Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. !

26 Avr


B.R.E.F. a suivi l’actualité et repéré pour vous dans la presse cette semaine

Smic-chiffres-cles. Source Dares InseeUn SMIC transitoire pour inciter les entreprises à embaucher les plus jeunes :

Afin d’aider les jeunes à s’insérer plus facilement dans le monde du travail, Pierre Gattaz, le patron des patrons, a proposé au gouvernement la mise en place d’un SMIC transitoire. Cela permettrait selon lui « d’avoir temporairement un système permettant la première année pour un jeune ou quelqu’un qui ne trouve pas de travail, de rentrer dans l’entreprise de façon transitoire avec un salaire adapté, qui ne serait pas forcément le salaire du Smic ». Cette proposition fait débat au sein des principaux acteurs, Najat Vallaud-Belkacem expliquait par exemple que le problème des chefs d’entreprise n’était pas le salaire minimum mais qu’ils n’arrivaient pas à trouver les jeunes ayant la formation dont ils avaient besoin (article à retrouver sur le site Epoch Times). Argument repris par le porte parole de Génération précaire lors d’une interview avec Le Nouvel Obs : « chacun doit contribuer à la formation des salariés. Les entreprises aussi doivent faire ce travail de compétitivité intellectuelle. Elles doivent former les salariés. En refusant de jouer leur rôle, elles renoncent à la montée en gamme de l’économie. En Suisse ou en Autriche, les entreprises acceptent d’investir dans la formation, et le chômage y est très faible. »

Et si vous testiez le métier dont vous avez toujours rêvé :

C’est ce que propose en effet  Jobsenboite.com, une start-up parisienne. Par son intermédiaire, découvrez ainsi un grand nombre de métiers, l’entreprise vous proposant de vous immerger le temps d’une journée auprès d’un professionnel qui vous expliquera toutes les spécificités de son travail vous permettant d’appréhender pleinement le métier dans lequel vous envisagez de vous (ré)orienter.

 

Un sous-marin de la marine française dans la rade de Toulon, en 2012. | AFP/ANNE-CHRISTINE POUJOULATUn pas de plus pour la mixité au travail :

Le Monde revient sur une petite révolution au sein de l’Armée française. En effet, trois premières femmes entreront en formation en 2015 afin d’intégrer des postes dans les sous-marins français d’ici 2017. C’est une première pour l’Armée française qui forme des femmes à l’école navale depuis 1993 mais n’avait jusqu’à présent pas ouvert les portes de ses sous-marins.

Ça n’a pas échappé à B.R.E.F. ! vous donne rendez-vous samedi prochain et d’ici là continuez à nous suivre !

Eve G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :