Tag Archives: Emploi

Salon des 10 000 emplois 2019

6 Juin

Présentation du Salon des 10 000 emplois qui se tiendra le jeudi 6 juin 2019 à l’Espace Champerret de 10h à 18h :

Le Salon des 10000 Emplois est un salon organisé par le groupe Job Rencontres et qui parcourt la France entre Lyon, Bordeaux et Marseille.

Ce salon de recrutement généraliste réunit tout type d’entreprises (grandes entreprises, institutionnels, PME-PMI, TPE et intérim) à la recherche de profils diversifiés (toutes formations confondues) pour de multiples fonctions et types de contrat (CDD, CDI, Intérim et alternance).

L’objectif : proposer une sorte de job dating où l’efficacité et la rapidité des rencontres permettent de satisfaire un maximum de participants.

Ce seront des milliers d’offres que vous pourrez consulter sur place. Ce salon vous met en contact direct avec des responsables de recrutement d’entreprises du secteur de l’assurance, banque, commerce/distribution, hôtellerie/restauration, tourisme, bureautique, immobilier, industrie, services à la personne, Armée, Police… Le tout sans avoir à passer par le filtre du tri CV.

Alors si vous êtes intéressés, il ne vous reste plus qu’à télécharger votre invitation sur le site Job Rencontres (nouvelle fenêtre).

LIEU : Espace Champerret
Place de la Porte de Champerret
75017 Paris

TARIFS : Gratuit

Publicités

Forum Emploi Seniors, Paris le 21 mai 2019

20 Mai

Résultat de recherche d'images pour "FORUM EMPLOI SENIORS 2019"

Le Medef Ile-de-France et le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social organisent la nouvelle édition du forum de l’emploi dédié aux seniors, dans le cadre du Salon des transitions professionnelles (nouvelle fenêtre), en partenariat avec Pôle emploi et l’association À compétence Égale, le 21 mai 2019, de 9h à 18h, à la Cité des Sciences et de l’Industrie, à Paris.

Destiné à des candidats seniors (50 ans ou +) de tout niveau de qualification (cadres ou non cadres), ce forum est l’occasion de rencontrer des dizaines d’entreprises et de collectivités dans la plupart des secteurs d’activité : 5.500 offres d’emploi seront proposées. L’immense espace de la grande halle sera scindé en 4 parties : recrutement, formation, accompagnement et information.

Par ailleurs, un espace recrutement à destination des personnes handicapées sera mis en place. L’Agefiph, les Cap Emploi et de nombreuses entreprises se mobilisent pour proposer des offres d’emploi aux personnes en situation de handicap.

Des ateliers (nouvelle fenêtre), des conférences (nouvelle fenêtre)… Ne ratez pas, le Pôle Accompagnement, où des consultants peuvent vous recevoir (en prenant rendez-vous au préalable (nouvelle fenêtre), et vous dispenser de précieux conseils : simulation d’entretien, conseil CV, coaching, etc… lors d’un entretien.

L’entrée de ce salon est gratuite. De 9h à 18h.

Les seniors au travail en quelques chiffres :

À quel âge devient-on travailleur senior ?

S’il n’existe pas de définition officielle, les études prennent en compte l’âge de 50 ans pour désigner les personnes seniors.

La progression du taux d’emploi des seniors :

En 2017, le taux d’emploi des seniors était de 61,5 % chez les 50-64 ans, avec une augmentation de + 8,2 points en 10 ans. En guise de comparaison, le taux d’emploi des 25-49 ans était de 80,6 % en 2017, avec une augmentation de 1,9 point en 10 ans.

À noter, cependant, que le taux d’emploi des 60-64 ans reste faible, puisqu’il était de 29,2 % en 2017. Si le nombre de travailleurs seniors est ainsi en progression, il reste donc à relativiser, et correspond surtout aux personnes de moins de 60 ans.

Le cumul emploi-retraite :

L’emploi et la retraite font-ils bon ménage chez les travailleurs seniors ? Alors que 8,3 % des personnes retraitées (ou préretraitées) ayant entre 55 et 64 ans occupent un emploi, 5,0 % des actifs du même âge déclarent percevoir une pension de retraite – ou préretraite.

Les types d’emploi occupés par les travailleurs seniors :

Les emplois à temps partiel

L’emploi des seniors passe aussi par le temps partiel, plus couramment utilisé que chez les collaborateurs plus jeunes : 20,6 % des personnes de 50-64 ans sont à temps partiel, contre 16,2 % des 25-49 ans. Le développement du travail à temps partiel s’explique notamment par la santé des seniors, une volonté de travailler davantage et de compléter leurs revenus.

Les emplois à durée limitée

Si les formes d’emploi sont multiples, les contrats à durée limitée – qu’il s’agisse de CDD, d’intérim, de stages ou de contrats aidés – se développent pour les travailleurs seniors. Ils sont aujourd’hui 7,6 %, avec +2 points d’augmentation en 10 ans.

(Chiffres source Insee juillet 2018 par Adecco)

À la Médiathèque :

Séniors en entreprise : RH : le temps de l'action ! / Alain Labruffe | Labruffe, Alain (1941-....)

La révolution silencieuse des séniors / Jean-Louis Chambon | Cercle Turgot (France). Auteur

 

En passant

Droits et devoirs des demandeurs d’emploi, le décret du 30 décembre 2018

7 Jan

 

Résultat de recherche d'images pour "pole emploi"

Complément d’informations sur la Loi travail et le chômage.

Nous vous proposions le 1er juin dernier un article qui faisait le point sur les allocations chômage et la démission (nouvelle fenêtre) et les changements apportés avec la nouvelle Loi Travail.

Aujourd’hui, BREF apporte une précision sur les changements apportés à travers le décret n° 2018-1335 du 28 décembre 2018 relatif aux droits et aux obligations des demandeurs d’emploi et au transfert du suivi de la recherche d’emploi, publié le 30 décembre 2018 (voir plus sur service-public.fr – nouvelle fenêtre)

  • Ce décret fixe de nouvelles règles pour les chômeurs.
  • La définition de l’offre «raisonnable» d’emploi est revue.
  • Pôle emploi gère désormais les cas de manquement aux obligations des demandeurs d’emploi.

Vous pouvez consulter le Journal Officiel et la page du décret (nouvelle fenêtre).

Pour mieux comprendre le contenu de ces règles :

  • Au 2ème refus de proposition d’emploi, les allocations seront supprimées pendant 1 mois. Puis, si deux nouvelles offres seront refusées, la suppression s’étend à 2 mois, puis au 3eme refus, 4 mois de suppression seront appliqués. La suppression est une nouvelle mesure, précédemment il s’agissait d’une suspension.
  • Le salaire précédent ne sera plus pris en compte pour refuser un emploi.
  • Si un rendez-vous est manqué au Pôle Emploi, le demandeur d’emploi se verra radié pour une durée de un mois.
  • Il est prévu que les demandeurs d’emploi renseignent tous les mois leurs actes de recherche d’emploi via un journal de bord numérique (ce dispositif devra être expérimenté pendant un an dans plusieurs régions).

Entrée en vigueur du décret le 1er janvier 2019.

Sources (Le Monde, l’Express, 20 minutes, Légifrance)

%d blogueurs aiment cette page :