Tag Archives: Formation

Le Parcours Emploi Compétences, qu’est-ce-que c’est ?

25 Jan

 

Depuis le mardi 16 janvier 2018, 200 000 « contrats aidés » sont devenus officiellement des parcours emploi compétences (PEC). Que comporte ce nouveau dispositif unique ? Quels changements  pour les chercheurs d’emploi concernés ? Que peut-on en espérer ?

Le Parcours Emploi Compétences qui remplace désormais les contrats aidés CUI-CAE a été présenté par Jean-Marc Borello (nouvelle fenêtre) (président de l’Économie Sociale et Solidaire, groupe SOS), dans son rapport « Donnons-nous les moyens de l’inclusion » (nouvelle fenêtre), qu’il a remis à la ministre du Travail le 16 janvier dernier. Il vise à favoriser davantage l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi, à savoir 1,4 million de chômeurs depuis plus de deux ans et 1,3 million de jeunes qui ne sont ni en formation ni en emploi. Mission d’insertion en apportant non seulement un emploi, mais aussi formation et accompagnement personnalisé.

B.R.E.F. a retenu pour vous les points essentiels qui s’en dégagent.

1. Le PEC est instauré et réservé au secteur non marchand, associations et collectivités locales, afin d’éviter les effets d’aubaine (nouvelle fenêtre) dans le secteur privé.

2. Les employeurs ont des obligations précises et contrôlées. Ils seront sélectionnés selon leur capacité à être un bon employeur. « Ils devront mettre en œuvre tout ce qui permet aux personnes de s’insérer durablement, à savoir un triptyque : emploi, formation et accompagnement personnalisé », a expliqué la ministre.

« Nous avons étudié tous les dispositifs d’aide au retour à l’emploi et avons remarqué que ceux qui fonctionnaient avaient pour point commun une insistance sur la formation des publics, une bonne mise en situation professionnelle ainsi qu’un accompagnement accru. La réalité de l’insertion dépend en réalité de l’employeur et non de l’usager, explique M. Borello. Il ne s’agit pas de sélectionner l’employé mais l’employeur. »

3. Le suivi du salarié est plus intense. « L’entreprise doit être apprenante », affirme le rapport. Il propose de passer d’une « quantité » de contrats aidés à des parcours emploi compétences  de « qualité », car limités à des employeurs apprenants capables d’inclure, d’accompagner et d’envoyer en formation leurs salariés.

4. Les dépenses sont adaptées aux besoins. 100 millions d’euros, débloqués sur le Plan investissement compétences (PIC), seront affectés aux bénéficiaires et sortants du Parcours Emploi Compétences, pour leur permettre de se former et de « construire de véritables parcours professionnels ». Ce qui augmentera leurs chances d’accéder ou de retrouver un emploi durable. Cette somme profitera aussi aux bénéficiaires des structures de l’insertion par l’activité économique (IAE).

5. Un fond d’inclusion pour l’emploi est créé « pour garantir un retour à l’emploi plus efficace ». Il regroupera dans une même enveloppe globale, les fonds dispersés. Ce qui permettra aux préfets de piloter les dispositifs d’insertion professionnelle selon les réalités du terrain, avec de nouvelles souplesses pour expérimenter, nouer des partenariats… « La première étape pour faire des préfets « des entrepreneurs d’État » souligne le ministère.

 

Publicités
En passant

Salon de l’alternance

25 Mai

Du 28 au 31 mai 2017 se tiennent les 3 jours de l’alternance (nouvelle fenêtre).

Précipitez-vous!

 

 

La formation en alternance est un excellent moyen d’allier la théorie et la pratique. C’est être en formation et appliquer sur le terrain ce que l’on apprend. Ce système idéal est proposé par de nombreuses entreprises.

Depuis le 9 mai, vous pouvez envoyer votre candidature avec les critères que vous sélectionnez, et les entrepreneurs vous appellent pour prendre rendez-vous jusqu’au 30 mai. À partir du 31, les entretiens téléphoniques ont lieu.

Ce salon, mis en place par L’Étudiant, est totalement virtuel, il n’y a aucune rencontre physique dans un premier temps.

Si vous êtes une entreprise qui recrute, vous pouvez également vous adresser au service organisateur pour vous faire connaître et bénéficier de cette opportunité… Contact:  crodrigues@letudiant.fr

À La Médiathèque :

Les études de commerce et de management

14 Déc

 

Les études de commerce et de management attirent de nombreux bacheliers. Accessibles dès l’obtention du bac, elles offrent un large choix d’options et un enseignement suffisamment généraliste qui laisse le temps de réfléchir à son projet professionnel et de tester différents secteurs et métiers avant de se spécialiser.

Comment choisir son école de commerce ?

Il existe des écoles de commerce post-bac et des écoles post-prépa.

  • Les écoles post-bac

On recense en France plus de 120 écoles de commerce qui recrutent des bacheliers. Elles proposent des formations qui se déroulent sur 3 ou 5 années et forment de futurs professionnels du management et du commerce international. Elles ont comme avantage d’établir rapidement des relations avec le monde professionnel. Les étudiants réalisent des stages au sein d’entreprises en France et à l’étranger afin d’être opérationnels dès la sortie de l’école. Mais attention ! Dans certains établissements, la qualité de l’enseignement dispensé n’est pas toujours à la hauteur de ce que l’on attend d’une école de commerce. Il est donc fort conseillé de consulter le classement des écoles de commerce édité chaque année. Toutes ces écoles sont payantes (6500€ par an en moyenne).

  • Les écoles post-prépa

Les élèves visant une école de commerce ont généralement suivi une classe prépa :  ECS (économique et commerciale option scientifique) pour les bacheliers S ; ECE (économique et commerciale option économique) pour les bacheliers ES ; ECT (économique et commerciale option technologie) pour les bacheliers STMG.

Après deux ans de travail très scolaire et des concours sélectifs, tels que Sésame, Access, Team, la prépa s’avère la voie royale pour intégrer une « grande école » comme HEC, L’ESSEC... Elles sont ouvertes aux étudiants de classe prépa, DUT, BTS, Licence ou autre.

Elles permettent d’entrer en école supérieure de commerce et s’intègrent après un concours. Elles sont ouvertes aux étudiants de DUT, BTS, Licence, Bachelor, Master.

Quels débouchés après une école de commerce ?

De nombreuses possibilités s’offrent aux étudiants, dans différents secteurs d’activité comme la vente, le management, le marketing, la finance, les ressources humaines, l’information et la communication, l’entrepreneuriat… Une Business School prépare à tous les métiers de l’entreprise. Il est possible aussi de poursuivre des études en se spécialisant et bâtir un vrai projet professionnel.

Par exemple, des cabinets de recrutement embauchent des jeunes diplômés de toute formation commerciale qu’elles forment à leurs outils . Témoignage en vidéo d’ Anaïs, chargée de recrutement :

 

etudes-commerce-management

Cliquez sur l’image

Pour en savoir plus sur les études de commerce/management, ne manquez pas la conférence du jeudi 15 décembre à 18h30  à Levallois, organisée par l’Espace Jeunesse.

 

Vous pouvez aussi emprunter ou consulter ces ouvrages à La Médiathèque :

À noter : la 12ème édition du salon Studyrama des Formations commerciales, Marketing et Communications  aura lieu le samedi 28 janvier 2017 à Paris, Espace Champerret.

%d blogueurs aiment cette page :