Ça s’est passé un 16 avril

16 Avr

Affiche publicitaire La vache qui rit par Benjamin Rabier

Le 16 avril 1921, Léon Bel, entrepreneur visionnaire, déposa la marque La Vache Qui Rit. Dès lors une véritable dynastie du fromage industriel fut créée, à une époque, où le marché laitier était exclusivement artisanal ou fermier. Le produit est nouveau, on se l’arrache, d’autant plus que Léon Bel, précurseur en marketing et pionnier de la communication, offre des objets promotionnels (buvards et protèges cahiers), sponsorise des émissions de radio et le Tour de France, ose des campagnes humoristiques et décalées à une époque où on prend peu de risque pour promouvoir un produit !

Une drôle d’histoire cette Vache Qui Rit…

Après-guerre, une grande campagne incitait la population à manger des produits laitiers pour éviter les carences en calcium. Pendant ce temps quelque part dans le Jura, Léon Bel, à la tête de l’entreprise familiale d’affinage et de négoce en Comté, est de retour après une longue mobilisation et a la ferme intention de créer un nouveau produit qui plairait à tout le monde, économique, simple à transporter et à manger. L’idée fit son chemin, le fromage fut conçu ! Quant au nom, il faut chercher son origine à l’époque de sa mobilisation : alors qu’il était affecté au RVF (ravitaillement en viande fraîche), un concours avait été organisé pour doter son unité d’un emblème spécifique. C’est le dessin de Benjamin Rabier avec sa vache au sourire radieux qui fut retenu et apposé sur les camions. Surnommée « Wachyrie » par les militaires, pied de nez aux « walkyries » allemandes, c’est ce nom qui inspirera Léon Bel lors de son retour à la fromagerie. Depuis, le logo à la vache hilare a été amélioré par Benjamin Rabier affublée à la demande de l’épouse de Léon Bel de boucles d’oreilles.

Un succès qui ne se dément pas avec les années

Depuis près de deux cents ans après le début de cette aventure familiale, le succès de l’entreprise n’a cessé de croître dans le monde entier. Cette dernière possède une trentaine de filiales à l’international, emploie 11 000 personnes, dispose de nombreuses marques et est devenue le groupe français n°3 mondial du fromage. Décidément la vache icône de l’entreprise n’a aucune raison de ne plus être hilare !

Et si vous vous intéressez aux marques, je vous recommande la lecture de cette encyclopédie des mascottes de publicité :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :