Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

17 Mai

http://www.rgbstock.com/photo/mhAT2b2/so+happy+2

« Où il y a de la vie, il y a de l’espoir »

Miguel de Cervantès

Cette semaine, l’espoir sera donc notre fil conducteur 😀

Baisse des charges vs création d’emplois : « beau travail » !

Au cœur du Pacte de responsabilité et de solidarité, « 4 piliers : l’allègement du coût du travail, la modernisation du système fiscal des entreprises, le choc de simplification des procédures administratives pour les entreprises, l’emploi et le dialogue social ». Coup de projecteur sur l’emploi car aujourd’hui, 400 000 postes restent vacants. Plutôt surprenant en ce temps de crise, n’est-ce pas ? En bref, explication : ces métiers sont dits « en tension » car le recrutement y est difficile, et ce en partie du fait « de l’insuffisance des formations initiales, du manque d’attractivité de certains secteurs ou de leur mauvaise image, notamment quant aux modalités de mise en œuvre » avance Pierre Gattaz, président du Medef. Alors pour assurer la promotion de ces professions auprès des parents, des élèves, du corps enseignant et des professionnels de l’orientation, l’organisation patronale parraine une campagne de spots télévisés : « Beau travail ». Lancée ce mercredi 14 mai, le rendez-vous est quotidien sur France 2 et France 3 (20h30) jusqu’à la fin de l’année. 115 salariés présentent en 1 minute chrono leur métier, leur parcours, leur salaire ainsi que leur satisfaction au travail. A savoir qu’en plus des 400 000 emplois non pourvus, le Medef ambitionne d’en créer 1 million supplémentaire d’ici 5 ans… Rendez-vous en 2019 ! En attendant, retrouvez messages publicitaires, offres d’emploi et renseignements sur des parcours de formations sur le site de  Beau travail.

Le mariage au programme du journal du Dr CAC

Et maintenant, thérapie économique avec le Dr CAC comme C’est Assez Clair ! Mercredi 14/05, Christian CAC a abordé un sujet de taille : le mariage est-il un marché porteur ? Le « Monsieur-je-sais-tout-de-l’économie » de France 5 avoue faire chambre commune avec sa femme mais rêver à part… Cette tendance se ressent avec une chute de 10% du nombre des mariages. Et pourtant, jamais les mariages n’ont coûté aussi chers (14 000€ en moyenne)! Néanmoins, la crise étant là, une question se pose à Dr CAC : sur quel poste budgétaire économiser pour organiser un mariage ? La robe de mariée ! A trouver aux puces ou en location ! Autre grande nouveauté au rayon de l’alliance : le mariage pour tous. Avec son salon national du mariage gay, ses 400 cérémonies prévues par an et des budgets 50% plus élevés que ceux des hétéros, les entreprises reconnaissent bien là un marché fleurissant. Autre tendance qui a le tulle en poupe : les wedding planner. Car même si aujourd’hui la fourchette des services des organisateurs de mariages restent élevée (entre 10 000 et 20 000€), le concept gagne du terrain et sera bientôt plus accessible selon le Dr CAC.

Grand sourire pour contrecarrer la morosité ambiante de la crise

Ce week-end au Conseil Economique, Social et Environnemental, on déplie le tapis rouge à l’optimisme collectif. Thierry Saussez, conseiller en communication, rêve de faire de la positive attitude une cause d’intérêt général. Alors pour semer cette belle idée, le Printemps de l’optimisme prépare le terrain ! Gage d’une dynamique positive et levier de prospérité, ce concept d’espoir sera ce week-end au cœur de toutes les attentions. L’objectif est de profiter de l’effet positif de la boule de neige pour entrer dans le cercle vertueux de l’optimisme. En mode réflexion ou en mode exposition,  le Printemps de l’optimisme se décline en tables-rondes –l’une met en question l’amélioration de la motivation des salariés et le bonheur au travail, en un espace d’exposition et d’animation, mais aussi en un concours Photoptimistes et un prix Stratégies de la publicité positive. Pour suivre ce parfum de bonne humeur, vous pourrez également faire le plein sur le site Internet dédié à l’évènement. A côté du manifeste, que Thierry Saussez vous encourage à signer, des podcasts audio sont à écouter.

Finissons comme nous avons commencé par une petite citation, cette fois de Carole Couvert, Présidente – CFE/CGC et membre du CESE :

« L’optimisme, c’est une seconde nature, c’est ouvrir le champs des possibles »

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! vous donne rendez-vous samedi prochain et d’ici là continuez à nous suivre !

Julie M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :