Ça s’est passé un… 21 janvier

21 Jan

Il y a 41 ans jour pour jour, le 21 janvier 1976, le Concorde, avion de ligne supersonique et mythique faisait son premier vol commercial.

concorde-f-btsd-sierra-delta-en-vol_04

Ce premier voyage reliait Paris et Rio de Janeiro via Dakar pour l’appareil d’Air France, Londres et Caracas via les Açores pour l’avion de la British Airways. Les deux appareils prirent leur envol simultanément. Le Concorde était un projet Franco-Britannique, la British Airways et Air France ont conçu en tout et pour tout vingt appareils dont six n’étaient pas des avions commerciaux.

concordeba

L’avion au nez fuselé suscite toujours la fascination chez les amateurs d’aéronautique. Comment ne pas être admiratif devant tant de prouesses technologiques ? Une vitesse de croisière de 2400km/h (pour comparaison aujourd’hui nous voyageons entre 900 et 1100 km/h!), une durée de vol de 3h30 entre Paris et New York… cela laisse rêveur. Et l’altitude que cet oiseau de fer prenait explose tous les records. Il pouvait s’élever jusqu’à 18000 m! Les avions ordinaires culminent à 11000…

Malgré ces performances, le Concorde avait hélas un très gros désavantage : le volume de kérosène consommé explosait aussi tous les records. Quand un Boeing 747 consomme 3.1 l par passager pour 100 m, le miraculeux Concorde en consommait 17 l. Autant dire que sa consommation de carburant était un gouffre financier et ce, malgré les prix mirobolants des billets…

C’est pourquoi 27 ans après son lancement le Concorde a été retiré du service. L’avion aura tout de même transporté 4 millions de passagers et malgré un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros, il aura coûté 30 milliards aux contribuables français entre les essais avant lancement et les coûts d’entretien pendant les années de service… Le Concorde représentait une technologie d’avant-garde. Au Centre d’Essais Aéronautique de Toulouse (CEAT), sa conception et ses huit années d’essai ont mobilisé plus de 200 personnes, ingénieurs, techniciens et ouvriers spécialisés, avec plus de 2 000 000 heures de travail.

Une aventure qui aura tout de même duré presque trois décennies, avec un drame à Gonesse en 2000  dans lequel furent déplorés 113 morts (le drame a eu lieu à cause d’un élément extérieur), mais qui reste l’appareil ayant marqué les esprits par ses records…

Retrouvez, grâce aux archives de l’INA, cette journée mémorable du 21 janvier 1976 en compagnie d’Yves Mourousi… Nostalgie!

Retrouvez ces titres à La Médiathèque pour en savoir plus sur le Concorde :

Concorde-le-magnifique (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)    Concorde-la-véritable-histoire (Catalogue de La Médiathèque-nouvelle fenêtre)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :