Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

10 Mai

Revue de presse ©Amandine D.B.R.E.F. a suivi l’actualité et repéré des informations sous le signe du partage

 

Partager son temps entre les études et le travail

Le ministre du Travail a détaillé ses priorités en matière d’emploi et son plan anti-chômage passe par l’emploi des seniors, la formation sur les métiers qui ne trouvent pas preneur et l’alternance. Cette dernière est au cœur de l’actualité puisque se déroulait les 6 et 7 mai le forum de l’alternance. 20 Minutes a donc consacré un carnet spécial « Alternance » où l’on a pu découvrir les secteurs porteurs comme le BTP, l’énergie et la banque mais aussi ceux qui créent de nouvelles formations comme les filières du droit ou de l’informatique et du numérique.

À lire également, l’article du Figaro du 6 mai « Apprentissage : l’engagement des grands groupes » qui propose un lien vers un portail d’embauche dédié à l’alternance.

Le partage, une valeur chère à l’économie sociale et solidaire

La semaine prochaine, l’Assemblée nationale va examiner une loi concernant l’économie sociale et solidaire, l’occasion pour Les Echos de consacrer un dossier complet « Economie sociale et solidaire, vers un changement d’échelle ? » dans son édition du 7-8 mai, aussi disponible en ligne. Ce secteur n’est pas  réservé exclusivement aux associations, les entreprises parviennent à proposer des modèles rentables. Dans une interview, Valérie Fourneyron, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire explique : « Notre objectif : la création de 100.000 emplois nets pendant la durée du quinquennat est à notre portée ». Selon Les Echos, « D’ici à 2020, ses besoins en recrutement sont estimés à plus de 600.000 personnes ». Un secteur porteur donc…

À écouter : l’émission de France Info On s’y emploie du 5 mai 2014 « Travailler dans l’économie sociale et solidaire ».

La vision partagée ou l’art de construire ensemble

Dans un article intitulé « Je manage donc je suis », Le Monde du 6 mai propose un article sur le recours à la philosophie et à l’art pour les managers notamment pour « adapter leurs pratiques aux mutations économiques et technologiques ». Même si cela est encore perçu comme un effet de mode, de plus en plus de responsables portent un intérêt à la philosophie que ce soit pour construire une vision, accompagner une réflexion, s’interroger sur une action managériale ou encore stimuler l’esprit critique. Place aux managers éclairés !

Et enfin, un partage de bon plan

Si vous êtes à la recherche d’un job de rêve, Swiss recrute un globe-trotter pour 6 mois qui publiera ses conseils de voyage sur le site de la compagnie aérienne. Vous avez jusqu’au 28 mai pour postuler…

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! vous donne rendez-vous samedi prochain et d’ici là continuez à nous suivre !

Amandine D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :