Les nouveautés de l’emploi en 2015

28 Jan

nouveautesEn ce début d’année, de nouvelles mesures viennent s’appliquer au marché de l’emploi pour faire évoluer le quotidien des employeurs, salariés et demandeurs d’emploi.

B.R.E.F. vous propose un petit tour d’horizon des nouveautés entrées en vigueur au 1er janvier 2015 !

Faible revalorisation du Smic

Le 1er janvier 2015, le Smic n’a été revalorisé que de 0,8%. Le Smic horaire passe ainsi à 9,61 euros bruts soit 1457,52 euros bruts mensuels pour 35 heures hebdomadaires.

Le compte pénibilité. Qui sera concerné ?

Dans le cadre de la réforme des retraites, un compte pénibilité sera mis en place pour tous les travailleurs. Ce compte pénibilité dispose d’un seuil de 900 heures par an (sauf pour le bruit dont le seuil est de 600 heures par an ou les vibrations dont le seuil est de 450 heures) et attribuera des points à tous les travailleurs les dépassant. Ces points seront ensuite transformables en droit à la formation, au travail à temps partiel ou en trimestres retraite supplémentaires.

Les conditions requises par le compte pénibilité sont :

  • le bruit
  • la manutention de charges lourdes
  • l’exposition à des produits chimiques
  • le rythme décalé
  • le travail de nuit
  • le travail dans un milieu sous forte pression
  • les températures extrêmes
  • les postures pénibles
  • le travail en équipe alternante

Attention ! Cumul emploi-retraite : rien de nouveau pour le cumul mais une différence de taille pour vos cotisations !

 Jusqu’à présent, un salarié pouvait demander le versement de sa pension retraite et poursuivre ou démarrer une nouvelle activité, ce qui lui ouvrait de nouveaux droits à la retraite. Depuis le 1er janvier, les salariés pourront toujours cumuler emploi et versement de la pension retraite, mais les cotisations versées dans le cadre d’un cumul emploi retraite ne génèreront plus de nouveaux droits. Quels que soient les régimes concernés, les cotisations retraite seront des cotisations de solidarité.

Un nouveau dispositif pour votre formation professionnelle : le compte personnel de formation.

 Le 1er janvier, le DIF (droit individuel à la formation) est remplacé par le CPF (Compte personnel de Formation). Sa particularité : le CPF est attaché à la personne du salarié, et non au contrat de travail, comme l’était le DIF.

Le CPF suit le salarié tout au long de son activité professionnelle, y compris en cas de changement de situation ou de perte d’emploi. Le CPF permet d’accumuler 150 heures au maximum, au lieu de 120 heures pour le DIF.

Une fiche de paie qui fait peau neuve

La fiche de paie simplifiée, l’une des mesures phares du « choc de simplification ».

Le but :

  • plus de clarté pour les salariés.
  • le nombre de lignes contenues dans une fiche de paie passe ainsi d’une trentaine à 15 lignes. Les mentions sur les charges patronales vont disparaître, tandis que les charges salariales seront plus visibles et plus facilement compréhensibles. 21 millions de salariés seront concernés en 2015, avant que  la mesure ne soit étendue à l’ensemble des salariés lors de l’année suivante.
  • une économie pour les entreprises.
  • le coût sera divisé de moitié passant de 30 à 15 euros par fiche de paie. Le gouvernement prévoit ainsi près de 1,5 milliard d’euros d’économies par an.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :