Les blogs partent en vacances

13 Juil

Comme chaque été, après une nouvelle saison, bien particulière cette année, de publications, les blogs se mettent en pause et les rédacteurs d’articles partent se ressourcer pendant l’été.

En 2020-21, nous avons écrit et publié près de 300 articles sur l’ensemble des blogs et vous avez été plus de 3000 à nous lire chaque mois. Nous en sommes ravis et fiers et vous remercions tous, lecteurs fidèles ou occasionnels, de visiter l’un ou l’autre des blogs, voire tous, de La Médiathèque. Merci aussi de nous suivre, de commenter, de partager, parfois de compléter nos informations et d’échanger avec nous !

Nous vous retrouverons à la rentrée avec de nouveaux articles pour une nouvelle saison de publication. En attendant, nous vous souhaitons un excellent été, riche en repos et découvertes. N’hésitez pas à faire un tour sur nos blogs où vous attendent des dizaines d’idées de lectures, de films à voir, de musiques à découvrir, de promenades dans la Ville, de suggestions d’orientations ou de formations à venir ou encore d’innovations numériques étonnantes…

Bon été à tous !

« 1 jeune, 1 mentor » : un dispositif pour accompagner les jeunes dans leur projet scolaire ou professionnel

1 Juil

À l’initiative du Gouvernement, « 1 jeune, 1 mentor » vient renforcer le dispositif déjà existant « 1 jeune, 1 solution » depuis mars 2021. C’est un nouveau service en ligne accessible depuis la plateforme « 1 jeune, 1 solution » (nouvelle fenêtre).

Quels sont les objectifs de ce nouveau dispositif ?

  • Accompagner un jeune dans son projet scolaire ou professionnel.
  • Mettre en relation des personnes de moins de 30 ans avec des professionnels volontaires bénévoles pour que ces derniers puisent leur fournir des conseils, partager leur expérience ou encore leur mettre à disposition leurs connaissances et leurs réseaux afin de les aider à construire un projet professionnel. Tous les jeunes peuvent en bénéficier.
  • Renforcer la confiance des jeunes et leur autonomie.
  • Lutter contre les inégalités et favoriser l’égalité des chances.
  • Faciliter l’accès aux dispositifs de mentorat proposés par des associations ou des entreprises reconnues dans le domaine.

Des associations volontaires, 22 associations ont été retenues, participent à ce projet. Elles disposent d’un soutien financier de l’État et sont labellisées pour participer au service « 1 jeune, 1 mentor ».

Le mentorat est un accompagnement basé sur deux axes :

  • L’éducation, avec une aide sur la scolarité et sur l’orientation.
  • L’emploi, pour faciliter l’insertion professionnelle.

Comment ça fonctionne ?

La mise en relation se fait via la plateforme « 1 jeune, 1 solution ». Après avoir rempli un formulaire, le jeune est contacté par l’une des 22 associations spécialistes du mentorat chargée de le mettre en relation avec un mentor formé. La rencontre se fait soit à distance, soit au domicile, dans l’établissement scolaire ou dans les locaux de l’association ou de l’entreprise du mentor. Le jeune reçoit les conseils du mentor pendant 1 à 2 heures par mois, afin de l’aider à bâtir son projet professionnel, ses choix d’orientation ou d’insertion professionnelle. L’accompagnement dure au moins 6 mois, 1 an ou même plusieurs années.

Concrètement, le mentor pourra aider le jeune :

  • En cas de difficulté à l’école
  • A choisir une orientation après le bac
  • A rechercher un stage, une alternance ou un premier emploi.

Mais, il ne fera pas les choses à la place du jeune !

Pour en savoir plus et trouver un mentor consultez la plateforme « 1 jeune, 1 mentor » (nouvelle fenêtre).

Pour devenir mentor :

Il faut remplir le formulaire sur le site « 1 jeune, 1 mentor » (nouvelle fenêtre).

Avant de commencer l’accompagnement, une association proposera une formation afin de définir le rôle exact du mentor. L’association suivra le mentor tout au long de son accompagnement, lui offrant un cadre sécurisé. Les rencontres selon les associations et le contexte sanitaire ont lieu à distance ou en présentiel. Le mentorat est une engagement personnel basé sur le volontariat et sur une relation de confiance.

En devenant mentor, je souhaite :

  • Partager mon expérience
  • Favoriser l’égalité des chances
  • Continuer à apprendre

Témoignage d’Alexia, 20 ans, mentor et volontaire en service civique d’une petite fille de 5 ans et d’un jeune collégien de Segpa (source : Collectif mentorat (nouvelle fenêtre))

On n’a pas tous la chance d’avoir une famille qui peut nous aider. Au delà du geste solidaire, le mentor nous offre aussi un regard sur notre propre parcours… L’important est que l’élève comprenne de mieux en mieux les consignes. Les difficultés scolaires recoupent souvent des questions de méthodologie et c’est là que le mentor peut faire beaucoup : la confiance en soi qui finit par venir empêche l’élève de se démotiver.

Des ouvrages à retrouver à La Médiathèque :

Le mentorat mode d’emploi / Danielle Deffontaines, Dominique Cancellieri-Decroze – Gereso Editions, 2020 (nouvelle fenêtre)

Comment aider son ado à trouver sa voie : le guide pour accompagner et déclencher l’orientation / Catherine Mengelle – Mango, 2018 (nouvelle fenêtre)

Parents oui, mais pas tout seuls / Agnès Auschitzka – Desclée de Brouwer, 2017 (nouvelle fenêtre)

Développer l’estime de soi de son enfant / Petra Krantz Lindgren – Eyrolles, 2017 (nouvelle fenêtre)

Droits à la formation : comment ne pas perdre ses heures de DIF

24 Juin

Si vous ne vous en êtes pas encore préoccupé, il est urgent de transférer vos droits au titre du droit individuel à la formation (DIF) acquis de 2008 à 2014, sur votre compte personnel de formation (CPF), pour ne pas les perdre définitivement. En effet la date limite fixée par le gouvernement est le 30 juin 2021. Si vous êtes salariés du privé, vous êtes concernés. Si vous êtes fonctionnaires ou assimilés, cela ne vous concerne pas car le transfert est automatique.

(Droit d’auteur : Rawpixel)

Jusqu’en 2014, les salariés à temps complet étaient crédités de 20 heures de formation par an (DIF). En 2015, Le compte professionnel de formation (CPF) a été créé et a remplacé le DIF. Depuis, le CPF est alimenté non plus en heures mais en euros, à hauteur de 500€ par an.

Le droit à la formation, c’est quoi ?

La formation professionnelle permet de se former tout au long de sa vie active, de développer ses compétences, d’accéder à un travail, de se maintenir dans l’emploi ou encore d’en changer.

Le CPF peut-être utilisé pour acquérir une qualification, une validation des acquis (VAE), un bilan de compétences, une création ou reprise d’entreprise, se perfectionner dans une langue, et même pour financer le permis B. Anticiper une formation professionnelle peut se révéler très utile de nos jours, tout comme préparer une reconversion professionnelle. Il est donc important de ne pas perdre ses heures de DIF acquises pour créditer son CPF.

Pour en savoir plus sur le CPF, vous pouvez consulter l’article La formation professionnelle (nouvelle fenêtre) sur ce blog.

Démarches à suivre pour transférer ses heures DIF sur son CPF :

1- Trouver le solde de ses heures : sur les fiches de paie de décembre 2014 ou janvier 2015, doit figurer le nombre d’heures que vous possédez au titre du DIF. Vous les trouverez également sur une attestation de droits fournis par votre employeur, ou sur le dernier certificat de travail. Ce justificatif vous sera demandé lors de la saisie afin de contrôler les heures enregistrées.

2- Se créer un compte sur le site ou l’application Mon compte formation (nouvelle fenêtre) si vous ne l’avez pas déjà fait.

3- Se connecter à son compte PCF et saisir ses heures DIF

4- Télécharger le justificatif puis enregistrer.

Les heures se transforment automatiquement en euros et ne seront pas perdues !

Pour vous aider dans la démarche à suivre, cliquer ici (nouvelle fenêtre). Article sur actu.fr : Compte personnel de formation : comment transférer jusqu’à 1800€ de droits avant le 30 juin.

Comment transférer ses heures DIF sur son CPF – Le tutoriel :

Des ouvrages à retrouver à La Médiathèque :

C’est décidé, je (re)prends ma carrière en mains : guide des bonnes pratiques pour bien piloter sa carrière – Didier Janssoone (nouvelle fenêtre)

Je reprends mes études : toutes les clés pour réussir ses examens et concours – Anne Ramade (nouvelle fenêtre)

%d blogueurs aiment cette page :