Search results for '1er mai'

Semaine de la création et de la reprise d’entreprise du 1er au 5 octobre 2018

29 Sep

Résultat de recherche d'images pour "semaine creation d'entreprise 2018"

Pôle Emploi vous invite toute la semaine à des conférences pour vous offrir tous les outils nécessaires à la création d’entreprise. Pour ceux qui hésitent et qui ont des idées peut-être innovantes, tentez votre chance.

Le projet de création d’entreprise permet depuis la réforme du 1er octobre 2017, de démissionner de son poste en recevant des indemnités qui soutiennent financièrement le créateur ou repreneur d’entreprise.

Avec plus de 590 000 entreprises créées en France en 2017, un chiffre en hausse de 7% par rapport à l’année précédente, l’engouement en faveur de la création d’entreprise se confirme d’année en année.

À partir d’aujourd’hui et jusqu’à vendredi, Pôle Emploi et ses partenaires organisent des conférences, sur les étapes à suivre pour créer son entreprise de l’idée, au financement puis au lancement. Des conseils pour accompagner tous ceux qui souhaitent se lancer dans cette aventure professionnelle.

Lundi et mardi se tiendront des conférences sur place à la Porte Maillot (Paris) , pour la suite, de mercredi à vendredi, des web conférences vous seront proposées sur la chaîne Pôle Emploi (nouvelle fenêtre).

Vous pouvez consulter le programme détaillé sur le site de Pôle Emploi (nouvelle fenêtre).

Inscrivez vous gratuitement à partir de cette page, aux conférences qui vous intéressent, pour vous rendre au Palais des Congrès Porte Maillot.

Résultat de recherche d'images pour "pole emploi"

À la Médiathèque :

 Création d'entreprise | Papin, Robert

Entreprise : muter ou mourir : face à l'ubérisation du monde / Denis Marquet, Edouard Rencker | Marquet, Denis (1970-...). Auteur

 

Moi, petite entreprise : les auto-entrepreneurs, de l'utopie à la réalité / Sarah Abdelnour | Abdelnour, Sarah. Auteur

Publicités

Ça s’est passé le… 16 mai 2005 : première journée de solidarité

16 Mai

Le lundi de Pentecôte est décrété journée de solidarité par la loi du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et handicapées. Le 16 mai 2005 fut le premier lundi de Pentecôte à être concerné par le décret, et donc à être travaillé ; il fut accompagné d’une grève massive en France.

  • Qu’est-ce-que la journée de solidarité ?

La journée de solidarité (nouvelle fenêtre) est une journée de travail supplémentaire non rémunérée pour les salariés, et pour l’employeur le versement d’une contribution « solidarité autonomie » de 0.3% des rémunérations. Cette journée initialement fixée le lundi de Pentecôte, jour férié pendant près de 200 ans, est redevenue chômée pour de nombreux Français depuis 2008. Suite à la loi du 16 avril 2008 (nouvelle fenêtre), le dispositif a été modifié, la journée de solidarité étant indépendante de cette date. La journée de solidarité est désormais fixée par accord collectif (branche, entreprise) ou à défaut, par l’employeur après consultation du comité d’entreprise ou des délégués du personnel. Traditionnellement, de nombreuses entreprises la fixent toujours à la Pentecôte, soit le 10 juin en 2019.

  • Pourquoi cette journée a-t-elle été créée ?

Suite à la canicule meurtrière qui a provoqué la mort de 15 000 personnes en France en 2003, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, premier ministre de 2002 à 2005, a décidé de faire du lundi de Pentecôte en 2004, une journée de travail supplémentaire destinée aux financement d’actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées.

  • Quels salariés sont concernés ?

La journée de solidarité concerne tous les actifs, du secteur privé ou public, à temps plein ou partiel (au prorata pour ces derniers), quel que soit leur contrat CDI ou CDD, intérimaires.

  • Quelles sont les conditions d’application ?

Elle peut-être fixée n’importe quel jour de l’année, à l’exception d’un dimanche ou du 1er mai.  Le Code du travail stipule que le 1er mai est le seul jour férié obligatoirement chômé en France . Elle n’est pas nécessairement le même jour pour tous les salariés de l’entreprise. Les salariés doivent soit effectuer 7 heures de travail supplémentaire sans être payé, fractionnées ou non dans l’année, soit un jour de repos ou de RTT leur sera déduit. Pour les salariés à temps partiel, cette limite de 7 heures est réduite proportionnellement à la durée du travail prévue dans leur contrat.

Journée de solidarité 2019 : 7 points à connaître (nouvelle fenêtre) – Article d’Alexandra Marion, juriste – Juritravail.com

Que le lundi de Pentecôte soit chômé ou non, les entreprises doivent verser une contribution de 0.3% de la masse salariale à la Caisse nationale de solidarité. En 2018, la journée de solidarité a rapporté 2,4 milliards d’euros. Depuis 2004, elle a rapporté plus de 36 milliard d’euros.

Semaine Européenne de la Mobilité du 18 au 22 septembre

17 Sep

Semaine de la mobilité sur le site de la Ville de Levallois (nouvelle fenêtre)

Organisée chaque année au mois de septembre, la Semaine européenne de la mobilité (site en anglais-nouvelle fenêtre) a pour objectif d’inciter les citoyens et les collectivités dans de nombreux pays européens à opter pour des modes de déplacements plus respectueux de l’environnement. En 2018, la Semaine Européenne met à l’honneur la multi-modalité, qui consiste à opter pour plusieurs modes de transports pour aller d’un point A à un point B.

À l’occasion de cette semaine, le Service Développement durable de la Ville organise trois évènements dont un café éco-citoyen.

  • mercredi 19 septembre 2018, de 19h à 20h30, à l’Atelier Cuisine & Santé (55 Rue Gabriel Péri) ; cet évènement aura pour thème la mobilité et le partage de l’espace public. Dans une ville, la cohabitation entre piétons, cyclistes, automobilistes et les autres modes de transport pose des défis. Pour vous, c’est le moment idéal de venir échanger pour vous informer et partager vos bonnes pratiques !
  • samedi 22 septembre, de 11h à 17h, Place Marie-Jeanne Bassot, venez apprendre à réparer votre vélo, à le faire marquer, à préparer vos smoothies en pédalant et à circuler en douceur !

Suivez l’actualité de cette semaine spéciale sur la page Facebook des Cafés éco-citoyens de Levallois (nouvelle fenêtre).

Dans les entreprises : le Plan de mobilité

Depuis le 1er janvier 2018, la LTCEV, Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (nouvelle fenêtre) impose aux entreprises de plus de 100 travailleurs sur un même site, situées sur un plan de déplacements urbains (PDU), l’élaboration d’un plan de mobilité.

Pour en savoir plus, lire le dossier Le plan de mobilité qu’est-ce que c’est ? (nouvelle fenêtre) réalisé par L’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie en mars 2018.

En résumé, le plan de mobilité vise à :

  • Optimiser et augmenter l’efficacité des déplacements liés à l’activité de l’entreprise
  • pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques et réduire le trafic routier
Plan de mobilité que dit la loi

Infographie extraite du site Em Services, générateur de temps utile.

%d blogueurs aiment cette page :