Ça s’est passé le… 3 décembre

3 Déc

L‘affaire Enron est particulièrement significative des effets d’une dérèglementation sans contrôle et des excès que peut engendrer le marché. Enron, société US du secteur de l’énergie, à l’origine du plus grand scandale financier des 20 dernières années, se retrouve en faillite le 3 décembre 2001 .

Fondée en 1985 par Kenneth Lay, rejoint par la suite par Jeffrey Skilling, Enron est devenue en termes de capitalisation boursière, la 7ème entreprise US. Le métier de base de l’entreprise est la transmission et la distribution d’électricité et de gaz dans tous les États-Unis ainsi que le développement, la construction et la gestion de centrales électriques, de pipelines et d’autres infrastructures liées au secteur de l’énergie ou de l’électricité. Encensée par la presse et les analystes financiers comme nouveau modèle d’entreprise, sa valeur boursière ne cessait de croître (90% en un an). La revue Fortune l’avait ainsi élue 6 ans de suite comme l’entreprise la plus innovatrice.  

enron-stock-price

Le scandale Enron pour les nuls: lire l’article en cliquant sur l’image

 

organ-enron-600-w1

11-septembre : les reflets du modèle Enron : lire l’article en cliquant sur l’image

 

En 2001, Enron est un géant du secteur de l’énergie et a su tirer profit des lois fédérales sur la déréglementation du marché de l’énergie. Au cours des années 1990, elle est devenue la septième entreprise américaine en terme de capitalisation boursière. La multinationale détient un monopole. Celle-ci fait du « trading », du négoce : elle spécule sur le prix de l’énergie et s’impose comme un acteur incontournable sur les marchés aux États-Unis comme à travers le monde. Encensée par la presse et les analystes financiers comme le nouveau modèle économique vertueux, sa valeur boursière ne cesse de croître. La compagnie texane est tout simplement admirée par Wall Street et reçoit la Palme de l’innovation de Fortune Magazine, six années de suite, de 1996 à 2000. Au sommet de sa gloire, elle annonce un chiffre d’affaires de 101 milliards de dollars.

Mi-novembre 2001, après une série de scandales comptables impliquant Enron et son cabinet d’audit Arthur Andersen, la société est au bord de ce qui s’annonce comme une des faillites les plus retentissantes de l’histoire des États-Unis.

enron_manif-500-w

Ainsi les milliers d’employés de la firme qui avaient investi en actions de l’entreprise ont perdu leur épargne retraite, l’épargne pour l’éducation de leurs enfants et les fonds investis dans une entreprise à laquelle ils croyaient. La chute d’Enron amène en outre à des changements législatifs importants, comme en témoigne la mise en oeuvre des lois Sarbanes-Oxley (SOX) en juillet 2002 dont les répercussions se feront ressentir au niveau de toutes les firmes multinationales côtées à Wall-Street.

Le scandale Enron en images :

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :