Archive | Formation RSS feed for this section

Parenthèse Pro : le Bonheur en Entreprise

18 Juin

Parenthèse Pro est un nouveau concept de rencontre professionnelle semestrielle lancé par l’équipe du pôle de développement économique de la ville de Levallois. Le premier rendez-vous aura lieu le 26 juin 2018 de 8h15 à 12h à la Librairie Decitre du centre commercial SoOuest. Le Bonheur en entreprise est le thème retenu pour cette première rencontre.

Organisée en partenariat avec Playitagain, organisme de Formation-Théâtre d’Entreprise et la Librairie Decitre, cette édition réunira trois auteurs qui échangeront sur le thème retenu. Playitagain (nouvelle fenêtre) propose des actions de formation professionnelle, de coaching, de sensibilisation et d’animations d’évènements sous forme de saynètes de comédiens et formateurs, de vidéos, de jeux pédagogiques, d’animations ludiques, de jeux de rôles, d’interactivité entre les participants, dans le but de favoriser le dialogue.

La question du Bonheur au travail, ou appelé aussi Qualité de vie au travail (QVT),  est un sujet d’actualité de plus en plus débattu.

Avoir une vie professionnelle épanouie, le bien-être des salariés, mais aussi les risques psychosociaux (RPS) comme le stress, le burn-out, la souffrance au travail, la pénibilité, l’égalité professionnelle, autant de sujets qui font partie des principales préoccupations des entreprises.

En 2013, l’Accord National Interprofessionnel (ANI) a définit la notion de QVT comme étant « les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celle-ci, déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte ». Extrait de l’ANI du 19/06/2013 relatif à la QVT (nouvelle fenêtre), l’Anact (Agence Nationale pour l’Amélioration des conditions de travail) (nouvelle fenêtre).

Les trois auteurs invités à cette Parenthèse Pro sont :

De gauche à droite : Charlotte Ballero, Christine Barois, François Dupuy

 

À retenir :

Parenthèse Pro : le Bonheur en Entreprise
Mardi 26 juin 2018 de 8h15 à 12h / Librairie Decitre – Centre commercial SoOuest, 31 rue d’Alsace- 92300 Levallois
Inscription gratuite en ligne sur le site de la ville de Levallois (nouvelle fenêtre).

Publicités

Zoom sur le métier de… chanteur lyrique

14 Juin

Résultat de recherche d'images pour "castafiore"

Pour les passionnés de musique et de chant lyrique, voici une idée du parcours possible pour y arriver. Si vous avez cette vocation mais avez besoin d’une motivation, écoutez le témoignage de ce jeune chanteur lyrique baryton, Anas Séguin, finaliste du concours Voix Nouvelles (nouvelle fenêtre).

Les formations et les diplômes

Après la 3e

La formation musicale classique s’acquiert dans un conservatoire départemental ou régional dès l’âge de 6 ans, et parallèlement à la scolarité.

Après le bac

Les meilleurs intégreront un conservatoire national supérieur de musique et de danse ou l’École d’art lyrique de l’opéra (à Paris ou à Lyon).

(Informations fournies par Onisep.fr (nouvelle fenêtre)

Un chanteur lyrique raconte sa passion et son métier…

Pour écouter le podcast sur France Info Junior (nouvelle fenêtre)

Un petit air bien connu mais chanté par Maria Callas :

 

Le statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE): concilier études et projet de création ou de reprise d’entreprise

7 Juin

Instauré en 2014, le statut national étudiant-entrepreneur est ouvert aux étudiants et aux jeunes diplômés désireux de concrétiser un projet entrepreneurial.

logo statut

Ce statut est une des 4 mesures mises en place dans le cadre du Plan d’action en faveur de l’entrepreneuriat étudiant (nouvelle fenêtre) par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour promouvoir l’esprit d’entreprendre chez les jeunes, afin que tout étudiant qui le souhaite puisse avoir la possibilité de construire au sein de son établissement le parcours qui le conduira à la réalisation de son projet entrepreneurial.

bandeau_copie_0

Un statut mal connu mais pourtant privilégié

39% des étudiants n’en ont jamais entendu parler, mais 90% de ceux qui le connaissent ont un avis favorable.

Ce statut s’accompagne d’un cadre rassurant, le dispositif PEPITE : Pôle étudiant pour l’innovation le transfert et l’entrepreneuriat (nouvelle fenêtre).

Conçu pour 1299_20170406_pepite2faciliter le passage à l’acte d’entreprendre d’un étudiant, son principal objectif est de mettre en réseau les établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs) avec les acteurs économiques et les réseaux associatifs pour développer l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Accès au statut : garder les bénéfices du statut étudiant

Les conditions :

  1. Être âgé de moins de 28 ans pour continuer à bénéficier de la protection sociale étudiante. Cependant un étudiant de plus de 28 ans peut aussi postuler. Ce statut peut donc s’acquérir soit pendant les études, soit lorsque l’étudiant est déjà diplômé.
  2. Être titulaire d’un baccalauréat ou l’équivalence en niveau
  3. Être porteur d’un projet entrepreneurial au regard de la réalité économique
  4. Posséder la motivation et les qualités nécessaires à ce type de projet

Si vous êtes étudiant, à tout moment dans votre cursus vous pouvez donc demander ce statut. Des « comités d’engagement » se tiennent en général 2 fois par an pendant l’année universitaire pour examiner les dossiers de candidature.

Modalités d’inscription

  1. Prendre contact avec son Pépite (nouvelle fenêtre) qui fournira dans un premier temps les informations nécessaires sur les étapes d’un projet de création d’entreprise ou tout autre projet entrepreneurial (reprise d’entreprise, création d’activité sous forme associative, etc.) et qui présentera le dossier de demande de candidature pour le statut national d’étudiant-entrepreneur.
  2. S’inscrire en ligne (nouvelle fenêtre) La procédure consiste à saisir des informations en ligne, dans un formulaire sécurisé. Suite à la réception de votre dossier de candidature, vous serez informé (e) de la date de votre passage devant un jury.

Les avantages liés au statut

Si vous êtes étudiant, le statut vous permet de rendre compatible études et projet d’entrepreneuriat grâce à des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS (nouvelle fenêtre) et la possibilité de remplacer votre stage par le travail sur votre projet. Vous pourrez également bénéficier :

  • D’un accompagnement individualisé par 2 tuteurs : un enseignant et un praticien du réseau Pépite (entrepreneur, chargé de mission de structures d’accompagnement ou de financement, notamment dans le cadre du diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur).
  • D’une meilleure visibilité et crédibilité auprès des milieux sociaux économiques, notamment auprès des banquiers, fournisseurs et clients.
  • D’un accès à des espaces de coworking au sein du Pépite ou chez l’un de ses partenaires afin de favoriser la mise en réseau des étudiants-entrepreneurs.
  • D’une aide à la recherche de financement.
  • De la possibilité de signer un contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE).

Si vous êtes jeune diplômé, vous pourrez conserver ou retrouver votre statut étudiant et les avantages qui y sont liés comme la couverture sociale étudiante, les tarifs réduits et la prolongation des bourses sur critères sociaux. Vous pourrez également bénéficier d’une formation diplômante à l’entrepreneuriat et à la gestion : le D2E, diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur (nouvelle fenêtre).

image_-_statut_etudiant-entrepreneur

%d blogueurs aiment cette page :