Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

28 Juin

Flickr : Question mark ©Konrad Forstner

B.R.E.F. a suivi l’actualité et s’est posé quelques questions…

Au fait, c’est quoi un vrai métier?

Alors que dans un sondage IFOP, on apprend que 68% des enseignants du secondaire ont déjà pensé à changer de métier, une professeur revient sur son expérience de manière originale en pastichant les Lettres persanes de MontesquieuA lire dans  Le Figaro du 23 juin 2014. Alors, professeur : vocation? vrai métier?

Alors que la grève des intermittents se poursuit, Marion, 28 ans, musicienne, explique : « Intermittente, ce n’est pas mon métier. C’est juste le régime spécifique d’indemnités dont je bénéficie ». Un témoignage intéressant sur le site Rue89 dans lequel elle évoque son quotidien de musicienne.

Plus anecdotique : tueur à gage, un vrai métier ? C’est la question que se pose Rue89. En fait, il s’agirait plutôt d’une activité de pied nickelé ou de service rendu à des « amis ».

Et vous, dites-vous bonjour à vos collègues en arrivant le matin?

Une étude réalisée par le cabinet Eleas est reprise dans la presse cette semaine et révèle qu’un salarié sur trois souffre d’incivilités au travail. Qui ne s’est jamais plaint que ses collègues laissaient les espaces de travail en désordre ? Qui n’a pas été agacé par le bruit causé par ses voisins de bureau? Dans Le Monde, l’article rappelle que l’entreprise a un rôle à jouer notamment pour rappeler les règles du « bien travailler ensemble ».
Une étude américaine vient compléter ce propos puisque Le Courrier International publie un article intitulé « Au bureau : être ignoré, c’est pire qu’être harcelé« . Même si les employés estiment qu’il vaut mieux ignorer son collègue plutôt que de le malmener, le sentiment d’exclusion est plus difficile à vivre.

Et enfin… Comment partir en vacances sereinement ?

Alors que les vacances approchent à grands pas, voici quelques conseils pour partir l’esprit léger. L’Express fait un petit récapitulatif des choses auxquelles il faut penser avant de quitter son bureau.
Le mot-clé des vacances est « déconnexion ». En effet, 62% des employés français travaillent pendant leurs vacances notamment par le biais des smartphones ou des tablettes.  En réponse à ce phénomène, on voit l’émergence de la Devotic, le nouveau terme à la mode pour désigner la « déconnexion volontaire aux TIC ». Même s’il s’agit plutôt de réguler son temps de connexion, au Québec, certains se lancent dans un business qui consiste à se couper complètement des nouvelles technologies grâce aux camps de vacances dédiés à la détox numérique comme on peut le lire dans un article du Courrier International du 22 juin 2014.

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! part en vacances et vous donne rendez-vous à la rentrée pour suivre l’actualité.

D’ici là et tout l’été, retrouvez sa série inédite Dans la peau de… Premier épisode le 5 juillet 🙂

Amandine D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :