Ça s’est passé un … 13 Février

13 Fév

En ce 13 février B.R.E.F. revient sur une des révolutions technologiques les plus marquantes du 19e siècle : l’invention du cinématographe par les frères Lumière. Ils n’inventent pas simplement une technique mais aussi le vocabulaire, la philosophie du cinéma. Ils fondent le septième art grâce à des centaines de films tournés par leurs opérateurs dans le monde entier.

 

Fratelli_Lumiere-222x300               Cinematographe-FB

 

À l’automne 1894, Lumière demande à ses deux fils de se pencher sur la question des images animées. Cette incitation paternelle est le point de départ de ce qui va devenir le cinéma. Les deux hommes, inventifs et curieux, mettent au point le cinématographe dont le brevet est déposé le 13 février 1895.

L’appareil est décrit précisément dans le brevet du 13 février 1895, pris conjointement par les frères Lumière comme à leur habitude, bien que ce soit Louis qui en ait trouvé le principe.

Ce principe est ainsi résumé dans le préambule du brevet :

« Le mécanisme de cet appareil a pour caractère essentiel d’agir par intermittence sur un ruban régulièrement perforé de manière à lui imprimer des déplacements successifs séparés par des temps de repos pendant lesquels s’opèrent soit l’impression, soit la vision des épreuves. »

C’est finalement un processus très similaire à celui de la machine à coudre, qui fait successivement avancer et s’immobiliser du tissu, le temps que le point soit réalisé.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :