Ça s’est passé le… 08 et 09 avril

8 Avr

Europe1, en partenariat avec le Forum Elle Active, a organisé deux journées spéciales (nouvelle fenêtre) consacrées aux femmes dans le monde du travail en 2026, les 08 et 09 avril 2016 à Paris. Comment travaillerons-nous dans dix ans ? Comment se former et s’adapter ? Ces questions sont le fil conducteur de Elle Active (nouvelle fenêtre), le forum des femmes au travail.

Le Rapport mondial 2016 sur la parité entre hommes et femmes du forum économique mondial indique que la parité économique entre les sexes se fera dans 170 ans ! Il va falloir s’armer de patience et attendre donc 2186 !

Selon ce Rapport (nouvelle fenêtre), « le monde risque de gâcher un nombre alarmant de talents s’il n’agit pas rapidement pour réduire les inégalités entre les sexes qui peuvent compromettre la croissance et priver certaines économies de possibilités concrètes de développement ».

Égalité hommes-femmes dans le monde du travail : chiffres clés 2015 (nouvelle fenêtre).

Comment les femmes actives s’imaginent-t-elles dans dix ans ? Quel regard portent-elles sur les bouleversements en cours dans le monde du travail ? Ipsos a interrogé des hommes et des femmes constituant un échantillon représentatif de la population des actifs en France de plus de 18 ans, pour faire le point sur leur situation au travail, leurs perspectives de changement et leur vision du monde du travail dans dix ans. Il ressort de cette enquête (nouvelle fenêtre) que les Français sont prêts à s’adapter au changement, notamment les plus jeunes : mobilité, flexibilité, indépendance sont les mots qui qualifient le travail de demain.

Face à cette transformation, les femmes se déclarent prêtes :

  • à gagner en compétence
  • à se diriger vers les métiers à forte valeur ajoutée qui restent protégés
  • à investir le champ de ceux liés aux technologies numériques

Il faudra se former et s’adapter continuellement, parce que 50% des métiers du futur n’existent pas actuellement et que nous aurons certainement plusieurs vies professionnelles. Pour se former aux compétences numériques, les Moocs (nouvelle fenêtre), les cours en ligne, se multiplient. L’exemple d’un femme, Cécile Dejoux (nouvelle fenêtre), professeure d’université, montre cet engouement pour apprendre : 110 000 personnes on déjà suivi ses formations sur le management et les ressources humaines.

Il faudra travailler en mode start-up (nouvelle fenêtre). C’est un mode de travail collaboratif avec une prise de risques, caractérisé par la flexibilité des horaires, pouvoir travailler chez soi sans compter ses heures, tirer profit de l’essor de l’économie du numérique. L’espace du travail sera aussi transformé. Le bureau sera nomade et hybride. Les espaces d’un genre nouveau fleurissent partout, comme l’explique l’article de Patricia D. sur ce blog.

Dans ce monde du travail en pleine recomposition, les femmes devraient profiter pleinement de ces transformations. Aujourd’hui, nous assistons à une révolution des compétences. Cette révolution des compétences pourrait jouer en faveur des femmes, d’après l’article de Mara Swan de ManpowerGroup du 18/01/2017 (nouvelle fenêtre) :

À l’avenir, ce n’est plus le sexe qui comptera, ce seront les compétences – les femmes auront un accès à l’emploi égal à celui des hommes, bénéficieront de la même représentation  et auront accès aux mêmes opportunités professionnelles à des salaires équivalents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :