Tag Archives: Recrutement

Entreprise : pourquoi faire appel à une agence de recrutement ?

16 Avr

Agences de recrutementcube 3d recrutement

Les agences de recrutement, aussi connues sous le nom de cabinets de recrutement sont des professionnels du recrutement qui  interviennent en tant qu’intermédiaire entre la société qui recrute et les candidats. Aujourd’hui, une embauche sur 5 se fait par ce biais. Plus qu’un simple sous-traitant, le chargé de recrutement conseille et accompagne l’entreprise dans sa quête du candidat idéal.

Leur fonctionnement

Ces agences sont habituellement des entreprises privées qui sont à la recherche de personnes pour pourvoir à des affichages d’emplois.  Elles n’embauchent pas de personnel pour elles-mêmes, elles recherchent du personnel destiné à d’autres entreprises.

Certaines se spécialisent dans un créneau précis, par exemple dans un type de personnel, comme les infirmières, les informaticiens, les secrétaires juridiques, les emplois manufacturiers ou les camionneurs.

Les sociétés qui sollicitent le service d’un cabinet de recrutement bénéficient d’une véritable expertise. Les consultants, ayant des expériences probantes en matière de ressources humaines, prodiguent de précieux conseils pour la définition des postes. L’agence chargée du recrutement étend ses recherches en utilisant la méthode  sourcing en recrutement (nouvelle fenêtre) via  les réseaux sociaux et du 2.0. La recherche de profils et la diffusion de l’annonce vont donc au-delà des sites d’emplois habituels. L’acquisition de talents est ainsi optimisée et la qualité des recrutements mieux assurée.

bg-5etapes-sourcing

4 bonnes raisons de faire appel à une agence de recrutement

Parce qu’ils disposent de tous les moyens et ressources nécessaires (expérience, basse de données riche en profils), faire appel à un cabinet de recrutement, c’est s’assurer :

  • Meilleure évaluation des différentes candidatures : les consultants de ces sociétés sont le plus souvent d’anciens cadres possédant une longue expérience dans le secteur des ressources humaines, qui leur permet de fournir des conseils d’une grande qualité pour tout type de postes.
  • Meilleure qualité de par la richesse et la qualité des profils présentés : l’employeur doit seulement établir le profil recherché, et le cabinet de recrutement fait le reste. Il diffuse l’offre d’emploi sur son site internet, ou mène une recherche parmi sa propre base de données, pour définir une première liste de recrues potentielles.
  • Meilleure efficacité et gain de temps : les formalités administratives sont assurées en dehors de l’entreprise, et le temps économisé sur ces tâches permet de se consacrer entièrement à la productivité de la société même si passer par une agence de recrutement suppose un coût non négligeable pour l’entreprise qui peut cependant s’avérer rentable dans la mesure où cela permet de réduire les charges inhérentes aux recrutements notamment par la diffusion de l’offre d’emploi dans les médias. En général, la mission est au forfait. Les tarifs proposés par les cabinets peuvent varier d’un prestataire à un autre. Pour certains, le paiement s’effectue uniquement après la recherche et la sélection de candidats adaptés au besoin du poste et sera facturé sur un pourcentage allant de 10 à 25% du salaire brut annuel du candidat.

Recrutement-startup-1

Où s’adresser ?

Entre autres sur :

Publicités

La Cravate Solidaire : coup de pouce à l’emploi

4 Jan

Créée en 2012 à Paris par trois étudiants en école de commerce âgés de 23 ans, l’association La Cravate Solidaire collecte des vêtements auprès des particuliers et des entreprises pour les mettre à disposition des personnes en recherche d’emploi ou de formation. Elle propose aussi un accompagnement personnalisé aux demandeurs d’emploi sous forme d’ateliers avec séance de relooking et préparation à l’entretien d’embauche.

Parti du constat que l’apparence physique est l’une des principales caractéristiques de discrimination liée à l’embauche et qu’il n’est pas facile de s’habiller quand les moyens financiers sont limités, les trois fondateurs ont décidé de créer La Cravate Solidaire (nouvelle fenêtre).

Nicolas, l’un des fondateurs indique :

Notre philosophie n’est pas d’être un supermarché du costume, où les gens viennent prendre un costume et reparte. on veut mettre toute une dimension d’accompagnement. À La Cravate Solidaire nous organisons des « ateliers coups de pouce » au cours desquels nous donnons des tenues professionnelles et faisons passer un entretien blanc avec deux bénévoles issus des ressources humaines.

L’association propose plus qu’un costume. En distribuant gratuitement des tenues professionnelles pour favoriser l’embauche, elle aide les candidats à se mettre en valeur, à prendre confiance en eux, à s’entraîner  pour se présenter à un entretien de recrutement. Sur les 2500 bénéficiaires accueillis depuis 2012,  70% ont trouvé un travail. D’une durée de 2 heures, les « ateliers coups de pouce » (nouvelle fenêtre) sont personnalisés et encadrés par de vrais recruteurs afin de maximiser les chances de réussite à l’entretien.

Chaque semaine, l’association organise une collecte de vêtements (costume, cravate, tailleur) dans les entreprises. Elle sillonne la France : on la retrouve à Lille, Lyon, Rouen, Le Mans… et aussi en Belgique.

La Cravate Solidaire est financée par la contribution d’entreprises partenaires et est soutenue par les pouvoirs publics (nouvelle fenêtre). Les vêtements donnés proviennent de différentes filières : les dons de particuliers, les collectes organisées en entreprise, les dons d’entreprise (invendus, fins de série).

En 2017, elle compte 4 salariés, 4 services civiques et 170 bénévoles pour 45 collectes par an à Paris, 4 tonnes de vêtements collectés et 480 bénéficiaires accompagnés (en 2015). Nicolas, l’un de ses fondateurs interrogé en mars 2017 par Annabelle Baudin (nouvelle fenêtre) (Initiatives citoyennes pour un nouveau monde), pense à l’avenir de l’association :

En 2015, nous avons aidé 480 personnes, l’année dernière pas moins de 600, et nous espérons toucher plus de 1 000 personnes cette année.

En 2014, elle devient lauréate de la première promotion de La France s’engage (nouvelle fenêtre). Elle a fêté ses 5 ans en juin 2017. Longue vie à cette belle initiative qu’est La Cravate Solidaire !

Pour en savoir plus :

Et si je faisais bonne impression S'entrainer à l'entretien de recrutementAssociations, le guide pratique 2016

Hello Handicap PME : le salon de recrutement en ligne pour les candidats handicapés

4 Déc

Du 4 au 8 décembre 2017 se tiendra le salon du recrutement organisé par Handicap.fr et Nicolas Bissardon directeur commercial de l’association. Ce salon est soutenu par le groupe de protection sociale Klesia aux côtés de l’AGEFIPH (nouvelle fenêtre), et Vivre FM (nouvelle fenêtre).

À savoir :

  • 1 personne sur 2 pourra être concernée par un handicap provisoire ou définitif.
  • 80% des handicaps sont invisibles : il faut penser à toutes ces maladies handicapantes telles que la surdité, la malvoyance, l’asthme, le diabète, les troubles psychiques….
  • 21% de taux de chômage chez les personnes atteintes d’un handicap.
  • 6% des travailleurs : c’est la proportion obligatoire pour les entreprises de 20 salariés et plus. Initiative instaurée par la loi du 10 juillet 1987.
  • 750 entreprises adaptées en France permettent d’employer 25000 personnes handicapées.

Les évènements, tel que ce salon spécial PME, font suite à un précédent salon qui s’intitulait Hello Handicap et qui a eu lieu au mois d’octobre 2017.

Pour ce salon en ligne, inscrivez-vous et postulez aux annonces qui vous intéressent et vous participerez à des entretiens en ligne ou par téléphone. Tentez votre chance et bonne réussite !

A la Médiathèque sur le sujet :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :