Ça s’est passé le… 10 décembre

10 Déc

En ce 10 décembre 1948, sont réunis à Paris au Palais de Chaillot, les 58 états membres des Nations Unies pour adopter un texte fondateur qui allait devenir la…

…   Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH)

Petit retour en arrière :  au lendemain de la seconde guerre mondiale …

… la naissance des Nations Unies

Face à l’échec de la Société des Nations, créée en 1920 pour assurer lcharte-atlantiquea paix européenne, les représentants des 4 grands pays, États-Unis, URSS, Grande-Bretagne et Chine, envisagent rapidement la création d’une organisation plus puissante, capable d’éviter un autre conflit mondial. Lors de l’une de leurs rencontres, en janvier 1942, à Washington, Roosevelt, Churchill et les représentants chinois et soviétique avaient déjà signé un texte, inspiré de la Charte de l’Atlantique, qui avait pour objectif de renforcer davantage leur alliance dans un effort de guerre commun.

26-l

Conférence de San Francisco

Vingt-deux autres États allaient très vite ratifier le document. Mais c’est en  1945, lors de la Conférence de San Francisco, le 26 juin, que cinquante et un pays finissent par approuver la Charte des Nations Unies. Les États signataires affirmaient déjà, dans le préambule de cette Charte, leur foi  « dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité de droits des hommes et des femmes », leur volonté de « préserver les nations futures du fléau de la guerre », de « créer les conditions nécessaires au maintien de la justice  » et de  « favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande ».

Lorsque la charte est ratifiée le 24 octobre 1945, l’Organisation des Nations Unies naît officiellement.

Vers une Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

Deux ans plus tard,  les dirigeants du monde entier décident de renforcer la Charte des Nations Unies par une feuille de route garantissant les droits de chaque personne, en tout lieu et en tout temps. Le projet d’une Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est amorcé. Un comité de rédaction est alors formé, composé de 18 membres  sélectionnés en fonction de leurs divers horizons géographiques, politiques, culturels et religieux. Eleanor Roosevelt, la veuve du Président américain Franklin D. Roosevelt, en est la présidente. À ses côtés, entre autres, le Français René Cassin, auteur du premier texte, le rapporteur du comité, le Libanais Charles Malik, le Vice-Président chinois Peng Chung Chang  et le Canadien John Humphrey, directeur de la Division des droits de l’homme des Nations Unies.

Adoption de  la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

C’est enfin le 10 décembre 1948, à Paris, que la troisième Assemblée Générale dsans-titrees Nations Unies adopte  la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Composée d’un préambule et de 30 articles, elle énonce les droits de l’homme essentiels et les libertés fondamentales auxquels peuvent prétendre sans discrimination tous les hommes et toutes les femmes du monde entier.

Des 58 états membres qui constituaient à l’époque l’Assemblée générale, huit s’abstinrent de voter, dont l’Arabie saoudite qui contestait l’égalité homme-femme et l’Afrique du Sud de l’apartheid qui refusait le droit à l’égalité devant la loi.

La déclaration et le droit au travail

Des 30 articles qui composent le texte, l’article 23 de la déclaration a retenu particulièrement l’attention de B.R.E.F puisqu’il concerne le droit au travail pour toute personne.article-23

Un rappel aux principes dans une actualité où partout dans le monde, il est encore et toujours question de chômage, de précarité et de discrimination !

Aujourd’hui, environ 50 millions de jeunes hommes et femmes dans le monde entrent chaque année sur le marché de l’emploi et peu connaissent l’article 23 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

La question de l’emploi au sein de l’ONU

Aux Nations Unies, la mission de l’emploi est confiée à OIT (Organisation Intoiternationale du Travail). Sa vocation revient à fournir aux hommes et aux femmes de tous les pays, riches ou pauvres, de meilleures chances d’obtenir un emploi et un revenu décents, la sécurité de cet emploi et aussi de meilleures conditions de travail.

Les 4 objectifs  stratégiques de l’OIT :

  1. Promouvoir et mettre en œuvre les principes et les droits fondamentaux au travail 
  2. Accroître les possibilités pour les hommes et les femmes d’obtenir un emploi décent 
  3. Étendre le bénéfice et l’efficacité de la protection sociale pour tous 
  4. Renforcer le tripartisme et le dialogue social 

 

droits-de-lhomme-les-hommes-naissent-egaux

 

Depuis 1950, chaque 10 décembre, la  Journée internationale des droits de l’Homme est célébrée chaque année partout dans le monde. banner_hrd

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :