Tag Archives: Cadre

Etude Cadremploi : 1 cadre sur 3 a déjà démissionné suite à une mauvaise intégration

29 Avr

 

Les entreprises connaissent les règles de base pour accueillir un nouveau collaborateur puisque 8 sur 10 signalent leur arrivée en amont et le présente à leur équipe. Et s’il y a bien une première étape à ne pas rater c’est bien celle de l’intégration. Car les cadres ont aujourd’hui le pouvoir de choisir leur entreprise comme ils ont également celui de la quitter. Alors quelles sont les pratiques des employeurs en la matière ? Ont-elles mis en place des processus d’onboarding (nouvelle fenêtre) ? Le site Cadremploi apporte des éléments de réponses dans sa dernière enquête menée auprès de 1012 cadres français (nouvelle fenêtre).

  • Les premiers repères donnés au nouveau collaborateur : le manager et l’équipe

Les entreprises privilégient avant tout la proximité quand il s’agit d’accueillir une nouvelle recrue. 77% des cadres déclarent en effet avoir été accueillis par leur manager et non par exemple par les ressources humaines. De même, elles favorisent la communication auprès des collaborateurs directs puisque 87% des personnes interrogées ont été présentées à leur équipe et 83% à l’ensemble de leur service. En revanche, cette tendance tombe à 63% quand la question porte sur les autres services de l’entreprise.

  • Des parcours d’intégration qui ne sont pas forcément automatiques 

Manifestement, seuls 46% des cadres estiment en effet avoir eu un véritable parcours d’intégration à leur arrivée tandis qu’une majorité déclare que leur employeur n’organise pas de matinée ou de journée dédiée (57%) ou qu’il n’a pas mis en place un processus formalisé (54%). Par ailleurs, quand ce parcours existe, il reste classique dans l’ensemble et peine à aller au-delà des incontournables : la visite des locaux (69%), la présentation de l’entreprise par un membre de la direction (56%), la présentation du poste (55%) et/ou un petit-déjeuner ou un déjeuner avec tous les nouveaux arrivants (52%).

Au-delà des parcours d’intégration, il existe pourtant d’autres processus qui gagneraient à être mis en place de manière plus systématique. C’est le cas notamment des entretiens de mi-parcours réalisés lors de la période d’essai qui permettent justement d’identifier les éventuels points de blocage et les solutions pour y remédier. Cependant seuls 35% des cadres ont déjà eu à l’heure actuelle ce type de RDV.

Par conséquent, les résultats de l’enquête démontrent que 33 % des cadres déclarent avoir déjà démissionné suite à une mauvaise intégration dont 65 % dans les six mois qui ont suivi leur arrivée. C’est dire l’importance qu’il faut y accorder.

« Bien qu’elles soient conscientes de l’importance qu’il faut accorder à l’intégration des nouveaux collaborateurs, les entreprises semblent encore un peu timides sur le sujet. Or, la mise en place de vrais processus d’onboarding est aujourd’hui un élément clé pour la fidélisation de leurs talents mais également un levier permettant de développer leur marque employeur. Les entreprises ont une véritable carte à jouer : dans un contexte de guerre des talents, elles ont tout intérêt à s’investir davantage sur le sujet pour se démarquer de leur concurrent ! », conclut Elodie Franco Da Cruz, Chargée d’études chez Cadremploi (nouvelle fenêtre).

 

 

Voici des ouvrages que vous pouvez consulter dès à présent sur le site de La Médiathèque (nouvelle fenêtre) :

    

Publicités

Les RDV Cadres Entreprises

17 Jan

La Ville de Levallois organise ces ateliers lors de la matinée du jeudi 24 janvier 2019, afin de permettre aux cadres d’entreprises de faire un bilan sur leur carrière et d’insuffler, grâce à cette rencontre, une nouvelle dynamique professionnelle.

N’hésitez pas à vous inscrire! (nouvelle fenêtre)

Les RDV Cadres Entreprises

Jeudi 24 janvier 2019 de 9h15 à 12h

Salons Anatole-France
3 place du Général Leclerc
Levallois

En 2019, prenez votre élan, visualisez-le

Programme

9h15 – Accueil petit-déjeuner.
9h30 à 10h30 – Quel est votre bilan personnel et professionnel de l’année 2018 ? Comment trouver votre élan en 2019 ?
Grâce à des clés et techniques issues des sciences cognitives, prenez conscience des étapes à suivre pour vous aligner pleinement et concrétiser un changement.
10h30 à 11h30 – Atelier créatif collaboratif : exprimez votre objectif principal par écrit et gardez-le en vue grâce à la visualisation créative.
Introduction à la calligraphie par l’équipe Merci Louise et mise en pratique à travers la création d’une affiche écrite au feutre pinceau. Chacun repartira avec sa réalisation en fin d’atelier.

Cet atelier sera animé par

Laure Bourdin, spécialiste de l’éducation et coach certifiée en neurosciences. Elle a fondé L’Amphithéâtre.
Claire de Saint Lager, formatrice et écrivain, fondatrice d’Isha formation.
Maeva Botbol, fondatrice de l’agence Merci Louise.
Noëlie Eternot, calligraphe professionnelle.

Le reverse mentoring : quand les séniors deviennent apprentis !

12 Juin

Former ces cadres et dirigeants aux ressources numériques est aujourd’hui un enjeu majeur pour l’avenir des entreprises. Or les formations existantes demeurent coûteuses, trop théoriques et de ce fait, peu efficaces….  Une problématique que certaines entreprises semblent avoir résolue en adoptant une méthode  peu onéreuse, innovante et surtout très connectée : le reverse mentoring

Si l’on schématise, deux générations se côtoient au sein d’une entreprise : d’un côté les seniors qui finissent par être dépassés par les évolutions numériques, de l’autre les millenials (digital natives nés entre les années 1980 et 2000) ceux de la génération X et Z qui maitrisent parfaitement les outils numériques et qui posent un regard différent sur la façon de consommer et de travailler en entreprise…

Simple et efficace !

Jusqu’alors, les postes à responsabilités étaient attribués sur le principe de l’expérience et de l’âge, facteurs principaux de crédibilité…

Avec le reverse mentoring, les rôles sont inversés : ce sont les plus jeunes qui apportent leur savoir-faire aux aînés ! La méthode du reverse mentoring utilise un binôme composé d’un Mentee (cadre ou dirigeant d’entreprise), et d’un Mentor (digital native).

Capture

C’est donc le jeune recruté de par sa compréhension de l’univers digital propre à sa génération, qui  se trouve  en charge de former les cadres dirigeants aux outils numériques, aux bonnes pratiques des réseaux sociaux, aux nouveaux codes et à leurs modes de relation.

Tout le monde y gagne: séniors, juniors et entreprise !

Un système d’apprentissage réciproque et d’interactions gagnantes-gagnantes :

Le reverse mentoring permet de tisser des liens nouveaux entre tous les collaborateurs (mentor-mentoré). Cette méthode d’apprentissage apporte à tous les membres de l’équipe une meilleure confiance en soi et dans  les autres, permet une meilleure circulation de l’information et un partage élargi des compétences au sein de l’entreprise.

du-reverse-mentoring-lamlioration-continue-18-638

Une rupture majeure dans le mode de management

Avec la montée en puissance des générations X et Z en entreprise, les méthodes de  travail changent peu à peu de visage, ce qui préfigure d’un changement radical  de notre environnement socio-économique qui  met en avant les enjeux stratégiques de la génération numérique pour l’ensemble des secteurs d’activité mais aussi  les concepts d’une autre approche du travail basée sur le collaboratif  et le relationnel.  En recrutant de jeunes collaborateurs pour leur confier des responsabilités importantes,  c’est toute la matrice classique du management qui était jusqu’alors basée sur la performance individuelle et sur  la pression du résultat que l’on remet en cause.

Avec l’utilisation des nouveaux outils numériques et le nouveau regard que pose la jeune génération sur le monde de l’entreprise, ce sont la créativité, la souplesse d’esprit et d’exécution ainsi que l’épanouissement des salariés qui sont de plus en plus mis au goût du jour et qui seront à prendre en compte pour les managers de demain !

Affaire à suivre !e4aa53fd47893588b7678fcda02e16c3b1dae113_rm-infog-1

Pour en savoir plus :

Le choc générationnel

Manager la génération Y

%d blogueurs aiment cette page :