Archive | Entreprendre RSS feed for this section

Le statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE): concilier études et projet de création ou de reprise d’entreprise

7 Juin

Instauré en 2014, le statut national étudiant-entrepreneur est ouvert aux étudiants et aux jeunes diplômés désireux de concrétiser un projet entrepreneurial.

logo statut

Ce statut est une des 4 mesures mises en place dans le cadre du Plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat étudiant (nouvelle fenêtre) par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour promouvoir l’esprit d’entreprendre chez les jeunes, afin que tout étudiant qui le souhaite puisse avoir la possibilité de construire au sein de son établissement le parcours qui le conduira à la réalisation de son projet entrepreneurial.

bandeau_copie_0

Un statut mal connu mais pourtant privilégié

39% des étudiants n’en ont jamais entendu parler, mais 90% de ceux qui le connaissent ont un avis favorable.

Ce statut s’accompagne d’un cadre rassurant, le dispositif PEPITE : Pôle étudiant pour l’innovation le transfert et l’entrepreneuriat (nouvelle fenêtre).

Conçu pour 1299_20170406_pepite2faciliter le passage à l’acte d’entreprendre d’un étudiant, son principal objectif est de mettre en réseau les établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs) avec les acteurs économiques et les réseaux associatifs pour développer l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Accès au statut : garder les bénéfices du statut étudiant

Les conditions :

  1. Être âgé de moins de 28 ans pour continuer à bénéficier de la protection sociale étudiante. Cependant un étudiant de plus de 28 ans peut aussi postuler. Ce statut peut donc s’acquérir soit pendant les études, soit lorsque l’étudiant est déjà diplômé.
  2. Être titulaire d’un baccalauréat ou l’équivalence en niveau
  3. Être porteur d’un projet entrepreneurial au regard de la réalité économique
  4. Posséder la motivation et les qualités nécessaires à ce type de projet

Si vous êtes étudiant, à tout moment dans votre cursus vous pouvez donc demander ce statut. Des « comités d’engagement » se tiennent en général 2 fois par an pendant l’année universitaire pour examiner les dossiers de candidature.

Modalités d’inscription

  1. Prendre contact avec son Pépite (nouvelle fenêtre) qui fournira dans un premier temps les informations nécessaires sur les étapes d’un projet de création d’entreprise ou tout autre projet entrepreneurial (reprise d’entreprise, création d’activité sous forme associative, etc.) et qui présentera le dossier de demande de candidature pour le statut national d’étudiant-entrepreneur.
  2. S’inscrire en ligne (nouvelle fenêtre) La procédure consiste à saisir des informations en ligne, dans un formulaire sécurisé. Suite à la réception de votre dossier de candidature, vous serez informé (e) de la date de votre passage devant un jury.

Les avantages liés au statut

Si vous êtes étudiant, le statut vous permet de rendre compatible études et projet d’entrepreneuriat grâce à des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS (nouvelle fenêtre) et la possibilité de remplacer votre stage par le travail sur votre projet. Vous pourrez également bénéficier :

  • D’un accompagnement individualisé par 2 tuteurs : un enseignant et un praticien du réseau Pépite (entrepreneur, chargé de mission de structures d’accompagnement ou de financement, notamment dans le cadre du diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur).
  • D’une meilleure visibilité et crédibilité auprès des milieux sociaux économiques, notamment auprès des banquiers, fournisseurs et clients.
  • D’un accès à des espaces de coworking au sein du Pépite ou chez l’un de ses partenaires afin de favoriser la mise en réseau des étudiants-entrepreneurs.
  • D’une aide à la recherche de financement.
  • De la possibilité de signer un contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE).

Si vous êtes jeune diplômé, vous pourrez conserver ou retrouver votre statut étudiant et les avantages qui y sont liés comme la couverture sociale étudiante, les tarifs réduits et la prolongation des bourses sur critères sociaux. Vous pourrez également bénéficier d’une formation diplômante à l’entrepreneuriat et à la gestion : le D2E, diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur (nouvelle fenêtre).

image_-_statut_etudiant-entrepreneur

Publicités

L’incubateur de Start-up

9 Avr

 

Le 22 mars dernier l’inauguration du plus grand incubateur de Start-up du monde avait lieu. Station F (nouvelle fenêtre), c’est son nom : 34000 m² d’espace pour abriter un millier de start-up qui veulent se lancer.

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Une start-up (jeune poussesociété qui démarre, en anglais) est une nouvelle entreprise innovante, généralement à la recherche d’importantes levées de fonds d’investissement, avec très fort potentiel éventuel de croissance économique et de spéculation financière sur sa valeur future (création d’entreprise). Sa phase de recherche et de développement de produit innovant, de test d’idée, de validation de technologie, ou de modèle économique, est plus ou moins longue, avant sa phase commerciale, et son taux de risque d’échec est très supérieur à celui d’autres entreprises, de par son caractère novateur, sa petite taille et son manque de visibilité.

Qu’est-ce qu’un incubateur de start-up ?

Comme son nom l’indique l’incubateur recueille de très jeunes entreprises qui ont besoin d’un coup de pouce pour se lancer. Ces endroits proposent des espaces de travail, des outils, des conseils et peuvent aussi impulser des levées de fonds et guider les jeunes entrepreneurs dans ce sens.

Un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de start-up est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.

Un incubateur s’adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création, et leur propose un ensemble de services adaptés.

Les incubateurs peuvent se différencier entre eux par les services qu’ils proposent, leur caractère lucratif ou non, ou encore le type de projets qu’ils ciblent.

Résultat de recherche d'images pour "incubateur start up"

Si vous êtes une jeune pousse et avez besoin d’aide, pour avoir les bons outils, du matériel et des accompagnements adaptés à vos besoins, vous savez que ces endroits existent.

Pour vous faciliter la recherche, une petite liste (nouvelle fenêtre) qui répertorie les incubateurs de start-up en France.

 

Résultat de recherche d'images pour "incubateur start up liste"

Ce soir à 19h : Apéro entrepreneurs !

11 Jan

L’idée est très simple et très conviviale. Si vous êtes entrepreneur ou sur le point de le devenir, vous êtes convié à cet apéro qui vous ouvrira de nouveaux horizons.

Le but de cette rencontre festive autour d’un verre est de rencontrer d’autres entrepreneurs, échanger des idées, des points de vue, élargir vos horizons et construire un réseau, si ce n’est déjà fait et que vous démarrez votre projet.

Dans une ambiance informelle et sans veste ou cravate !

Pour cela il vous suffit de venir ce soir jeudi 11 janvier 2018 à 19h au lieu de rendez-vous (nouvelle fenêtre) et de vous joindre à tous vos  collègues entrepreneurs…

Très bonne soirée!

Sur l’entreprenariat à La Médiathèque :

Oui ! La France est un paradis pour entrepreneurs | Cavarretta, Fabrice   Créer son entreprise 2016 | Sfez, Carine      J'ose entreprendre ! : Créer et diriger son entreprise : 100 risques à éviter pour réussir | Degonde, Stéphane

%d blogueurs aiment cette page :