer la présence d’icebergs sur la route des bateaux et de les tirer éventuellement pour les éloigner. Métier très technique et délicat. Le remorquage d’icebergs peut aussi servir à obtenir des réserves d’eau douce.

La liste des métiers insolites s’allonge, si vous n’avez pas eu de révélation et que votre vocation ne vous est pas apparue, j’espère que cela vous aura au moins amusé !

Bonne fin de semaine !

 

Les Métiers du Futur

17 Fév

 

 

EGudYLIKBWRWYuQZ1JnZIzl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9

 

 « 60 % des meilleurs métiers des 10 années à venir n’ont pas encore été inventés ». Thomas Frey

Parmi les métiers qui vont voir le jour ces prochaines années, voici un échantillon de ces activités professionnelles de demain. Quelques exemples pour donner une idée de nos emplois à venir….

  • Fermier urbain ou Agriculteur vertical

Un mélange de micro-fermier et de guide pour l’implantation d’espaces verts. Ces spécialistes des plantes serait spécialisés en jardins miniatures et en terrains exploitables en zone urbaine

  • Pilote de Drones

De loin l’un des métiers les plus en accord avec l’ère dans laquelle nous vivons. Les avancées de la robotique ne cessant de progresser et les drones étant déjà en service, il est logique de créer des postes de pilotes pour ces avions… sans pilote !

  • Thérapeute en désintoxication digitale

Au même titre que les personnes souffrant d’alcoolisme ou de dépendance à une drogue, cette personne vous aidera à surmonter et vaincre votre addiction à Internet. A développer rapidement.

  • Producteur d’organes

Après 2025 nous aurons sans doute la capacité de créer des organes ex-nihilo. Plus besoin de donneurs pour les transplantations ! Des producteurs d’organes auront pour mission de créer des yeux, des reins ou des coeurs flambants neufs dans des environnements stériles. Ça promet de beaux débats autour de la bioéthique !

  • Poubelle Miner

Rien à voir avec le Data-miner très en vogue en ce moment. Avec l’épuisement des ressources naturelles il faudra bien récupérer les métaux là où ils sont : dans nos poubelles. Rassurez-vous, le mineur qui s’en chargera ne creusera pas lui-même et sera sûrement aidé d’un drone détecteur de métal !

  •  Le manager « funèbre digital » (Digital Death Manager)

Cette personne s’assurera que toutes les informations vous concernant seront supprimées une fois que vous serez mort. En d’autres termes il gérera la communauté des décédés de la même façon qu’un community manager gère la communauté d’une marque. Joyeux comme métier non ?

Pour en savoir plus sur d’autres métiers consultez  les sites en lien ci dessous, grâce auxquels cet article a trouvé sa matière… Vous trouverez peut-être votre occupation dans les vingt ans à venir!

Blog emploi

Site SooCurious!

 

 

%d blogueurs aiment cette page :