Archive | Entreprendre RSS feed for this section

Ce soir à 19h : Apéro entrepreneurs !

11 Jan

L’idée est très simple et très conviviale. Si vous êtes entrepreneur ou sur le point de le devenir, vous êtes convié à cet apéro qui vous ouvrira de nouveaux horizons.

Le but de cette rencontre festive autour d’un verre est de rencontrer d’autres entrepreneurs, échanger des idées, des points de vue, élargir vos horizons et construire un réseau, si ce n’est déjà fait et que vous démarrez votre projet.

Dans une ambiance informelle et sans veste ou cravate !

Pour cela il vous suffit de venir ce soir jeudi 11 janvier 2018 à 19h au lieu de rendez-vous (nouvelle fenêtre) et de vous joindre à tous vos  collègues entrepreneurs…

Très bonne soirée!

Sur l’entreprenariat à La Médiathèque :

Oui ! La France est un paradis pour entrepreneurs | Cavarretta, Fabrice   Créer son entreprise 2016 | Sfez, Carine      J'ose entreprendre ! : Créer et diriger son entreprise : 100 risques à éviter pour réussir | Degonde, Stéphane

Publicités

C’est quoi l’entrepreneuriat social ?

21 Sep

Face aux changements actuels du monde du travail et de la société, de nouveaux modèles d’entreprises voient le jour. Plaçant l’efficacité économique et l’innovation au service des communautés et de l’intérêt général, l’entrepreneuriat social est un de ces nouveaux modèles.

Les entreprises sociales ont pour mission d’apporter des solutions collectives et innovantes aux problèmes sociaux. Elles ont la volonté de construire ensemble le monde de demain, un monde plus solidaire soucieux de respecter l’environnement. L’entrepreneur social (nouvelle fenêtre) constate souvent qu’il y a une urgence à agir et à promouvoir l’économie circulaire, des comportements plus responsables, de promouvoir l’efficacité économique au service de l’intérêt général.

  • L’entreprise sociale va avoir pour objectif de répondre à des besoins sociaux et environnementaux dans différents secteurs. En voici quelques exemples : accès aux soins et à la santé, accès à l’énergie, limitation du gaspillage, lutte contre le chômage, le vieillissement de la population, lutte contre l’exclusion, modes de consommation sains et durables, qualité des emplois…
  • L’entreprise sociale a un projet économique viable qui tient la route. Elle doit produire de la valeur, dégager des excédents et se développer sur le plan économique favorablement.
  • L’entreprise sociale s’engage à garantir une répartition équitable des excédents, en donnant la priorité au développement du projet d’entreprise.
  • L’entreprise sociale vise à mobiliser les citoyens, créer du lien, agir pour un projet social, favoriser l’action citoyenne. L’entrepreneuriat social (nouvelle fenêtre) est moteur de la mobilisation citoyenne. Être un entrepreneur social, c’est également être citoyen du monde.

Exemples d’entreprises sociales :

  • Fermes d’avenir (nouvelle fenêtre) : l’association Fermes d’avenir agit sur les territoires pour proposer des nouveaux modèles de fermes, inspirés de la permaculture. Le premier projet de recherche de l’association est la mise en place d’une micro ferme expérimentale en 2014 en Touraine : la ferme de La Boudaisière.
  • Ecopup (nouvelle fenêtre) : l’entreprise Ecopup agit pour la préservation de l’environnement par des gestes simples en proposant des verres réutilisables. L’objectif est de passer d’un bien jetable à un bien durable.

Longtemps considéré comme participant à une économie en dehors du système, l’entreprise sociale s’impose partout dans le monde comme une des réponses nouvelles aux défis que doivent résoudre les villes. Les entrepreneurs sociaux sont devenus des acteurs incontournables de la vie économique locale. Le Baromètre de l’Entrepreneuriat Social (nouvelle fenêtre) présente les enjeux clés et les tendances de ce secteur en France et à l’étranger.

Sites utiles :

Ashoka (nouvelle fenêtre) : association qui soutient l’innovation sociale en identifiant et en accompagnant les solutions entrepreneuriales les plus innovantes.

Mouves (nouvelle fenêtre) : mouvement des entrepreneurs sociaux

Avise (nouvelle fenêtre) : portail du développement de l’économie sociale et solidaire

Pour en savoir plus :

 

C’est dans cet esprit de changement et de sensibilisation des citoyens qui auront à cœur de transformer positivement la société dans laquelle ils vivent, que La Médiathèque de Levallois vous invite à la projection du film de Judith Grumbach Une idée folle  le 24 septembre 2017 à 15h, suivi d’un débat en présence de la réalisatrice. Une idée folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle. Retrouvez l’article du blog Cin’Eiffel présentant le film.

 

La Mini-entreprise à Levallois

10 Mai

Une Mini-entreprise est une entreprise créée et gérée par des jeunes volontaires de 13 à 22 ans durant une année scolaire, le but étant d’initier les jeunes au monde de l’entreprise et à la vie économique.

Action mise en place par l’association Entreprendre Pour Apprendre (EPA) (nouvelle fenêtre), elle fait partie d’un large programme pédagogique en direction des jeunes collégiens, lycéens, des jeunes en structure d’insertion  et en centre de formation. La Mini- entreprise-EPA (nouvelle fenêtre) est un dispositif proposant de vivre l’aventure entrepreneuriale, depuis la recherche d’idée jusqu’à la vente du produit. Les élèves créent une entreprise à grandeur réelle. Les mini-entrepreneurs ont chacun un rôle et des responsabilités dans l’entreprise. Ce programme comprend environ 60 heures réparties sur l’année scolaire.

 

Un concours régional et national est organisé et les vainqueurs représentent la France au niveau européen.

 

 

En 2017, les élèves présenteront leur projet au niveau départemental lundi 15 mai de 14h à 17h à Levallois (nouvelle fenêtre) devant un jury professionnel. Les collèges Jean Jaurès et Louis Blériot ont participé à ce concours. Les deux PDG des Mini-entreprises, Casatrac du collège Jean-Jaurès et Makura du collège Louis Blériot, ont répondu à un interview (nouvelle fenêtre). Makura commercialisera un kit de voyage zen comprenant un coussin et un masque de voyage. Casatrac commercialisera un localisateur d’objets connectés fonctionnant par bluetooth et via une application Smartphone.

Les mini-entrepreneurs découvrent l’organisation d’une entreprise et apprennent à respecter les objectifs fixés (nouvelle fenêtre). Ils apprennent également à travailler en équipe , avec les enseignants, d’autres élèves, mais aussi avec un entrepreneur (le parrain). Ce dernier accompagne, oriente et construit le projet avec eux. Dès le démarrage, les élèves sont guidés par le coordinateur EPA. L’animateur suit les jeunes et les aide par des conseils techniques, des idées, des solutions…

La Mini-entreprise-EPA est une expérience très concrète, passionnante et enrichissante ; brainstorming, étude de marché, commercialisation. Elle a pour objectif de faire découvrir l’entreprise et son fonctionnement à travers l’expérience concrète de production d’un bien et d’un service. C’est la mise en situation réelle qui permet aux jeunes de développer des compétences entrepreneuriales.

En 2016, 27 000 élèves du CM1 au BTS ont participé aux animations de l’EPA. 1400 collaborateurs et entrepreneurs ont accompagné les programmes. 2800 enseignants ont animé les projets. Répartie sur le territoire français (nouvelle fenêtre), Entreprendre Pour Apprendre est agréée par le Ministère de l’Éducation Nationale et ses activités sont reconnues complémentaires de l’école.

Voici les regards de collégiens ayant participé à un projet de Mini- entreprise, élèves de troisième du collège des Roseaux à Illkirch.

Pour aller plus loin :

50 étapes pour créer sa petite entreprise   De l'idée à la création d'entreprise

%d blogueurs aiment cette page :