Tag Archives: Recherche d’emploi

Comment trouver son job d’été ?

4 Juin

Vous souhaitez travailler pendant les vacances d’été ? Idéalement, la recherche d’un job d’été se fait dès les mois de janvier-février. Mais en juin, rien n’est perdu : des offres de jobs sont encore accessibles.

La période estivale peut se poursuivre jusqu’à mi-septembre. Certaines entreprises ont parfois besoin de renfort ou d’effectuer des remplacements (dûs à des désistements, arrêt maladie…) durant l’été. Mais il sera difficile de trouver le poste idéal !

Pour dénicher son emploi d’été, les pistes ne manquent pas. Voici quelques conseils pour les retardataires.

  • Faites appel à votre réseau social (social network) : la famille, les amis, les voisins, vos relations sont un excellent moyen de recherches d’emploi. Les réseaux sociaux permettent aussi de vous faire connaitre. Pensez à contacter la mission locale (nouvelle fenêtre) la plus proche de votre domicile.
  • Déposez vos CV et lettre de motivation dans les entreprises : en proposant directement votre candidature aux sociétés, vous augmenter les chances d’être embauchés rapidement et peut-être de rencontrer le responsable de l’entreprise. Il est important de soigner son CV en réfléchissant aux compétences que vous proposez, et de préciser ses disponibilités dans la lettre de motivation.
  • Consultez les sites dédiés à l’emploi et postulez dans différents secteurs pour élargir sa base de recherche. Sur les sites de petites annonces, il y a des dizaines d’offres tous les jours : ne pas hésitez à se créer des alertes e-mails ! Voici la sélection de B.R.E.F. :

Jobs-été (nouvelle fenêtre) : le réseau Information Jeunesse et le CIDJ proposent des milliers d’offres d’emploi dans toute la France ou près de chez vous.

Jobetudiant (nouvelle fenêtre) : ce site propose des jobs étudiant, stages, petits boulots, jobs d’été et emplois saisonniers dans différents secteurs.

Emploi.org (nouvelle fenêtre) : sélection de sites pour aider à trouver un emploi saisonnier.

StudentJob (nouvelle fenêtre) : de nombreuses offres d’emploi partout en France et à l’étranger avec possibilité de s’inscrire à une newsletter pour recevoir une fois par semaine des offres correspondant à son profil.

Jobijoba (nouvelle fenêtre) : leader français de la recherche d’emploi sur internet, ce site propose des services enrichis avec des conseils.

Vivastreet (nouvelle fenêtre) : de nombreuses opportunités d’emploi dans des secteurs diversifiés, annonces locales, d’offres de stages et d’offres pour contrats saisonniers.

  • Inscrivez-vous dans les agences d’intérim : idéal pour les retardataires, l’intérim a l’avantage de pouvoir vous fournir du travail rapidement en vous proposant des missions, mais il faut être prêt à réaliser tout type de travail et d’avoir plusieurs missions dans différents domaines.

Les secteurs qui recrutent les plus pendant la période estivale sont :

L’agriculture : ce secteur embauche 820 000 saisonniers chaque année pour des travaux agricoles (cueillette, vendanges, moissons…). ANEFA (Association Nationale pour l’Emploi et la Formation en Agriculture) (nouvelle fenêtre) recense les contacts utiles pour trouver un emploi saisonnier. Pour ce type de job, la question du logement peut poser problème.

L’animation, le tourisme, la culture : plagiste, vendeur ambulant de glaces, animateur dans les campings pour encadrer les enfants, accueil dans les musées, organisateur de festivals en tous genres, mission de figuration… Retrouvez des annonces sur le site de l’Étudiant (nouvelle fenêtre).

L’hôtellerie et la restauration : ce secteur regorge de jobs d’été. Lisez les conseils du CIDJ (nouvelle fenêtre) pour trouver un job dans un restaurant, un camping ou un hôtel.

La grande distribution, la vente : ne pas hésiter à postuler directement sur les sites des grandes surfaces, dans les fast-food…

Les services à la personne : courses, jardinage, gardes d’enfants, promenade d’animaux, assistance informatique… ce secteur offre de nombreuses possibilités d’embauche. Meteojob (nouvelle fenêtre) est spécialisé dans ce secteur, Yoopies (nouvelle fenêtre) dans le baby-sitting, la garde d’animaux, le ménage…

À savoir :

Le job d’été se concrétise par la signature d’un contrat à durée déterminée, ou d’un contrat de travail saisonnier, ou d’un contrat de travail temporaire, et s’accompagne obligatoirement d’un salaire.

Le salaire mensuel est égal au moins au smic pour les 18 ans et plus, soit 7.83€ net de l’heure.

On peut travailler à partir de 14 ans sous certaines conditions (nouvelle fenêtre).

Articles sur le sujet :

Jobs d’été 2018 : toutes les pistes pour travailler (nouvelle fenêtre) : article du CIDJ.

Jobs d’été : 4 bonnes raisons d’y consacrer ses vacances (nouvelle fenêtre) : article de l’ONISEP.

Bonne recherche et bonne chance !

Publicités

La Cité des métiers : un outil pour la formation, l’emploi et l’insertion professionnelle

26 Avr

La Cité des métiers est un lieu de ressources et de conseils dédié à la vie professionnelle, ouvert à tous les publics, jeunes ou adultes, scolarisés ou déjà engagés dans la vie active, à la recherche d’un emploi ou non, en accès libre, anonyme et gratuit.

  • Sa mission :

Créée en 1993 au sein de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, la Cité des métiers est un espace multi-partenarial de 600 m2. En collaboration avec  une cinquantaine d’organismes partenaires aux actions complémentaires, elle est un lieu unique de conseils et de ressources documentaires destiné à un public en recherche d’information dans le domaine de l’orientation, de la formation, de l’emploi… Son atout est de réunir des professionnels issus de différents organismes qui partagent leur connaissance au service du public : mutualisation des ressources documentaires, des pratiques, mise en commun de ses outils et des ses expériences…

Extrait de la Charte des Cités des métiers (nouvelle fenêtre) :

La Cité des métiers intervient sur tous les champs de la vie professionnelle. Elle a donc pour vocation d’accueillir tous les publics quels que soient le statut, l’âge, le niveau d’étude ou de qualification, ou l’appartenance à une catégorie professionnelle ou géographique.

  • Ce qu’on y trouve :

La Cité des métiers de La Villette (nouvelle fenêtre) s’organise autour de cinq pôles :

  1. Choisir son orientation
  2. Trouver un emploi
  3. Changer, évoluer, valider ses acquis
  4. Créer son activité
  5. Organiser son parcours professionnel et de formation

Livres, livres numériques, revues, fiches métiers sont en accès libre et il est possible d’emprunter des documents avec la carte de la bibliothèque.

Sélection de sites internet, logiciels, bases de données pour s’informer sur les métiers, la scolarité et les études.

-Rencontrer un conseiller d’orientation, un conseiller à l’emploi, en formation continue, en bilan professionnel… sans prendre rendez-vous et gratuitement. Les entretiens sont fondés sur la qualité de l’écoute et du conseil. Par l’autonomie que la Cité des métiers offre aux personnes, elle donne les moyens de construire et mettre en œuvre leur projet professionnel.

S'orienter après la 3ème ou la Snde

-Participer à des ateliers, conférences, rencontres avec des professionnels sur une thématique… Soutenue par le ministère du travail, de l’emploi, de la formation et du dialogue social, la Cité des métiers de Paris propose tout au long de l’année une variété d’évènements. Vous pouvez retrouver la programmation sur leur site internet (nouvelle fenêtre) ou sur leur Facebook (nouvelle fenêtre).

Voici quelques exemples de thèmes d’ateliers à venir : Vers un nouveau métier ; Immigrer, travailler et vivre au Québec ; Information couveuse ; Valoriser ses compétences professionnelles.

La Cité des métiers, c’est aussi un réseau (nouvelle fenêtre) composé de 26 Cités des métiers non seulement en France mais aussi en Italie, Espagne, Portugal, Suisse, Chili, République de Maurice, Canada.

Cojob, l’association pour aider à la recherche d’emploi

2 Avr

Créé en 2014 par Clémentine et Marie, les deux cofondatrices, Cojob est une association dont les locaux sont situés à Levallois. Elle a pour mission de réunir les demandeurs d’emploi et de leur transmettre une vision positive et solidaire de cette période qu’est la recherche d’emploi. Car chercher un job peut très vite devenir démotivant, vertigineux, déprimant…

Cojob (nouvelle fenêtre) propose à ses adhérents de :

  • Sortir de l’isolement
  • Retrouver un rythme au quotidien, avoir des horaires
  • Se sentir utile
  • Bénéficier des expériences des autres
  • Partager ses compétences

Dans un espace de coworking (nouvelle fenêtre) lumineux à Levallois, les « jobeurs » (appellation donnée par les fondatrices de l’association, Marie et Clémentine), se retrouvent pendant 3 ou 4 semaines à heures fixes entre 9h30 et 17h30 du lundi au vendredi dans un cadre accueillant, et bénéficient d’un accompagnement à la recherche d’emploi.

Les « jobeurs » sont de jeunes diplômés, des moins jeunes, des gens en reconversion, des personnes en recherche d’emploi qui veulent rencontrer d’autres gens, retrouver un rythme et sortir de chez eux. Cojob-Collectif Jobeurs (nouvelle fenêtre) s’adresse à des personnes autonomes dans leur recherche, ayant défini leur projet professionnel, souhaitant partager avec d’autres leur expérience, leurs compétences, leurs envies.

Des ateliers, appelés Youpi matin, sont organisés en groupe (une douzaine de personnes à chaque fois) en matinée, sur des thèmes comme Comment retrouver un rythme ?, Reconversion, et si on parlait formation ?, ou sur la confiance en soi.

Les après-midi sont dédiés au bénévolat de compétences. Des start-up sélectionnées au préalable, viennent présenter leur projet. Les « jobeurs » choisissent celui sur lequel ils veulent travailler et apporter leurs compétences. Accompagner une start-up qui existe et qui a un projet précis est très motivant et redonne de la confiance en soi. C’est une véritable communauté d’entraide que propose Cojob : mettre ses compétences en évidence et les présenter aux entreprises qui en ont besoin.

Sa plateforme en ligne (nouvelle fenêtre) permet partout en France de mettre en relation des demandeurs d’emploi, de se rencontrer ensuite dans une ambiance conviviale et connectée, autour d’un verre afin d’échanger, de partager, de réseauter…

Cette plateforme collaborative ou dénommée « cosearching » offre la possibilité de vivre sa recherche d’emploi autrement, de chercher ensemble dans un même lieu,  de partager ses expériences, ses bons plans, son réseau, se redonner de la motivation.

A retenir :
L’inscription se fait en ligne sur Cojob (nouvelle fenêtre)
Les trois semaines coûtent 45€ par semaine
La plateforme « Cosearching » permet de constituer un groupe en ligne pour se retrouver dans un lieu, offrant la possibilité de rejoindre un groupe qui existe déjà ou en créer un.
Adresse à Levallois : contact@cojob.fr, 105 rue Jules Guesde, 06 61 88 30 07
%d blogueurs aiment cette page :