Archive by Author

La Méditation au travail

15 Fév

Résultat de recherche d'images pour "meditation"

La Méditation. Une discipline qui peut paraître difficile à atteindre, mais pour laquelle se rendre disponible est fondamental. On parle de plus en plus de cet exercice venue d’Asie et pratiqué par les moines bouddhistes. Il se trouve qu’elle a fait ses preuves à travers des projets appliqués dans les établissements scolaires aux Pays-Bas. Vous avez sûrement entendu parler de l’ouvrage « Calme et attentif comme une grenouille » de Eline Snel (nouvelle fenêtre). Elle a réussi avec son livre et les résultats étonnants sur les enfants, à obtenir des programmes subventionnés par l’état, pour les élèves des établissements néerlandais.

S’inspirant de la méditation et des exercices de respiration pour accéder à la pleine conscience, ces techniques peuvent être bénéfiques pour tout le monde. Alors au travail, la méditation peut être un atout pour apporter concentration, calme et efficacité.

Comment cela peut être mis en place ?

Les exercices de méditation de pleine conscience peuvent très bien se prêter au temps de travail.  Il s’agit de couper court au stress en se concentrant sur notre corps, souvent à travers la respiration.

Cette méthode est accessible grâce à une pratique quotidienne. Le principe est de désamorcer les accès de stress en se concentrant par la respiration à ce qui se passe en nous, nos réactions physiques. De cette façon, on détourne notre attention de la source de stress et on prend un recul salvateur.

L’expérience de Méditation chez Google:

Le concept de la méditation de pleine conscience est de vivre pleinement le moment présent, sans être parasité par des préoccupations à venir ou passées. En étant attentif à ce qui se passe en nous à l’instant T, on se recentre et la respiration amène à plus de calme.

Si des exercices peuvent être effectués à tout moment afin de prendre un recul nécessaire pour calmer le stress, il faut malgré tout, apprendre les bases de cette méditation et faire de nombreux exercices afin d’accéder à la pleine conscience de façon plus aisée.

« Les pratiques méditatives améliorent la concentration, la flexibilité mentale, la créativité »

Christophe André

De nombreux moments peuvent être utilisés même pendant la journée de travail. Des coupures ou des pauses de quelques dizaines de secondes peuvent être consacrées à ces moments de concentration. Répétées plusieurs fois dans la journée, on peut ressentir les bienfaits de ces pauses « méditatives ».

Les bénéfices de la méditation peuvent être l’apaisement et la bienveillance. Ce dernier atout permet de remettre des priorités en avant, notamment dans l’univers professionnel.

Quelques petites propositions…

1° Un exercice à réaliser régulièrement

* Avant de démarrer une nouvelle activité

* Pendant les temps d’attente (un fichier qui télécharge, avant un entretien, à la cantine…)

* Quand votre regard se porte sur un bijou ou sur votre montre que vous portez tous les jours

* Avant de rentrer chez vous le soir

Vous pouvez aussi coller un post-it sur votre écran : « Je pense à respirer ». A vous de trouver le « déclencheur » qui vous convient.

Essayez ensuite l’exercice suivant, assis à votre bureau ou debout, les yeux fermés :

Dirigez votre attention vers vos 3 prochaines respirations.

Pour chacune d’elle, vous pouvez, en silence, répéter les phrases suivantes :

« J’inspire, je me grandis.

J’expire, je relâche mes éventuelles tensions (visage, nuque, dos, jambes…) »

Bénéfice : cette micro-pause est votre bulle d’oxygène : vous n’enchaînez plus vos activités au pas de course, vous gagnez en sérénité et vous permettez à votre cerveau de se régénérer.

2° Un exercice à réaliser avant un enjeu important

* Un rendez-vous avec un client exigeant

* Une réunion que vous animez sur un sujet épineux

* Un entretien d’embauche ou un entretien annuel

Vous êtes debout, les pieds parallèles, légèrement écartés de la largeur de votre bassin.

Vos yeux peuvent rester ouverts ou semi-fermés, en fixant un point au sol situé à 1m environ de vous.

Commencez par 3 profondes respirations : « J’inspire par le nez sur 5 temps  puis j’expire par la bouche sur 5 temps » (n’hésitez pas les compter en silence)

Puis, dirigez votre attention vers vos pieds pour ressentir le contact de vos pieds avec vos chaussures : comment est-ce ? Est-ce la même chose dans le pied droit que dans le pied gauche ?

Votre corps est stable, ancré dans le sol.

Revenez maintenant à votre respiration pour ressentir le mouvement de va et vient de votre respiration, inspiration après expiration.

Cet instant est un instant calme, en lien avec votre corps, en lien avec votre respiration.

Bénéfice : en revenant à votre corps et à votre respiration, vous vous laissez moins emporter par vos pensées « parasites » qui ont tendance à échafauder des scénarios catastrophes « Je ne vais pas y arriver »  ou à commenter votre expérience de façon négative « J’en ai assez de ce client, pourquoi est-ce moi qui dois m’y « coller » ? Vous faîtes l’expérience de plus de fluidité et de sérénité.

3° Un exercice à réaliser en bougeant

Méditer, ce n’est pas que rester assis ou debout, immobile au calme ! Méditer, c’est aussi vous rendre davantage présent à ce que vous faîtes déjà. Par exemple, quand vous marchez d’une pièce à l’autre, pour vous rendre en salle de réunion, pour sortir déjeuner, aller chercher des photocopies…

Commencez par noter votre tempo. Si vous marchez vite, pouvez-vous essayer de ralentir, même un court instant ?

Puis, portez toute votre attention vers vos pieds qui se posent sur le sol, l’un après l’autre, vers les articulations de vos genoux et de vos cuisses en mouvement.

Si vous pouvez, essayez pieds nus dans votre bureau : l’expérience est intéressante !

Bénéfice : vous descendez votre mental dans vos pieds, votre « radio FM » se fait plus discrète.*

* Exercices proposés par le site myhappyjob (nouvelle fenêtre)

À écouter, une interview de Matthieu Ricard, Docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste, auteur et photographe.

Si le sujet vous intéresse et pour en savoir plus, vous trouverez à  la Médiathèque:

Méditer au travail pour concilier sérénité et efficacité | Chaskalson, MichaelCalme et attentif comme une grenouille : la méditation pour les enfants... avec leurs parents | Snel, Eline

Ça s’est passé un…1er février

1 Fév

C’est en 1899 que le produit pharmaceutique bien connu aujourd’hui, l’aspirine, fut proposé à la vente.

 

C’est en Allemagne que ce médicament a vu le jour, pour connaître un succès très rapide. L’entreprise Bayer und Co. est à l’origine de ce lancement commercial. Ce produit soulage la douleur et devient très populaire. Il connaît un succès foudroyant et permet à la société d’assurer une diversification de ses produits de prospérer et de créer des succursales à l’étranger.

Le médicament qui soulage apparaît d’abord sous forme de poudre blanche et prendra la forme de compris en 1915.

L’acide acétylslicilique , l’autre nom de l’aspirine fait son apparition en France en 1908 et est commercialisé par la Société chimique des Usines du Rhône, connue plus tard sous le nom de Rhône Poulenc.

Pour l’histoire :

En 1991, Rhône Poulenc rachète la société américaine Rorer, et acquiert d’autres groupes (Mérieux, Fisons plc..). Puis les activités chimiques du groupe sont réunies sous le nom de Rhodia, pour être finalement baptisé Aventis qui naît de la fusion de Rhône Poulenc Rorer et de Hoechst Marion Roussel.

Enfin en 2004, la société Sanofi Synthélabo absorbe Aventis pour s’appeler Sanofi Aventis dont les activités sont :

  • Pharmacie
  • Produits vétérinaires
  • Produits pour la santé végétale (pesticides, insecticides)
  • Chimie
  • Textiles et fibres synthétiques.

Si l’aspirine a souffert de l’apparition du paracétamol, son blason fut redoré lorsqu’on l’a prescrite à des patients à risques pour éviter les accidents cardio-vasculaires grâce à sa qualité de fluidifiant sanguin.

Avec ses multiples propriétés, ce médicament pris prudemment et sur conseil médical, a de beaux jours devant lui.

À la Médiathèque :

 

Le beau livre des remèdes et des médicaments : des plantes médicinales aux thérapies géniques | Gerald, Michael C.   Le Grand Cabinet des curiosités médicales | Bouhier, Eric (1951-....)

Selection de romans sur le thème du travail

22 Jan

Vous avez peut-être commencé l’année en vous plongeant dans les nouveautés 2018. N’hésitez pas à regarder en arrière et vous arrêter sur certains titres plus anciens  qui vous auraient échappés.

Désolée je suis attendue / A. Martin Lugand        

Désolée, je suis attendue... | Martin-Lugand, Agnès

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresse, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

 

 

Le jour d’avant / Sorj Chalandon

Le jour d'avant | Chalandon, Sorj (1952-....)

« Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.

 

 

 

 

 

Le grand marin / Catherine Poulain

Le grand marin | Poulain, Catherine

Quand Lili Colt arrive à Kodiak, un port de l’Alaska, elle sait qu’elle va enfin réaliser son rêve : s’embarquer sur un de ces bateaux qui partent pêcher au loin. Pour la jeune femme, une runaway qui a fui jadis le confort d’une famille française pour  » faire la route « , la véritable aventure commence. Le choc est brutal. Il lui faut dormir à même le pont dans le froid insupportable, l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, les blessures…Seule femme au milieu de ces hommes rudes, au verbe rare et au geste précis qui finiront par l’adopter. A terre, Lili partage la vie des marins -les bars, les clubs de strip-tease, les motels miteux. Quand elle tombe amoureuse du  » Grand marin « , elle sait qu’il lui faudra choisir entre sa propre liberté et son attirance pour cet homme dont la fragilité la bouleverse. Entre Jack London et Marguerite Duras, Catherine Poulain fait entendre une voix unique dans le paysage littéraire français, avec ce magnifique premier roman qu’on devine très autobiographique.

 

Trashed / Derf Backderf

Trashed | Backderf, DerfÀ 21 ans, J.B. se retrouve de nouveau coincé chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l’Ohio. II vient d’arrêter la fac et doit absolument trouver un travail pour ne plus avoir sa mère sur le dos. Suite à une annonce providentielle, J.B. et un de ses amis sont engagés comme éboueurs intérimaires. Ils vont découvrir les joies du métier, se confronter aux habitants les plus dérangés de la ville, aux chiens errants et aux sacs-poubelles mal fermés… Pendant une longue année, ils devront faire leur tournée quotidienne sous la pluie, la neige ou sous un soleil de plomb, persécutés en permanence par leur chef, l’infâme Wile E. Après Mon ami Dahmer et Punk rock & mobile homes, Derf Backderf s’inspire de l’année qu’il a passée comme éboueur avant d’entrer à l’université. Trashed est à la fois un truculent récit parsemé d’anecdotes hilarantes, un portrait au vitriol de l’american way of lite et un document édifiant sur les dommages collatéraux de la société de consommation.

 

Un travail comme un autre / Virginia Reeves

Un travail comme un autre | Reeves, Virginia

« On naît avec quelque chose dans les veines, pour mon père, c’était le charbon, pour Marie, c’est la ferme, pour moi un puissant courant électrique ». Roscoe T Martin est fasciné par cette force plus vaste que tout, plus grande que lui, qui se propage avec le nouveau siècle : l’électricité. Il s’y consacre, en fait son métier. Un travail auquel il doit pourtant renoncer lorsque Marie, sa femme, hérite de l’exploitation familiale. Année après année, la terre les trahit. Pour éviter la faillite, Roscoe a soudain l’idée de détourner une ligne électrique de l’Alabama Power. L’escroquerie fonctionne à merveille, jusqu’au jour où son branchement sauvage coßte la vie à un employé de la compagnie.

 

La cheffe / Marie Ndiaye

La Cheffe, roman d'une cuisinière | NDiaye, Marie

 

Elle trouvait excessives les louanges dont on s’est mis à couvrir sa cuisine. Elle comprenait les sensations puisqu’elle s’appliquait à les faire naître, n’est-ce pas, et que leur manifestation sur la figure des convives l’enchantait, c’est tout de même bien ce à quoi elle s’évertuait jour après jour, depuis tant d’années, presque sans repos. Mais les mots pour décrire tout cela lui paraissaient indécents. » Le narrateur raconte la vie et la carrière de la Cheffe, une cuisinière qui a connu une période de gloire, dont il a longtemps été l’assistant – et l’amoureux sans retour. Au centre du récit, la cuisine est vécue comme une aventure spirituelle. Non que le plaisir et le corps en soient absents, au contraire : ils sont les instruments d’un voyage vers un au-delà – la Cheffe allant toujours plus loin dans sa quête d’épure. Les phrases de Marie NDiaye se déploient lentement, comme pour envelopper le lecteur avec un charme constricteur. Les replis de l’âme de chaque personnage sont explorés avec une détermination calme dans la volonté de dissoudre la pénombre des êtres. Le récit dévoile une humanité violente, claire, à la fois mélancolique et enviable.

Vous retrouverez bien sûr tous ces titres à La Médiathèque. Bonnes lectures pour toute l’année !