Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

14 Nov

tabac-presse_enseigne2-596x246

Start-up, création d’entreprise, modification des modèles économiques…Les entreprises actuelles sont obligées de revoir tous leurs processus techniques, commerciaux, administratifs…

  • Les start-up ont le vent en poupe. La revue Entreprendre leur consacre tout un dossier dans son numéro de novembre 2015. 2,5 millions de jeunes diplômés veulent désormais créer leurs jeunes pousses dans les 2 ans qui viennent. « Toutes les nouvelles entreprises qui disposent d’un caractère innovant, ou parfois plus généralement issues du numérique, entrent globalement dans cette catégorie. Mais le caractère innovant ne suffit pas. Il faut aussi des ambitions, un mode de management… » estime Gaëlle Ottan, cofondatrice du site 1001 startups. La caractéristique d’une jeune pousse est de vouloir grandir.

Le ministre de l’économie Emmanuel Macron a déclaré le 9 novembre : « Il faut être en capacité de financer les start-up très vite et très fort. » L’urgence d’une réforme se fait sentir face aux premiers bouleversements économiques qu’occasionne la révolution numérique. Des entrepreneurs font part de leur témoignage dans le journal Libération.

  • Le cloud bouleverse les codes de l’entreprise. Il dématérialise les données et facilite leur partage, poussant les entreprises à se transformer sur le plan informatique et technique, mais aussi sur celui de l’organisation et du management. Le journal Le Parisien économie de cette semaine propose un dossier spécial intitulé Le cloud pulvérise les codes de l’entreprise. Les entreprises, quelque soit leur taille, utilisent quasiment toutes des solutions en mode cloud. Pour certaines, il ne s’agit que de la messagerie ou d’une application bureautique, pour d’autres, elles mettent l’ensemble de leurs ressources informatiques dans le nuage. Le cloud redessine les contours de l’entreprise et sa capacité à innover.

Le cloud

Le directeur général de Cegid (éditeur de logiciels) Patrick André a mis le cloud au cœur de sa stratégie. La société emploie actuellement 2000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 270 millions d’euros.

 

 

 

  • Le nombre de créations d’entreprise en France a augmenté. Et cela ne concerne pas uniquement les start-up. Les Français semblent de plus en plus séduits par la création d’entreprise. Malgré une conjoncture économique délicate, la France compte de plus en plus d’entrepreneurs : 364 904 créations d’entreprise en 2014 soit une progression de 2%.

De nombreuses initiatives voient le jour pour séduire les entrepreneurs : incubateurs, concours, soutien technique et financier, accompagnement personnalisé… Entré en vigueur en septembre 2014, le projet Pépite propose d’accompagner les étudiants ou jeunes diplômés intéressés par l’entreprenariat. Ce projet doit susciter 20 000 créations d’entreprise en 4 ans.

La France ne manque donc pas d’atouts pour inciter les créateurs à se lancer et pour motiver les investisseurs à en croire un article de la revue Capital.

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! vous donne rendez-vous en janvier 2016 et d’ici là continuez à nous suivre !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :