Ça s’est passé le… 5 avril 2017

5 Avr

Corporate (premier film de Nicolas Silhol) sorti en salle le 5 avril 2017, s’intéresse à la thématique trop souvent méconnue du suicide dans le monde du travail.

En résumé, Emilie Tesson-Hansen, jeune responsable des ressources humaines, interprétée par Céline Sallette (« Je vous souhaite d’être follement aimée », « Geronimo », « Les Revenants », « Nos Années Folles ») est chargée de réduire les coûts. Suite au suicide d’un salarié, elle se retrouve confrontée à l’Inspection du Travail. Prise au piège entre l’inspectrice et sa hiérarchie qui menace de la lâcher, elle devra décider jusqu’à quel point elle sera « Corporate ». Entre dissimuler les preuves comme lui demandent ses responsables et devenir une lanceuse d’alerte, elle se retrouve face à un choix compliqué mais déterminant.

Le suicide au travail est une thématique encore peu abordée au  cinéma et au travers de films documentaires. Pourtant, elle est manifestement d’actualité à l’heure où on commence notamment à percevoir la réalité et l’impact du « burn-out ». Selon les études, le risque suicidaire au travail concernerait près de 10 % des femmes et 7 % des hommes.  Le réalisateur, surpris de l’effet de libération de la parole provoqué par la vision de son film en avant-première, a décidé de le montrer à des associations de DRH et de médecins du travail.

Corporate est terriblement réaliste et utile néanmoins il donne également un peu de baume au cœur à ceux qui ont mal à leur travail. Le film ne questionne pas seulement l’éthique d’une Direction et de la fonction des Ressources Humaines, mais rappelle aussi à l’employeur qu’il a l’obligation de protéger la santé et la sécurité des salariés quel que soit le contexte économique de l’entreprise et que son manquement relève de la faute inexcusable. Si la plupart des entreprises sont plus attentives aujourd’hui à leurs pratiques et ont mis en place des préventions en matière de risques psychosociaux, il demeure malgré tout, ça et là, des situations dégradées de travail, des comportements déviants, des ambiances délétères, et des suicides.

Vous pouvez emprunter le DVD à La Médiathèque ou le consulter en ligne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :