Il n’y a pas d’âge pour changer de métier

27 Mai

reconversionAbsence d’opportunités d’évolution, problèmes d’ambiance, salaire insuffisant, contrats de travail à court terme, sentiment de routine ou bien encore envie de changer de région : autant de raisons pour entamer une reconversion professionnelle. Le B.R.E.F. vous aide à faire le tour de la question afin de mener votre projet de manière efficace !

Se reconvertir débute par trouver sa voie, il est donc nécessaire de faire le point pour mieux définir son projet :

1/ Faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est la méthode la plus courante pour vous aider à déterminer vos besoins, le cadre professionnel dans lequel vous vous sentirez bien. Choisissez de faire un bilan de compétences auprès d’organismes privés ou de Pôle Emploi

2/Acquérir une formation complémentaire

Il vous est en effet possible de vous former dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF). Encore faut-il être salarié en CDI (deux ans d’activité salariée, dont un dans l’entreprise actuelle), en CDD ou fin de CDD (24 mois d’activité salariée dans les cinq dernières années, dont quatre mois au cours des 12 derniers). Dans ce dernier cas de figure, la formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat à durée déterminée.

3/ La VAE : valoriser vos expériences et valider vos acquis

Par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), il est possible d’obtenir un diplôme sans suivre une formation.

  • une seule condition requise pour entrer dans ce dispositif :  comptabiliser trois années d’expérience, salariée ou bénévole, en rapport direct avec le diplôme visé.
  • première étape d’une démarche de VAE : franchir la porte du PRC, le Point Relais Conseil, dont vous dépendez pour obtenir renseignements et conseils sur le financement, la constitution du dossier mais aussi sur le choix de la certification la plus adaptée.
  • tous les diplômes sont accessibles par la VAE, ainsi que les titres professionnels et les certificats de qualification professionnelle. Ils ont la même valeur nationale puisque reconnus par l’Etat et les partenaires sociaux. Le diplôme choisi doit cependant être inscrit ou réputé inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP)

4/ Se reconvertir en créant son activité : devenir auto-entrepreneur

Le régime de l’auto-entrepreneur ouvre à chacun, demandeur d’emploi, étudiant, salarié, fonctionnaire, professions libérales, retraité, la liberté de créer facilement son activité, éventuellement en la cumulant avec un salaire ou une pension de retraite. Pour déclarer votre activité en tant qu’auto-entrepreneur, vous avez deux possibilités :

  • effectuer ces formalités gratuitement par internet sur le site officiel de l’auto-entrepreneur en créant votre compte.
  • remplir un imprimé (Cerfa 15253*01, pour les artisans et commerçants ou Cerfa 13821*03, pour les professions libérales) à adresser ou à remettre au centre de formalités
    des entreprises (CFE) correspondant au lieu d’exercice et à la nature de votre activité :
    – en cas d’activité artisanale, à la chambre de métiers et de l’artisanat;
    – en cas d’activité commerciale, à la chambre de commerce et d’industrie;
    – en cas d’activité libérale (rattachée à la Cipav), à l’Urssaf.

Quelque soit la voie que vous aurez choisie, il est essentiel de bien cerner vos compétences, la réflexion est primordiale pour la réussite de votre projet, alors n’hésitez surtout pas à vous faire accompagner pour vous lancer dans l’aventure !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :