Ça s’est passé le 27 septembre 1967 : naissance du titre-restaurant

27 Sep

Lancé sur le marché en 1962 par l’industriel Jacques Borel, le titre-restaurant devient un avantage social accordé au salarié, officialisé par une ordonnance du 27 septembre 1967.

Il est aujourd’hui utilisé par près de 4 millions de salariés, auprès de 180 000 restaurateurs et commerçants de proximité.

Voici une petite histoire du Ticket Restaurant® en quelques dates (nouvelle fenêtre) extraite du site le Mag de BNPparibas.

Titre-restaurant, Ticket Restaurant, Chèque Restaurant, Chèque Déjeuner, Chèque de Table… plusieurs termes pour désigner la même chose !

En effet, le Ticket Restaurant est une marque déposée®, tout comme Chèque Déjeuner, Chèque Restaurant, Chèque de Table : on utilise souvent le nom de la marque pour parler d’un produit. Ainsi, le terme approprié est titre-restaurant.

Le titre-restaurant est une façon pour les entreprises privées de plus de 25 salariés de participer aux frais de restauration de leur personnel où il n’y a pas de cantine. L’entreprise bénéficie d’une exonération de charges sociales et fiscales. Elle prend en charge une partie de leur valeur, soit 50% à 60%, le reste étant retenu sur le salaire. Ces obligations sont inscrites dans le Code du travail (nouvelle fenêtre). Le titre-restaurant permet au salarié de régler des repas dans des restaurants ou commerces assimilés. Il présente des avantages pour l’employeur comme pour le salarié (nouvelle fenêtre).

Conditions d’utilisation des titres-restaurant :

  •  ils ne doivent pas être utilisés les dimanches et jours fériés (seulement si vous travaillez ces jours-là) ainsi que pendant les vacances.
  •  on ne peut s’en servir que dans le département de son lieu de travail ou dans les départements voisins.
  • les chèques sont nominatifs : seule la personne bénéficiaire peut l’utiliser, l’employeur ayant l’obligation d’indiquer le nom du salarié sur le titre-restaurant
  • ils sont limités à 19€ par jour

Ce qu’il est possible de payer avec les titres-restaurants :

  • un repas au restaurant
  • des préparations alimentaires directement consommables achetés dans des commerces de proximité
  • des sandwichs, plats cuisinés, salades préparées dans des grandes et moyennes surfaces
  • des fruits et légumes dans des commerces de détail

Le titre-restaurant existe en format papier ou électronique :

Depuis 2014, les entreprises ont la possibilité de dématérialiser les titres-restaurants sous forme de carte à puce, fonctionnant comme une carte bancaire. La carte est rechargée automatiquement tous les mois. Elle offre des avantages pour le salarié, l’employeur et le commerçant. 560 000 salariés utilisent ce mode de paiement électronique. Il est également possible de payer en titre-restaurant avec son smartphone.

Toutefois, si vous ne bénéficiez pas de titres-restaurant ni de cantine, voici quelques idées pour bien déjeuner au travail :

Les pique-niques au boulotMa lunch-boxJe mange sain et bio au boulotBien déjeuner dans ma boite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :