Tag Archives: Précarité

Ça s’est passé un 21 décembre : ouverture du premier Restaurant du Coeur

21 Déc

 

Le 21 décembre 1985, le premier Resto du Cœur ouvrait ses portes à Genevilliers. Trente deux ans après, les Restos du Cœur sont plus utiles que jamais. 8,5 millions de repas avaient été distribués en 1985, 135 millions en 2016, et 5000 bénévoles y participeront en 2017 et 2018.

Fondée par Coluche, les Restos du Cœur (nouvelle fenêtre) est une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique. Elle a pour objectif « d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes ».

En septembre 2016, 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit plus de 14% de la population française.

Les Restos du Cœur en chiffres (nouvelle fenêtre) :

  • 1 association nationale comprenant environ 400 membres
  • 11 antennes réparties sur toute la France
  • 118 associations départementales : elles gèrent, animent et coordonnent sur le terrain l’aide alimentaire et les multiples activités qui contribuent à la réinsertion.
  • 2085 centres d’activités : centre de distribution alimentaire, Resto Bébés du Cœur, chantiers d’insertion, Jardin du Cœur, etc…
  • 71 000 bénévoles
  • 135,8 millions de repas distribués
  • 81 378 personnes hébergées à la nuit
  • 2316 personnes en contrats aidés dans les chantiers d’insertion Restos
  • 882 000 personnes accueillies l’hiver / 402 000 l’été
  • 7 172 apprenants dans 340 ateliers de français
  • 90 ateliers d’accompagnement scolaire
  • 3 617 personnes accompagnées dans leur recherche d’emploi dans les 345 centres SRE (soutien à la recherche d’emploi)
  • 102 ateliers et chantiers d’insertion ouvert toute l’année et 84 jardins de proximité
  • 87,7 millions d’euros de dons, legs et manifestations

L’activité la plus connue des Restos du Cœur est l’aide alimentaire. Bien plus que des distributions de repas (nouvelle fenêtre),  l’association propose aussi de nombreuses actions comme :

  • des ateliers cuisine
  • des centres d’hébergement d’urgence, de stabilisation et de réinsertion sociale (CHRS)
  •  le soutien à la recherche d’emploi (nouvelle fenêtre)
  • l’insertion par l’emploi via les structures d’insertions des Restos : les Jardins des Restos du Cœur (nouvelle fenêtre) accompagnent chaque année plus de  1 300 personnes sur 41 jardins localisés en France, et permettent à 52% d’entre elles de retrouver le chemin de l’emploi.
  • l’association Les Tremplins du Cœur qui permet aux personnes de retrouver une activité professionnelle de façon durable
  • l’aide aux gens dans la rue
  • l’accès au droit et à la justice
  • un accompagnement au budget et microcrédit
  • des ateliers de français, soutien scolaire et accès à internet accompagné
  • un accès à la culture, aux sports, et aux vacances
  • un atelier estime de soi (nouvelle fenêtre)

Quelques ouvrages sur le sujet :

Réduire la pauvreté de Clerc Denis Le combat continue : 10 propositions pour lutter contre la pauvreté Impliquez-vous : 101 actions solidaires Les riches et les pauvres : document pour la jeunesse

Publicités

Service civique : « Pas de nation sans la participation des citoyens »

20 Jan

logo@2xCréé en 2010, le service civique offre la possibilité aux 16-25 ans de signer un contrat d’engagement volontaire, de 6 à 12 mois, avec 24h minimum par semaine, dans une mission d’intérêt général, une association, un  établissement public ou une collectivité territoriale. 2016, Monsieur le Président François Hollande dans son discours du 11 janvier, assure que « s’engager, c’est être utile deux fois, pour soi et pour les autres ». Cela montre sa volonté de faire du service civique une arme citoyenne.

Service généralisé

En plus d’augmenter les moyens alloués au dispositif à 1 milliard d’euros et de motiver ses ministères à offrir des missions pour les jeunes volontaires, le Président souhaite promouvoir le service civique. C’est pourquoi, sans pouvoir le rendre obligatoire, François Hollande généralise le dispositif avec la mise en place d’un « parcours citoyen généralisé » pour les élèves de l’école primaire et d’un « carnet d’engagement » à partir de 16 ans. Ainsi le service civique devrait compter 350 000 contrats en 2018, concerner toute une classe d’âge en 2020.

Service polémique

Tantôt outil de citoyenneté, tantôt mascarade anti-chômage, le service civique ne fait pas l’unanimité. Même si les jeunes ayant bénéficier d’un contrat d’engagement volontaire sont majoritairement ravis, d’autres ne le considèrent pas comme un tremplin pour accéder en bonne et due forme à un véritable emploi, mais plutôt comme un moyen de faire baisser de manière artificielle les chiffres du chômage et fournir de la main d’œuvre bon marché aux structures publiques ou associatives. De plus, ce contrat est précaire : difficile de vivre avec une indemnité mensuelle de 573 euros nets…

Au final, le succès du service civique tiendrait au fait que les jeunes, à défaut de trouver du travail, ne disposeraient que de ce moyen pour ajouter un petit plus sur son CV… ou bien ces derniers seraient-ils très friands de la formation à la citoyenneté… ? L’épisode d’Envoyé spécial qui suit apporte son éclairage.

Julie M.

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

11 Oct

NewsB.R.E.F. a repéré pour vous dans la presse cette semaine des témoignages d’anonymes qui font l’actu.

 

Loïc, Xavier, Jennifer, Mania : des jeunes Européens précaires

Mercredi, Le Monde a mis en avant les témoignages de 4 jeunes Européens en situation précaire : Loïc, un Français, Xavier, un Belge, Jennifer, une espagnole et Mania, une grecque. En effet, cette semaine, se déroulait le sommet sur la croissance et l’emploi des jeunes en Europe à l’initiative de François Hollande et Matteo Renzi, chef du gouvernement italien. Même si les médias affirmaient que ce sommet était éclipsé par le déficit français et qu’on en retiendrait peu de chose, des propositions  ont été faites pour amplifier l’effort consacré à l’emploi des jeunes. Ainsi, Paris et Rome veulent que la Garantie Jeunes passe de 6 milliards sur 2 ans à 20 milliards sur 4 ans afin de péréniser le projet et que le plan d’investissement de 300 milliards d’euros annoncé par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker soit utilisé pour lutter contre le chômage.

A voir : l’infographie réalisée par l’Express sur l’évolution des chiffres du chômage des Européens.

Nathalie et Isabelle : parler (ou pas) de son cancer au travail

Visuel_Campagne2012_GD[1]Ce mois d’octobre est dédié à la lutte contre le cancer du sein. La campagne Octobre Rose permet à la presse d’aborder les difficultés que peuvent rencontrer les femmes dans le monde professionnel et de rappeler quelques chiffres rapportés dans une étude de la Ligue contre le cancer. Un tiers des actifs malades d’un cancer ont quitté ou perdu leur emploi deux ans après le diagnostic. 92% des personnes qui ont perdu leur emploi après un cancer, l’ont perdu dans les 15 mois qui ont suivi le diagnostic.

Plusieurs témoignages nous éclairent sur cette épreuve : celui de Nathalie qui voyait son travail comme une échappatoire  à sa maladie et ceux d’Isabelle Denervaud et d’Isabelle Viennois qui ont choisi d’en parler ou non à leur travail.

Docteure Lima : gynécologue en Afghanistan

Si la situation des femmes s’est améliorée depuis la chute du régime taliban en 2001 notamment dans les grandes villes, l’accès à l’éducation, au monde du travail ou l’accès à la contraception et à l’avortement restent difficile. Le site du Monde relaie un article de New Statesman, un magazine britannique dans lequel est recueilli le témoignage de la docteure Lima, gynécologue en Afghanistan. Cette femme exerce dans l’est de l’Afghanistan, dans les régions pauvres et subit les menaces de mort des islamistes. Un témoignage poignant à lire.

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! vous donne rendez-vous samedi prochain et d’ici là continuez à nous suivre !

Amandine D.

%d blogueurs aiment cette page :