Archive | Travailler RSS feed for this section

Comment devenir éleveur canin

15 Nov

Les missions d’un éleveur canin :

L’éleveur achète des chiens, les élève et veille à ce qu’ils se reproduisent dans les meilleures conditions avant de les vendre aux particuliers. Ses missions sont essentiellement éducatives :

  • Veiller à la meilleure reproduction possible/ Contrôler chaque naissance.pif
  • Surveiller et étudier le comportement et le caractère de chaque chiot.
  • Assurer leur bon développement : entretenir leur environnement, veiller à leur bien-être, être à l’écoute de leurs besoins, assurer le toilettage, accorder des soins et veiller à la meilleure alimentation possible.
  • Assurer le dressage du chiot.
  • Le faire tatouer pour pouvoir l’identifier.
  • Entretenir le carnet de santé du chien : l’éleveur canin est en contact permanent avec un vétérinaire qualifié.
  • Conseiller, aiguiller et aider les futurs adoptants dans leurs choix.
  • Vendre ses chiens directement ou par l’intermédiaire d’animaleries : un certificat vétérinaire est obligatoire pour toutes les ventes ou cessions gratuites de chien ou de chat.
  • L’éleveur peut aussi faire pension pour chiens pendant les vacances de leurs maîtres.

Les obligations des éleveurs sont les suivantes :

  • Disposer des connaissances et des compétences requises.
  • Disposer de locaux conformes aux règles sanitaires et de protection animale (arrêté ministériel du 3 avril 2014, fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques relevant du IV de l’article L. 214- 6 du CRPM).
  • Veiller à l’identification des chiots par un tatouage ou une puce électronique.

rantanplan

Faut-il une formation spécifique ?

La formation est obligatoire uniquement pour vendre plus d’une portée de chiens par an (ou autres animaux de compagnie). En effet, la loi impose que l’éleveur ou une personne de l’élevage dispose :

  • soit d’un certificat professionnel/ CAP agricole, BPA élevage canin par exemple (nouvelle fenêtre)
  • soit d’un certificat de capacité CCAD (ce type de certificat était délivré avant le 1er janvier 2016),
  • soit d’une attestation de connaissances (depuis le 1er janvier 2016) délivrée par une DRAAF, Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt .

Pour obtenir l’attestation de connaissance (nouvelle fenêtre), il est recommander de suivre une formation qui se conclue par un test informatique via votre ordinateur. Cette formation aborde les thèmes du logement, de l’alimentation, de la reproduction, de la médecine animale, du comportement, de la sélection, du transport et du droit. Seuls les établissements régionaux habilités par le ministère de l’Agriculture peuvent délivrer des attestations de connaissance. Chaque DRAAF met à disposition la liste des établissements habilités à contrôler les connaissances sur son territoire. La réussite du test donne lieu à la délivrance d’une attestation de connaissance sous un délai de trois semaines par la DRAAF.

boule

NB/ Les personnes ayant obtenu le CCAD avant le 1er janvier 2016 ont l’obligation de mettre à jour tous les 10 ans leurs connaissances techniques et réglementaires pour conserver leur droit d’exercer. Ils doivent fournir à cette occasion à l’administration une attestation de formation pour revalider leur certificat de capacité.

En conséquence…

La suite de la démarche est simple, il vous suffit d’envoyer à la préfecture de votre département les pièces suivantes :

  • La copie de votre attestation de connaissance
  • La copie de votre carte d’identité
  • Votre curriculum vitae
  • Vos coordonnées et noms, prénoms, date de naissanceidefix
  • Une déclaration sur l’honneur de non condamnation pour infraction aux dispositions législatives et réglementaires afférentes à la protection et à la santé des animaux.
  • La copie de la déclaration d’activité concernée (pour ceux qui veulent créer leur propre activité)

Après avis du directeur des services vétérinaires, vous recevrez dans un délai d’environ 1 mois, votre certificat de capacité. Vous pouvez désormais exercer votre activité et ouvrir un élevage (nouvelle fenêtre) en toute légalité ! Alors n’oubliez pas de vous déclarer à la chambre d’agriculture pour obtenir votre numéro SIREN.

101-dalmatians-51213fd0dc398

Publicités

Un management différent

1 Nov

Le management au sein des entreprises est en évolution constante. Améliorer la productivité de ses équipes tout en garantissant leur bien-être, se trouve être un des défis de taille pour de nombreux dirigeants. Concernant le bien-être au travail, voici quelques techniques originales et/ou aternatives de management repérées par B.R.E.F. sur Internet.

  • La danse en entreprise :

C’est une pratique très répandue aux États-Unis, de plus en plus de comités d’entreprise proposent à leurs salariés des programmes « bien-être des employés » et « travailleur heureux ». Et la danse en fait partie, c’est ce que nous apprend l’article Danse et Happy Worker publié le 16/05/2017 sur le site LeStudio (nouvelle fenêtre).

Ce qui fait qu’une équipe fonctionne, c’est qu’elle travaille sur la cohésion et la danse avance dans cette même direction. C’est exactement le même geste de symbiose qui s’opère en danse, notamment en couple comme la salsa : vous faites confiance à votre partenaire pour qu’il recule son pied gauche pour que vous avanciez votre pied droit, et inversement. Un exemple aussi simple que celui-ci avec l’univers de la danse qui met en évidence la confiance, et la confiance accordée à ses partenaires, essentiels pour faire bonne équipe.

  • Le Topchef-working :

Le team-building est une technique de management visant à solidifier les liens qui unissent une équipe ou un département, souvent autour d’un événement informel. Il peut s’articuler autour d’expériences communes amusantes, ludiques et/ou porteuses de sens. Il n’est pas toujours lié au domaine d’activité des collaborateurs.

La cuisine s’avère avoir de nombreuses vertus, entre autres, celles de réduire le stress et d’affirmer l’estime de soi selon l’article Manager comme un chef de Cindy Barrios publié le 11/07/2017 sur Managerattitude.fr – nouvelle fenêtre). Le team-building culinaire, derrière un aspect somme toute ludique, requiert de nombreuses compétences managériales. De la gestion de projet à la communication en passant par l’imagination et la créativité.

  • Le nude management :

« En retirant ses vêtements, on se défait de nos inhibitions, on se parle plus ouvertement, plus honnêtement ! », disait le psychologue David Taylor, spécialiste du travail en entreprise, lors du lancement du Naked Friday (voir l’article Naked friday, nu au travail pour fédérer l’esprit d’équipe d’Alexandre Roccard publié le  27/11/2015 sur Pubdecom.fr – nouvelle fenêtre), en 2009. Même si cette nouvelle tendance peut ne pas être du goût de tout le monde, l’équipe d’un web magazine de San Francisco, The Bold Italic, a accepté de tenter l’expérience durant un mois. Des réactions au départ hésitantes, puis au fil des jours la plupart ont joué le jeu.

« Un lien de confiance profond s’est tissé entre nous. Et notre productivité et notre créativité n’ont jamais été aussi fortes! », c’est ce que les dirigeants ont confié après l’expérience.

  • L’improvisation en entreprise :

Les bénéfices apportés :

  1. Une meilleure élasticité mentale (passer d’une idée à l’autre, évaluer si un concept est pertinent, réalisable)
  2. Une meilleure utilisation de l’espace et du contexte (idéal en réunion, lors de présentations client ou lors d’événementiel
  3. Le développement d’une vision créative et originale seul et en groupe (en improvisation comme en entreprise, la règle c’est d’écouter les autres)

Ainsi l’improvisation est axée sur l’exploitation de ses propres ressources, et permet de se mettre en scène. Le contexte du monde de l’entreprise peut inspirer des scènes d’improvisation : des collaborateurs émotifs, des clients versatiles, des fournisseurs mécontents… la vie réelle est une vraie source d’inspiration. Au travers de 2 à 3h d’exercices ludiques, une activité d’entreprise théâtrale va aider à donner une impulsion nouvelle à un groupe.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir à l’improvisation théâtrale dans le cadre de formations comme en témoigne cet article de Clémence Boyer, Demain on improvise, publié le 12/1/2018 sur Leséchos.fr (nouvelle fenêtre).

  • Le yoga corporate :

Depuis une dizaine d’années, les entreprises les plus innovantes et puissantes du monde ont instauré des programmes de yoga et de méditation destinés à leurs cadres et salariés. Elles sont d’ailleurs souvent bien placées dans le classement des « Great Places to Work ». Avec le yoga corporate c’est le yoga qui vient à vous jusqu’à votre chaise de bureau. C’est tout le défi de Anne-Charlotte Vuccino, fondatrice de Yogist (nouvelle fenêtre) qui a développé cette méthode adaptée aux troubles musculosquelettiques et au stress lié au travail.

Découvrez la vidéo de celle qui a fait rentrer le yoga dans le monde de l’entreprise :

 

Un ouvrage à lire en ligne sur La Médiathèque en ligne :

Meet-inge 2018 : recrutement dans l’Industrie et la Construction

24 Oct

Meet'ingé, forum de recrutement - industrie et construction

 

Rendez-vous dès demain au carreau du Temple à Paris ! Vous y rencontrerez peut-être votre futur employeur.

Ce forum de recrutement national dans les domaines industriel et de la construction. 500 professionnels issus de 40 entreprises seront présents pour vous proposer leurs offres de stages, alternances et emplois. L’événement aura lieu en plein cœur de Paris, au Carreau du Temple, dans le 3e arrondissement.

Cet événement réunira des entreprises d’ingénierie et des industriels fortement recruteurs dans les secteurs d’activités tels que :

  • Construction/infrastructure
  • Ferroviaire
  • Environnement-Biodiversité
  • Énergie
  • Nucléaire
  • Automobile
  • Aéronautique
  • Mécanique
  • Chimie, pharmacie
  • Oil & Gas

Parmi les animations de la journée, les visiteurs auront accès à :

  • Des conférences (nouvelle fenêtre) animées par les exposants.
  • Un bar à CV : les étudiants rencontreront les recruteurs pour un check-up CV : points d’amélioration, présentation, conseils.
  • Un studio photo : pour offrir aux étudiants une photo professionnelle qu’ils pourront utiliser sur leur CV ou sur les réseaux sociaux professionnels.
  • Un atelier speed-coaching pour aider les étudiants à bien se présenter en entretiens d’embauche.

Inscrivez-vous sur le site de Meet-inge (nouvelle fenêtre) afin d’assister à cette journée !

Infos pratiques :

Carreau du Temple 2 rue Perrée 75003 Paris

Information et inscriptions :

contact@meet-inge.fr (nouvelle fenêtre)

Tél. : 01 44 30 49 60

A la Médiathèque :

 

�?tre recruté dans les métiers de l'industrie | CATHALA, Jean-Michel

%d blogueurs aiment cette page :