L’Escape game, nouvel outil de recrutement

4 Fév

Depuis quelques temps, de nouvelles pratiques managériales apparaissent, particulièrement en matière de recrutement. Les entreprises utilisent de plus en plus un nouvel outil pour recruter :

l’escape game

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur va rechercher les soft skills (article du blog B.R.E.F.) chez les candidats, ces fameuses compétences comportementales, qui révèlent le savoir-être, la personnalité, la capacité de travailler en équipe. Les escape games permettent de mettre en lumière ces compétences, au delà du CV.

  • C’est quoi un escape game ?

Né au Japon au début des années 2000, l’escape game est inspiré des jeux vidéo. Il a fait son apparition en France en 2014. Appelé aussi jeu d’évasion, c’est un nouveau loisir destiné aux adultes.

1 équipe, 1 un escape room, 1 heure pour s’en sortir… Un savant mélange d’objets à trouver, d’énigmes à résoudre, de mécanismes et cadenas à ouvrir et plein de surprises à découvrir dans des décors incroyables sur des thèmes variés. (Wescape.fr) (nouvelle fenêtre)

Favorisant la cohésion d’équipe, l’escape game permet d’observer le comportement des candidats : leadership, capacité d’adaptation, gestion du stress, capacité à travailler en équipe, à communiquer… Il permet de reconnaitre un profil particulier en adéquation avec les attentes et les besoins de l’entreprise. Pour un certain nombre de recruteurs, il se révèle comme un outil complémentaire aux méthodes traditionnelles de recrutement et peut permettre de donner la chance à des candidats qui ne seraient pas forcément retenus ; il sera le plus souvent utilisé en plus de l’entretien individuel.

L’idée est de faire collaborer les participants pour atteindre un objectif commun, permettant de voir émerger la personnalité de chaque candidat. Évidemment, ce type de recrutement ne convient pas à tous les métiers. Il est adapté surtout aux postes nécessitant un travail en équipe.

À l’heure actuelle, l’escape game est considéré comme la méthode de recrutement la plus innovante (Quand l’escape game se met au service du recrutement article d’Aline Conxicoeur, LesEchos.fr) (nouvelle fenêtre), la plus fiable et la moins discriminatoire, car elle permettrait de lutter contre l’inégalité à l’embauche. Réussir son recrutement est un enjeu majeur pour les responsables des ressources humaines ; c’est aussi un enjeu pour les entreprises en terme d’organisation et d’image.

À La Médiathèque :

Recruter gagnant-gagnantInnovations RH

Le management pasà pasRecruter les meilleurs à l'heure digitale

Publicités

Club des entreprises Éco-responsables à Levallois

31 Jan

Club des entreprises Éco-responsables

Jeudi 7 février 2019 de 8h15 à 10h30

Salons Anatole-France
3 Place du Général Leclerc – 92300 Levallois

La mobilité à Levallois : partage de l’espace public, circuler autrement, quelles solutions communes ?

L’objectif est d’élaborer des solutions communes sur les thématiques liées à la mobilité : le covoiturage,  l’autopartage, les différents  plans de mobilité, le stationnement, le partage de l’espace public… La réunion sera aussi l’occasion d’échanger sur les différents moyens de transport et sur la circulation.

Ce rendez-vous sera également l’occasion d’agir ensemble sur les autres thèmes qui vous intéressent en lien avec le développement durable.

Créé en septembre 2017, le Club des entreprises Éco-responsables a pour objectif de développer des synergies entre les entreprises de Levallois engagées dans le développement durable. Les réunions du Club permettent ainsi d’échanger et mutualiser des bonnes pratiques sociales et environnementales. Le Club souhaite s’élargir  à tous les acteurs économiques de la ville : grands groupes, PME, start-up, commerces…

Inscrivez-vous en ligne (nouvelle fenêtre) pour participer !

À la Médiathèque :

Positive Book : 2015-2030 Vers un monde positif / Positive Economy Forum, Jacques Attali, Nicolas Hulot, Luc Ferry...[et al.] | Positive economy forum

L'âge de la connaissance : traité d'écologie positive / Idriss Aberkane | Aberkane, Idriss J. (1986-....). Auteur

Pour une transition sociale-écologique : Quelle solidarité face aux défis environnementaux ? / Eloi Laurent, Philippe Pochet | Laurent, Éloi. Auteur

 

 

L’école française de gastronomie Grégoire Ferrandi

28 Jan

Établissement top pour objectif chef !

Cette école de renom a été créée en 1920 pour former des cuisiniers, bouchers, pâtissiers, boulangers, poissonniers, charcutiers… Aujourd’hui, FERRANDI s’est recentré sur la cuisine, les arts de la table, la boulangerie et la pâtisserie (nouvelle fenêtre)

ecole cours

Priorité à l’alternance du CAP au BTS

L’école accueille en alternance chaque année des jeunes sortis de 4ème, 3ème ou 2nde pour une formation de deux ans  en alternance pour les CAP de boulanger, pâtissier, cuisine ou service de restaurant ou une formation de trois ans pour un cursus en Bac Pro boulanger-pâtissier, cuisine ou commercialisation et services en restauration. Il est également possible d’intégrer un CAP pâtissier et cuisine après avoir suivi un bac général, et dans ce cas,  la durée de la formation ne sera que d’une année.

Les titulaires du CAP ou d’un bac pro pourront ensuite poursuivre leurs études avec des mentions complémentaires « traiteur » ou « barman » en un an, ou intégrer un BTS hôtellerie-restauration option art culinaire, art de la table et du service en deux ans.serveurs

La totalité des programmes en alternance sont gratuits et rémunérés : l’apprenti en alternance est alors salarié d’entreprise et perçoit un salaire déterminé en pourcentage du SMIC. Son montant varie en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation.

Tableau de rémunération des apprentis

Avant 18 ans

18/20 ans

21 ans et plus

1ère année

25%

41% 53%

2ème année

37% 49%

61%

3ème année 53% 65%

78%

L’école propose également des cursus payants :

  • Des cours en formation continue pour adultes
  • Des formations supérieures (Bachelor et mastères)

Ces enseignements axés sur la pratique sont dispensés par des anciens professionnels de la gastronomie. Chaque pôle bénéficie d’équipements professionnels (20 cuisines et laboratoires) afin que les apprentis ou élèves étudient et s’exercent en condition réelle.

Quatre restaurants d’application (nouvelle fenêtre) ouverts au public viennent compléter cette pratique permettant aux futurs professionnels de la salle et de la cuisine de mettre leurs connaissances à profit au contact d’une vraie clientèle.

restaurantferrandi_le28-360x260

Un MOOC pour développer sa créativité

Pour tous les curieux, passionnés de cuisine (professionnels et amateurs), Ferrandi Paris a lancé le mars 2017, un MOOC Tendances Culinaires (nouvelle fenêtre)

Ce Mooc s’adresse donc à tous les passionnés de cuisine (professionnels et amateurs) qui souhaitent renouveler leur inspiration pour inventer l’alimentation de demaicaptured_écranferrandin, faire évoluer leur carte et leur offre culinaire, créer un nouveau concept de restauration ou simplement proposer à leurs amis un diner « tendance».

L’ensemble des séquences de cours est construit sur une pédagogie de projet, alternant apports théoriques, échanges avec des experts créatifs (web-conférences, interviews, partages sur les réseaux sociaux) et des travaux individuels et collectifs.

Une évaluation est faite chaque semaine à travers des QCM et des évaluations des travaux par les pairs. Les travaux réalisés sont partagés avec la communauté.

Conditions d’inscription

L’établissement est victime de sa bonne réputation et malgré sa forte capacité d’accueil ne peut répondre à  la toute la demande. Une sélection s’impose :

Dossier, entretien de motivation avec deux enseignants et test de culture générale autour de la gastronomie précédent l’admission afin de déceler l’appétence et le choix réfléchi du candidat.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre aux portes ouvertes 2019 des différents campus (nouvelle fenêtre)

portes ouvertes

Ferrandi mais pas que…

Pour ceux qui n’auront pas la chance d’intégrer cette école de prestige, il existe de nombreux autres CFA (centre de formation d’apprentis), établissements privés ou lycées professionnels (nouvelle fenêtre) formant au CAP cuisine ou au BEP Hôtellerie-restauration qui sont les diplômes de base pour commencer un cursus après le 3ème.

arton78688

%d blogueurs aiment cette page :