Ça s’est passé un…20 février

20 Fév

Le code du travail impose aux employeurs d’accorder aux salariés une pause d’au moins 20 minutes par jour dès lors que le temps de travail dépasse 6h.

Par une série d’arrêts du 20 février 2013, la Cour de cassation a précisé que la pause quotidienne légale de 20 minutes ne pouvait être fractionnée (voir l’article publié sur le site de Net-iris le droit à l’information juridique)

Temps de pause : ce que dit le Code du travail

Il résulte de l’article L.3121-33 du Code du travail que, dès que le temps de travail quotidien atteint 6 heures, le salarié bénéficie d’un temps de pause d’une durée minimale de 20 minutes consécutives.

Les arrêts du 20 février 2013 précisent les conditions et modalités de la pause obligatoire (voir l’article sur le site J-P Karsenty et associés)

La charge de la preuve concernant la prise de la pause obligatoire pèse exclusivement sur l’employeur. Le temps de pause prévu par la loi est un temps de pause minimal. Une convention collective peut prévoir un temps de pause supérieur à 20 minutes. Mais en aucun cas, l’employeur ne peut prévoir ce temps inférieur à 20 minutes. La pause est considérée comme un arrêt de travail de courte durée. Lorsque le salarié est en temps de pause, il ne doit pouvoir être sollicité par son supérieur qu’à titre exceptionnel.

Le temps de pause est légal et indispensable pour la santé et la sécurité des salariés ! Enchainer des heures de travail sans repos ne permettrait pas d’augmenter la productivité, car au-delà d’un certain nombre d’heures de travail, le cerveau se fatigue et la concentration baisse, faisant diminuer le rendement.

Si on parle des bienfaits de la pause-café, voir l’article publié sur ce blog, faire la sieste au travail n’est pas une évidence, mais l’idée fait son chemin. Des entreprises françaises lui ont dédié des espaces ! (voir l’article de M magazine du Monde)

Ca fait rêver non ?!

 

Si pour vous détendre pendant la pause au bureau vous manquez d’idée, découvrez cette sélection de sites conçus pour se distraire ou s’évader. Enfin, je vous conseille la lecture de la BD de Leslie Plée Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses ou comment j’ai cru devenir libraire . Sur le ton de l’humour, l’auteure évoque son expérience de libraire et donne son avis sur le monde du travail.Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :