Archive | S’orienter RSS feed for this section

L’école française de gastronomie Grégoire Ferrandi

28 Jan

Établissement top pour objectif chef !

Cette école de renom a été créée en 1920 pour former des cuisiniers, bouchers, pâtissiers, boulangers, poissonniers, charcutiers… Aujourd’hui, FERRANDI s’est recentré sur la cuisine, les arts de la table, la boulangerie et la pâtisserie (nouvelle fenêtre)

ecole cours

Priorité à l’alternance du CAP au BTS

L’école accueille en alternance chaque année des jeunes sortis de 4ème, 3ème ou 2nde pour une formation de deux ans  en alternance pour les CAP de boulanger, pâtissier, cuisine ou service de restaurant ou une formation de trois ans pour un cursus en Bac Pro boulanger-pâtissier, cuisine ou commercialisation et services en restauration. Il est également possible d’intégrer un CAP pâtissier et cuisine après avoir suivi un bac général, et dans ce cas,  la durée de la formation ne sera que d’une année.

Les titulaires du CAP ou d’un bac pro pourront ensuite poursuivre leurs études avec des mentions complémentaires « traiteur » ou « barman » en un an, ou intégrer un BTS hôtellerie-restauration option art culinaire, art de la table et du service en deux ans.serveurs

La totalité des programmes en alternance sont gratuits et rémunérés : l’apprenti en alternance est alors salarié d’entreprise et perçoit un salaire déterminé en pourcentage du SMIC. Son montant varie en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation.

Tableau de rémunération des apprentis

Avant 18 ans

18/20 ans

21 ans et plus

1ère année

25%

41% 53%

2ème année

37% 49%

61%

3ème année 53% 65%

78%

L’école propose également des cursus payants :

  • Des cours en formation continue pour adultes
  • Des formations supérieures (Bachelor et mastères)

Ces enseignements axés sur la pratique sont dispensés par des anciens professionnels de la gastronomie. Chaque pôle bénéficie d’équipements professionnels (20 cuisines et laboratoires) afin que les apprentis ou élèves étudient et s’exercent en condition réelle.

Quatre restaurants d’application (nouvelle fenêtre) ouverts au public viennent compléter cette pratique permettant aux futurs professionnels de la salle et de la cuisine de mettre leurs connaissances à profit au contact d’une vraie clientèle.

restaurantferrandi_le28-360x260

Un MOOC pour développer sa créativité

Pour tous les curieux, passionnés de cuisine (professionnels et amateurs), Ferrandi Paris a lancé le mars 2017, un MOOC Tendances Culinaires (nouvelle fenêtre)

Ce Mooc s’adresse donc à tous les passionnés de cuisine (professionnels et amateurs) qui souhaitent renouveler leur inspiration pour inventer l’alimentation de demaicaptured_écranferrandin, faire évoluer leur carte et leur offre culinaire, créer un nouveau concept de restauration ou simplement proposer à leurs amis un diner « tendance».

L’ensemble des séquences de cours est construit sur une pédagogie de projet, alternant apports théoriques, échanges avec des experts créatifs (web-conférences, interviews, partages sur les réseaux sociaux) et des travaux individuels et collectifs.

Une évaluation est faite chaque semaine à travers des QCM et des évaluations des travaux par les pairs. Les travaux réalisés sont partagés avec la communauté.

Conditions d’inscription

L’établissement est victime de sa bonne réputation et malgré sa forte capacité d’accueil ne peut répondre à  la toute la demande. Une sélection s’impose :

Dossier, entretien de motivation avec deux enseignants et test de culture générale autour de la gastronomie précédent l’admission afin de déceler l’appétence et le choix réfléchi du candidat.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre aux portes ouvertes 2019 des différents campus (nouvelle fenêtre)

portes ouvertes

Ferrandi mais pas que…

Pour ceux qui n’auront pas la chance d’intégrer cette école de prestige, il existe de nombreux autres CFA (centre de formation d’apprentis), établissements privés ou lycées professionnels (nouvelle fenêtre) formant au CAP cuisine ou au BEP Hôtellerie-restauration qui sont les diplômes de base pour commencer un cursus après le 3ème.

arton78688

Publicités

Les études en informatique, web et multimédia

24 Jan

Le secteur du numérique a explosé et génère des milliers d’emplois. Internet a créé en France 700 000 emplois en 15 ans. L’évolution des technologies et des usages fait aussi naitre de nouveaux métiers, émergeant dans un contexte mouvant et en perpétuel évolution. Les formations s’adaptent sans cesse car les débouchés sont très vastes et de plus en plus diversifiés.

Pour se préparer à cette diversité de métiers, il existe de nombreuses formations. Quelle école choisir ? Dans quel cursus s’inscrire ? Avec des métiers de plus en plus pointus et spécialisés, cette branche offre des perspectives pour tous, que l’on soit très diplômé ou peu diplômé.

Pour vous aider dans vos choix, l’Espace jeunesse de Levallois organise une conférence sur les études en informatique, web et multimédia, dans le cadre des Jeudis de l’orientation, le 24 janvier 2019 de 18h30 à 20h30. Deux spécialistes de l’orientation présenteront les nouvelles formations et les nouveaux métiers.

Conférence Les études informatique, web, multimédia

Infos pratiques :

Espace Jeunesse, 22 rue Rivay, Levallois

01 47 15 76 80 – espacejeunesse@ville-levallois.fr

Sans inscription préalable – Gratuit

 

Trois grandes familles de métiers se distinguent :

  1. Les métiers techniques : développeur web (nouvelle fenêtre), Data scientist (nouvelle fenêtre), ingénieur informatique…
  2. Les métiers créatifs : web designer, UI designer (nouvelle fenêtre)
  3. Les métiers business : responsable digital, expert SEO (nouvelle fenêtre), community manager…

Le secteur en quelques chiffres 2018  (source : Talents du numérique (nouvelle fenêtre))

  • 447 000 salariés
  • 28 000 entreprises
  • 756 000 personnes à former d’ici à 2020
  • 170 000 à 212 000 postes seront à pourvoir d’ici à 2022 en France
  • 33% des femmes travaillent dans le numérique
  • 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore
  • 900 000 emplois seront vacants en Europe d’ici à 2020 (selon une étude commandée par l’Union européenne en 2016)

Sites utiles :

Talentsdunumérique.com – Des métiers d’avenir pour un monde à inventer (nouvelle fenêtre)

Réussirmavie.net – Quelles écoles pour les métiers du web (nouvelle fenêtre)

Oriane.info – Les métiers du web (nouvelle fenêtre)

letudiant.fr – Écoles du web : comment se former au numérique (nouvelle fenêtre)

Studyrama.com – Comment se former aux métiers du numérique et du digital directement après le bac ? (nouvelle fenêtre)

 

Salon ‘Partir étudier à l’étranger’

6 Déc

Résultat de recherche d'images pour "salon partir a l etranger"

  • Étudier :

Le Salon Partir étudier à l’étranger de l’Étudiant, organisé sous le patronage du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de l’Éducation nationale, revient pour une nouvelle édition le 8 décembre 2018 de 10h à 18h à l’Espace Champerret.

Ce salon vous permettra de trouver toutes les informations nécessaires à votre départ. Où vous inscrire ? Comment financer votre séjour, quel pays choisir. Parmi 50 exposants de pays étrangers de nombreuses destinations : Allemagne, Asie, Australie, Canada, Danemark, Espagne, États-Unis, Royaume-Uni, Russie, Suisse. Chaque exposant pourra éclairer les étudiants sur les conditions d’échanges, les filières et toutes les formalités pour mener à bien votre projet. En fonction de vos souhaits vous pourrez être en contact avec les universités, les organismes de formation ou de séjours linguistiques.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "partir a l'etranger"

 

  • Travailler :

L’espace Jobs propose de nombreuses possibilités de stages, d’emploi et de séjours au pair.

Des conférences sont organisées, une librairie et un pôle documentation seront installés pour proposer tous les documents nécessaires à vos démarches.

Carrefour de rencontres et de contacts, le salon est une mine d’or pour préparer votre départ !

À la Médiathèque :

 

Partir étudier à l'étranger | Collet, Sophie                                 Partir étudier à l'étranger | Collet, Sophie

 

Le guide complet de l'expatriation

%d blogueurs aiment cette page :